SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 23-24 : 30.05. - 12.06.2004

RASD

13-31.05.04
Session de printemps du Parlement sahraoui
Le Parlement a organisé le 31 mai une "plate-forme de solidarité" avec la population sahraouie des territoires occupés. Des militants sahraouis des territoires occupés ont discuté en direct avec les députés et ont répondu à des questions relatives à la situations des citoyens sahraouis vivant depuis1975 sous l'occupation marocaine.
Le Parlement a désigné ses deux représentants au Conseil Constitutionnel Sahraoui (instance législative spécialisée). Cette nouvelle instance, composé de cinq membres, a été mise en place le 12 juin, conformément à la nouvelle Constitution issue du dernier Congrès. (SPS)

04.06.04
Une délégation sud-africaine formée de représentants des ministères des affaires étrangères, du développement, de la coopération et de la santé a effectué une visite officielle dans les camps de réfugiés sahraouis. (SPS)

07.06.04
Mohamed Abdelaziz a adressé un message à George W. Bush, pour exprimer le point de vue sahraoui face à la reconnaissance, par le Gouvernement des USA, du Maroc comme un allié majeur en dehors de l'OTAN. Il l'a exhorté à convaincre le Maroc à se soumettre à la légalité internationale. (
SPS)

10.06.04
Lehbib Breica, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la RASD auprès de l'Ethiopie et de l'UA, a présenté ses lettres de créances au président éthiopien Girma Wolde-Giorgis et au président de la Commission de l'Union Africaine Alpha Omar Conaré.

10.06.04
Zahra Ramdan, responsable des relations extérieures de l'UNFS, a participé à une réunion électorale du PSOE de Madrid, en compagnie de représentantes d'organisations de femmes d'Irak, de Palestine et d'Afghanistan et de la présidente de la plateforme des femmes artistes contre la violence de genre, Cristina del Valle.

RESSOURCES NATURELLES

Pétrole
08.06.04
Le gouvernement sahraoui a écrit aux deux compagnies impliquées récemment dans la recherche pétrolière au Sahara Occidental, Wessex et Fugro. (
english)

Pêche
11.06.04
Coopération maroco-espagnole
Le Maroc a demandé la collaboration de l'Espagne pour l'étude de ses ressources marines. Le navire océanographique espagnol Vizconde de Eza entreprendra du 14 novembre au 13 décembre prochains des travaux de prospection océanographique dans les eaux profondes du Maroc. D'autres accords ont été signés concernant la formation dans le secteur de la pêche.

REFERENDUM

Grandes manoeuvres diplomatiques

Maroc-Algérie
Le Maroc «se livre à un véritable ballet diplomatique à travers lequel il tente d'imprimer la confusion et l'opacité sur la position algérienne», a déclaré Mohamed Sidati, ministre-conseiller et représentant du Front Polisario auprès de l'Union européenne, à propos de la visite du ministre des Affaires étrangères marocain, Mohamed Benaïssa, le 29 mai à Alger. Celui-ci a transmis au président algérien Bouteflika un message oral du souverain marocain.

France-Maroc
30.-31.05.04
Après l'échec de sa tentative de réunir une conférence quadripartite avec le Maroc, l'Algérie et l'Espagne, le gouvernement français continue de faire pression sur l'Algérie, afin de ramener la question sahraouie à un problème algéro-marocain et d'imposer la solution de l'autonomie. C'est ainsi que le ministre français des Affaires étrangères, Michel Barnier, a affirmé, dans un entretien à la MAP à la veille de sa visite officielle au Maroc, qu'«un rapprochement entre Alger et Rabat est nécessaire, à nos yeux, pour régler» la question du Sahara, «qui entrave l'intégration du Maghreb et donc l'avenir des peuples de la région dans leurs relations avec l'Europe». «La solution d'une large autonomie du territoire doit être étudiée d'une manière imaginative et constructive pour tous», a-t-il ajouté. Barnier s'est rendu au Maroc, avec, selon le quotidien espagnol La Razon, le mandat de Chirac de favoriser une «solution française» au conflit saharien, solution qui s'opposerait à l'initiative espagnole de «grand accord entre les parties».

Espagne-Front Polisario
02-03.06.04
Une délégation gouvernementale espagnole de haut rang, composée du secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères espagnoles, Bernardino León Gross, du secrétaire général de politique étrangère, Rafael Dezcallar, du directeur général du département de coopération avec l'Afrique, l'Asie et l'Europe orientale, Ricardo Martínez, et du sous-directeur général pour le Maghreb, Carlos Fernández-Arias s'est déplacée dans les camps de réfugiés pour rencontrer Mohamed Abdelaziz et la direction du Front Polisario. Les entretiens entre les deux parties, qui se sont déroulés à huis clos, ont été "francs et constructifs", selon le ministre sahraoui des Affaires étrangères Mohamed Salem Ould Salek. La partie espagnole a réaffirmé "l'attachement de l'Espagne à la légalité internationale dans le cadre des Nations Unies", a souligné celui-ci.(SPS)
Il s'agit de la première visite de responsables gouvernementaux espagnols dans les camps sahraouis et de la première rencontre officielle de haut niveau avec la direction du Front Polisario.

