SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 08

17.-23.02.2002

TITRES

- Downing Street répond
- A propos de l'avis juridique Corell
- Séance du Conseil de sécurité
- Rapport du Secrétaire général
- Parlement espagnol
- Benaïssa à Londres
- 2ème marathon du Sahara
- Territoires occupés-vengeance et intimidation
- Bruxelles-entrevue

14.01.02
Angleterre
En novembre dernier sept responsables de la section jeunesse du parti travailliste de différentes régions d'Angleterre ont interpellé dans une lettre le premier ministre Tony Blair au sujet du conflit du SO et des exportations d'armes vers le Maroc. Dans sa récente réponse, le gouvernement britannique se positionne en faveur d'une solution juste et durable du conflit. Il précise qu'il n'est pas question pour le Royaume-Uni d'abandonner son soutien à l'autodétermination du peuple sahraoui et que toute solution durable doit respecter ce droit. En ce qui concerne les exportations d'armes le gouvernement déclare agir dans le cadre des critères fixés par l'UE.

18.02.02
A propos de l'avis juridique Corell
Dans une
lettre au président du CS, le représentant sahraoui auprès de l'ONU, Boukhari, analyse l'avis du Conseiller juridique de l'ONU Hans Corell. Il salue la clarté des paragraphes qui démontrent que le Maroc n'est pas puissance administrante du territoire, clairement défini comme "territoire non autonome figurant sur la liste de l'ONU". Il remarque cependant que la distinction entre l'exploration, qui serait en soit légale, et l'exploitation des ressources naturelles, qui elle serait illégale, est tout à fait artificielle et en contradiction avec des positions du CS dans des situations analogues, en Angola, RDC et Sierra Leone. Dans ce contexte le FP considère qu'il est essentiel que le CS prenne des mesures pour empêcher que les contrats signés ne soient mis à exécution tant que le processus de règlement n'ait pas été achevé au SO.

19.02.02
Conseil de sécurité
Le CS a examiné pendant 3 heures l'avis juridique de Hans Corell. Parmi les membres du CS trois tendances se sont dégagées: La Russie, la Colombie, l'Ile Maurice, l'Irlande, Singapour et le Mexique ont insisté sur l'illégalité des accords pétroliers et relevé leur caractère négatif pour la relance du processus de paix. La France, la Guinée et la Bulgarie ont relativisé la portée de l'avis juridique. Ces pays reconnaissent au Maroc la qualité de puissance administrante du territoire et considèrent les contrats d'exploration comme légaux. Les USA, la Chine, la Grande-Bretagne et la Norvège ne sont pas entrés dans la polémique, considérant que le Conseil doit se concentrer prioritairement sur la recherche d'une solution politique du conflit. Bien qu'aucune décision n'ait été prise, les observateurs interprètent les discussions comme un avertissement au Maroc. Un délégué d'un Etat membre du Conseil a déclaré : «Bien que le Conseil n'ait pas pris de décision, nous avons levé le drapeau rouge au Maroc». L'avis juridique a été distribué comme document officiel du Conseil malgré les protestations du Maroc. (Document S/2002/161,
HTML / PDF )

19.02.02
Rapport du secrétaire général de l'ONU S/2002/178 (
HTML / PDF )
Relatant les faits nouveaux intervenus depuis son dernier rapport du 10 janvier dernier, Kofi Annan cite James Baker, son envoyé personnel, selon lequel «l'Algérie et le Front Polisario seraient disposés à examiner ou à négocier une division du territoire comme solution politique».
Il fait ensuite l'historique des négociations des 10 dernières années pour constater que, «à l'heure actuelle, les perspectives sont plutôt sombres concernant le processus de paix». Il signale enfin clairement que c'est le Maroc qui «ne s'est pas montré disposé à aller de l'avant avec le plan de règlement».
Il expose finalement quatre options, que le Conseil de sécurité devrait étudier pendant les deux mois qui viennent:

  1. imposition par l'ONU de son plan de règlement, sans exiger l'assentiment des deux parties.
  2. imposition d'un accord-cadre révisé par James Baker.
  3. négociation d'une partition du territoire jusqu'au 1er novembre 2002. En l'absence d'accord, la proposition serait imposée par le Conseil de sécurité.
  4. retrait de la MINURSO.

Kofi Annan n'entre pas en matière sur la proposition algérienne de mise sous tutelle du territoire par l'ONU jusqu'au référendum. Le Conseil de sécurité discutera le rapport le 26 et prendra une décision le 27 février.