Les autorités marocaines en auraient été averties, d'où l'absence de toute protestation de Rabat.

Maroc-Espagne
09.-11-06.04
Le ministre marocain des Affaires étrangères, Mohamed Benaissa, a effectué une visite officielle à Madrid. Dans la déclaration conjointe à la fin de la visite, «les deux parties ont réitéré leur volonté de rechercher une solution politique, consensuelle, juste et définitive à la question du Sahara Occidental, négociée par toutes les parties concernées, dans le cadre de la légalité internationale et des efforts des Nations unies.»

11.06.04
Baker s'en va
L'Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara Occidental, James A. Baker III, a démissionné. C'est le représentant spécial pour le Sahara Occidental, Alvaro de Soto, qui prendra en charge la mission de Baker.
Nommé en mars 1997 par Kofi Annan pour sortir le plan de paix de l'impasse, l'ancien secrétaire d'Etat US avait pour mission de réexaminer la situation, évaluer l'applicabilité du plan de règlement et d'examiner la possibilité d'aménagements du plan, voire de proposer "d'autres moyens possibles" de résoudre le conflit. (
semaine 12/1997)
Ses efforts avaient abouti en 1997 aux Accords de Houston, puis à des protocoles d'accords sur l'identification, qui ont permis la reprise et l'aboutissement du processus de désignation des électeurs début 2000. En en juin 2001 il a présenté le Projet d'accord-cadre, appelé Plan Baker I, qui a été remanié pour être soumis en mai 2003 aux parties sous l'appellation de Plan de paix pour l'autodétermination du peuple du Sahara occidental, ou Plan Baker II.
Ce dernier, accepté en juillet 2003 parle Front Polisario comme base de discussion, rejeté par le Maroc près d'une année plus tard, a été entériné par le Conseil de sécurité dans sa Résolution S/RES/1541 du Conseil de sécurité du 29.04.04. (Documents ONU >>
dossier référendum)

Réactions

11.06.04
Pour le gouvernement sahraoui, «cet évènement représente incontestablement un revers sérieux aux efforts déployés par l'ONU durant les dernières années pour résoudre le dernier problème de décolonisation en Afrique d'une manière pacifique et juste». (
Déclaration Ministre des affaires étrangères RASD http://www.arso.org/bujari110604.htm#fr)

12.06.04
Le représentant du Front Polisario pour l'Espagne, Brahim Gali, a interprèté la démission de Baker comme une protestation contre «la position intransigeante du Maroc» et «le manque de fermeté et la faiblesse du Conseil de sécurité pour imposer ses résolutions, en particulier la 1495 de juillet 2003». (EUROPA PRESS)

Le Maroc regrette officiellement la démission de Baker. Pour Mohamed Benaïssa, ministre marocain des Affaires étrangères, qui cache à peine son soulagement, la démission de Baker est le résultat de la ténacité de la diplomatie chérifienne.

Le ministère algérien des Affaires étrangères a salué les efforts de paix «conformes à la légalité internationale» de James Baker.

Le quotidien madrilène La Razon voit dans cette démission un pas de plus dans la politique actuelle du gouvernement Bush de rapprochement avec le Maroc. Après avoir reconnu le Maroc comme allié privilégié hors OTAN et annoncé des manoeuvres militaires conjointes au large du Sahara, la voie serait maintenant ouverte pour que les USA rejoignent la «solution politique négociée»franco-marocaine, dans le respect de la souveraineté du Maroc.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, M. Miguel Angel Moratinos, en visite officielle en Tunisie le 12.06.04, n'a pas commenté la démission, il a affirmé que tous les Etats oeuvraient à trouver une solution à la question du Sahara dans le cadre de l'ONU.

>> Revue de la presse internationale francophone

MAROC

03.06.04
Maroc-USA
Les Etats-Unis ont conféré au Maroc le statut d'"allié majeur non-Otan" pour son soutien à la lutte contre le terrorisme. Ce statut permet notamment la levée de restrictions sur des ventes d'armements. L'Argentine, l'Australie, le Bahrein, la Corée du Sud, l'Egypte, Israël, le Japon, la Jordanie, le Koweït, la Nouvelle-Zélande, les Philippines et la Thaïlande bénéficient de ce statut d'allié privilégié. (AFP)
D'autre part, on annonce le déplacement du roi du Maroc à Washington à une date non précisée

Manoeuvres militaires américano-marocaines
Des manoeuvres militaires aéro-navales dénommées «Majestic Eagle 04» se dérouleront du 10 au 17 juillet dans les eaux marocaines face aux Canaries, entre Casablanca et Agadir.