Réactions sahraouies
M'hamed Khaddad, coordinateur avec la MINURSO: « Le Front Polisario se réjouit du fait que les Nations unies maintiennent toujours sur la table l'option du Plan de règlement en tant que voie de solution du conflit, tout en indiquant que l'obstacle à son application a été l'hostilité du Maroc. Le Front Polisario réaffirme son engagement à continuer à coopérer avec l'Envoyé Personnel du Secrétaire général (...) pour aider à l'avènement d'une solution juste et honorable pour parachever la décolonisation du Sahara occidental.»
Dans une
lettre au président du CS, Boukhari, représentant sahraoui auprès de l'ONU, reprend et développe cette appréciation.
Pour le
représentant sahraoui pour le Royaume-Uni et l'Irlande, «le peuple sahraoui est résolument décidé à mettre tout le temps qu'il faudra pour défendre son droit à l'autodétermination... ». Au sujet de la partition: «elle a malgré tout le mérite d'ainsi reconnaître le droit du peuple sahraoui à l'indépendance. Il importe cependant de rappeler que la souveraineté pleine et entière sur le Sahara Occidental appartient au peuple sahraoui et à lui seul ; le Maroc n'est que la puissance occupante...»

Maroc
Le Maroc, par la voix de son ambassadeur à l'ONU, a rejeté la proposition d'une éventuelle négociation sur la partition du territoire, accusant l'Algérie d'être l'auteur de cette proposition, qui lui permettrait un accès à l'Atlantique. Le Maroc s'en tient à la proposition d'accord-cadre. Le gouvernement réaffirme également, «avec force, son rejet catégorique de tout projet ou proposition visant à porter atteinte à son intégrité territoriale et à sa souveraineté inaliénable sur ses provinces du sud.»
Dans la presse marocaine c'est la mobilisation générale contre le projet de partition, mais deux journalistes espagnols, se basant sur des sources onusiennes, prétendent que Rabat serait prêt à négocier cette solution. (
El Periodico et La Razon, 22.02.02)

Algérie
L'Algérie, dans une
lettre remise au président du CS par son ambassadeur auprès de l'ONU, prend position sur les quatre options proposées par le secrétaire général. Elle acccorde la priorité à l'option du plan de paix (1) et refuse l'accord-cadre de Baker (2). Quant à la troisième option, elle se dit «disposée à examiner toute proposition de solution politique qui prendrait pleinement en charge les intérêts nationaux légitimes du peuple sahraoui».

Espagne
Le gouvernement espagnol, tout en réaffirmant sa position constante en faveur du plan de paix et du référendum, a réitéré son appui à toute solution ayant l'accord des parties concernées.

France
«Nous sommes favorables en tout état de cause à la poursuite des consultations menées par M James Baker en vue de parvenir à une solution négociée acceptable par les parties.» (MAEF)

19.02.02
Espagne
Le parlement espagnol a accepté à l'unanimité une résolution en faveur du référendum d'autodétermination au Sahara Occidental. Elle demande aussi à l'Espagne, qui préside pour six mois l'UE, de s'engager plus activement en faveur d'une solution «conforme à la doctrine de l'ONU». La proposition intiale, présentée par le groupe parlementaire «Paix pour le peuple sahraoui», qui rassemble tous les partis sauf le Parti populaire, au pouvoir, allait plus loin que le texte finalement approuvé. C'est en novembre dernier que les associations de solidarité avec le peuple sahraoui avaient remis aux députés la proposition accompagnée de plus de 300'000 signatures.

19.02.02
Angleterre
A la veille de la visite officielle du ministre marocain des Affaires étrangères en Grande-Bretagne, le représentant du F. Polisario à Londres s'est adressé dans un communiqué au gouvernement britannique, l'exhortant à rappeler à son hôte la nécessité de respecter le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui tel qu'il a été établi par les instances internationales. Il a également fait savoir que des achats d'armes serviraient à renforcer la présence du Maroc dans la zone militairement occupée.

19.02.02
Marathon du Sahara
Plus de 500 athlètes de 12 nations et environ 200 sportifs et sportives sahraoui-e-s participeront cette année au 2ème Marathon du Sahara, agendé le 25 février. Les courses comprennent le marathon (42,195 km), le semi-marathon et des boucles de 10 et 5 km entre les campements de Smara et d'El Ayoun. Le comité technique présidé par l'Allemagne est arrivé sur place le 19.02. pour mettre au point les préparatifs.

21.02.02
Territoires occupés-vengeance et intimidation
Le président de la section Sahara du Forum Vérité et Justice, Moutik Elhoussine, a été licencié le 21 février avec effet immédiat par la société Sepomer Sahara. Directeur administratif et chef du service de comptabilité, il avait été rétrogradé l'année dernière au rang de chef comptable suite à sa participation au comité pour la libération de Mohammed Daddach. Son licenciement est en rapport avec sa participation il y a quelques jours aux auditions de la délégation du Parlement européen à El Ayoun. Un autre membre de la section, Noumria Brahim, a été privé de son salaire mensuel pour les mêmes raisons.

21.02.02
Référendum - Espagne
Une délégation d'ONG, conduite par Pierre Galand, Président du Centre National de Coopération au Développement et de la Coordination des comités européens de soutien au peuple sahraoui, EUCOCO, s'est rendue à l'ambassade d'Espagne et y a rencontré le Ministre conseiller. La délégation lui a remis une lettre adressée au Ministre des affaires étrangères Piqué, appelant l'Espagne à reprendre l'initiative pour la tenue sans retard d'un référendum d'autodétermination au Sahara Occidental. L'Espagne est toujours, aux termes des conventions internationales, la puissance en charge responsable de conduire à son terme le processus de décolonisation au Sahara Occidental. (
Communiqué)

SOLIDARITE

Mujeres Artistas Vascas en solidaridad con las mujeres saharauis
Exposición artística en Irun
KABIGORRI BIDASOALDEKO ATENEOA, (Sarjia Kalea 1)
Entre los días 13 de febrero y 4 de marzo de 2.002
De 18.30 horas a cierre, Lunes cerrado
El objetivo: recaudar fondos para la Unión Nacional de Mujeres Saharauis, UNMS
Org: Asociación de Amigas y Amigos de la República Árabe Saharaui Democrática, en colaboración con KABIGORRI, EMAKUNDE y Mujeres Artistas Vascas.

PROCHAINEMENT

27 février 2002

Demonstration in London, Wednesday 27th February, 12.30 - 1.30
Spanish Embassy, 39 Chesham Place, London SW1
Meet in Belgrave Square 12 noon - 12.15. Nearest tube station : Hyde Park Corner
Org.: Western Sahara Campaign UK.
wsc@gn.apc.org

Bruxelles: manifestation devant l'ambassade d'Espagne à 12h (en marge de la grande manifestation pour la Palestine).

Genève, Suisse: 26ème anniversaire de la RASD, réception organisée par le Comité suisse de soutien au peuple sahraoui, dès 19 h., Forum, Hôtel Le Grenil, 9, avenue Ste Clotilde, 1205 Genève-Jonction

29-31.03.02 : 4ème Congrès de l'Union nationale des femmes sahraouies,UNFS. Infos: dgmae@wissal.dz

Charter:

Vuelo charter Catalunyia: Barcelona - Tindouf

aller: 21 hores del 27.03.02, départ 00 h - retour: 18 hores del 01.04.02
Org.: ACAPS-CATALUNYA, secció Vilanova i la Geltrú, e-mail:
afont@pie.xtec.es

Charter Italiano per il IV Congresso dell'Unione Nazionale Donne Saharawi (UNMS) 29 al 31 marzo

Rome - Tindouf
Partenza da Roma Fiumicino per Algeri: 28.03.02, ore 12.20
Partenza da Algeri per Tindouf: 29.03.02, ore 7.00
Tindouf-Roma
Partenza da Tindouf per Algeri: 03.04.02, ore 13.15
Partenza da Algeri per Roma: 04.04.02, ore 9.45
Prix: vol aller retour, 2 nuits à l'hôtel**** à Alger, taxes, transferts etc: 773 euro (supplément chambre seule 120 euro), contact: Maria Grazia Passuello 06/67662355 vpresvic@provincia.roma.it
Elena Casini 335 6913221 mailto:
casiele@tin.it
Associazione nazionale di solidarieta con il popolo sahrawi

Vuelo charter Vasco

Bilbao - Tindouf: 27.03- 01.04.02
Contacto:
tlpgahij@vc.ehu.es

Vuelo charter "Aragón con el Sáhara"

27.03.- 31.03.02
Información: Teléfonos: 609365038 Rafa, 676319199 Merche, 976284204 Sede, por las tardes. e-mail:
umdraiga@umdraiga.com

Prayer Trip from USA

28.03 -01.04.02 (Easter weekend)Contact: US-Western Sahara Foundation, Carlos Wilson csahrawi@aol.com, Suzanne Scholte skswm@aol.com;  Dr. Dan Stanley, Manna Church dstanley@mannachurch.com.

Vuelo charter Madrid - Tindouf

27, 28, 29, 30 y 31 de marzo de 2002.
Org: Delegación saharaui en la Comunidad de Madrid y Amigos del Pueblo Saharaui de Madrid. Infos:
saharamad@congde.org

 

INTERNET

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

français

english

castellano

Nuevo libro

Articulos

 

deutsch


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]