04.06.04
Tracts indépendantistes
Les habitants de Guelmim ont eu la surprise de constater que tous les signes du moussem d'Asrir, que les tribus Aït Lahsen ont coutume d'organiser, avaient été incendiés par des inconnus, qui avaient laissé sur place des tracts appelant au "séparatisme". C'est la première manifestation du genre dans la région depuis une vingtaine d'années. (Al-Ousbou, Maroc)

08.06.04
Lors d'un remaniement "technique" du gouvernement, le ministère des Droits de l'homme a été supprimé.

Maroc-Afrique
Le roi du Maroc effectuera une tournée dans cinq pays d'Afrique subsaharienne du 15 au 25 juin. Cette tournée, qui vise à réaffirmer "la vocation africaine" du Maroc, conduira le souverain à Cotonou (Bénin), Yaoundé (Cameroun), Libreville (Gabon), Niamey (Niger) pour s'achever à Dakar (Sénégal).

ALLEMAGNE

03.06.04
Le parti libéral demande au gouvernement quels ont été ses activités en faveur de la paix au Sahara Occidental, en particulier si le gouvernement s'est engagé auprès de la France et de l'Espagne pour un soutien du référendum et du processus de paix.

DROITS HUMAINS

28.05.04
L'AFAPREDESA a inauguré le Centre Marguerite Emery pour la documentation et la promotion des droits humains au Sahara Occidental. (
communiqué AFAPREDESA )

02.06.04
Arrestations arbitraires
Deux militants des droits humains sahraouis ont été arrêtés arbitrairement à Casablanca et Rabat. Mohammed Cheikh Elmoutaouakil et Banbaya Mohammed Khalili auraient figuré sur un avis de recherche concernant une enquête sur un réseau du Front Polisario qui avait conduit à l'arrestation et en 1999, 2000 et 2002 de 5 activistes sahraouis. Après trois heures d'interrogatoire, ils ont été libérés et les poursuites ont été "annulées". (
Communiqué de Ali Salem Tamek, 04.06.04) (Communiqué du Collectif des Défenseurs des Droits de l'Homme Sahraouis« territoire du Sahara Occidental sous contrôle marocain » 07.06.04 )

AIDE HUMANITAIRE

08.06.04
Le ministre des Affaires étrangères espagnol a déclaré que le gouvernement va doubler l'aide humanitaire aux réfugiés sahraouis. Même déclaration du responsable canarien pour l'Extérieur, qui déclare que plus du 30% de l'aide destinée à l'Afrique va au peuple sahraoui.

SOLIDARITE

2ª Conferencia Internacional sobre la Información en el Sahara , en TOLEDO 27-30.06.04: Conclusiones

ASAPS premiada con el 5º Galardón del Bajoaragonés del año.
l galardón de este año ha sido concedido a la candidatura de Acción Solidaria con el Pueblo Saharaui (ASAPS), asociación solidaria con el pueblo saharaui en la provincia de Teruel, en reconocimiento a su labor de apoyo a los refugiados Saharauís.

Jo Sóc de Mahbes (Yo soy de Mahbes ), video de Toni Cuadras, Producción: ACAPS-ANOIA / Ajuntament de Igualada / Ultimo Round P.A Catalunya, 2003. Duración: 25 minutos. El vídeo se puede solicitar a: Associació Catalana d'Amics del Poble Sahrauí - ANOIA, Isabel Orgué 93.803.91.05 / 626.119.643, isisort@hotmail.com

PROCHAINEMENT

San Sebastián, los días 24 y 25 de junio de 2004
ENCUENTRO ESTATAL DE INSTITUCIONES HERMANADAS Y/O SOLIDARIAS CON EL PUEBLO SAHARAUI.

INTERNET

Mailing-list

Documents (PDF / BIRDHSO)

OPINION

Analisis

Divers

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

>> Revue de la presse internationale francophone http://fr.groups.yahoo.com/group/revue-de-presse-sahara-occidental/messages

Deux livres aux éditions Tarik, Casablanca, relatifs aux victimes de Tazmamart:

«L'opération Borak F5 et les révélations sur l'affaire du Boeing (16 Août 1972)», Ahmed El Ouafi.
«Kabazal, les emmurés de Tazmamart», Abdelhak Serhane, mémoires de Salah et Aïcha Hachad.

English

Castellano

Revista de la prensa en español http://es.groups.yahoo.com/group/revista-de-prensa-sahara-occidental/messages

Català

Arabe

Suédois

Deutsch

Italien


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]