SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 15-16 : 08.04. - 21.04. 2007

RASD

02-05.04.07, Union africaine
Une délégation sahraouie a pris part à Tunis à la consultation régionale sur le Protocole de l’Union africaine relatif aux droits de la femme en Afrique. [SPS]

10.04.07
Aichatou Ramdane, épouse de Ali Salem Tamek, a remis aux victimes sahraouies de guerre et des mines, le prix de solidarité "Juan Antonio Gonzalez Caraballo", attribué en 2005 à son époux. [SPS]

08-14.04.07, 14ème congrès de la Fédération Démocratique Internationale des Femmes (FDIM), Caracas
Dans son allocution, le président Hugo Chavez a exhorté tous les pays à reconnaître la République sahraouie. Une délégation de l'Union nationale des femmes sahraouies a participé aux travaux. Lors de la session finale une motion de solidarité avec le peuple sahraoui en lutte pour ses droits légitimes à la liberté et à l'indépendance a été adoptée. La FDIM est une des plus grandes organisations féminines mondiales. [SPS]

17.04.07, mines antipersonnels
Le responsable pour le Sahara Occidental de l'ONG britannique Landmine action, Zlatko Gegic, a présidé à Tifariti la cérémonie de promotion de 15 spécialistes du déminage. Le président de la République sahraouie, Mohamed Abdelaziz, le ministre de la défense, Mohamed Lemine Bouhali, l'adjoint du Directeur du Service d'action contre les mines des Nations Unies, Patrick Tillet et le commandant de la MINURSO, Kurt Mosgaard, assistaient à la cérémonie. [SPS]

17.04.07
Le Président de la République sahraouie s'est adressé une nouvelle fois au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, pour lui demander de protéger les civils sahraouis dans les territoires occupés du Sahara Occidental. [texte complet SPS]

TERRITOIRES OCCUPES ET SUD MAROC

La répression n'a pas cessé et les arrestations arbitraires se poursuivent.
Mohamed Salem Boussoula, 1989, a été emmené le 28 mars  hors de El-Ayoun, déshabillé, frappé et humilié. Boussoula a été interrogé sur les participants à l'Intifada. Il a été menacé d'être inculpé pour commerce de drogues et immigration clandestine avant d'être abandonné sur place. Quelques jours plus tard, Seif Eddine Ould Omar Saman, 1991, élève en deuxième année préparatoire, a été emmené dans un commissariat, battu et interrogé sur les auteurs de grafittis indépendantistes et de distribution de drapeaux de la RASD. Les interrogatoires étaient accompagnés de menaces de sévices sexuels et de tortures. Saman a été libéré le même jour. [ASVDH]
Le 18 avril, six jeunes Sahraouis, en majorité des mineurs, ont été arrêtés suite à des manifestations, certains avaient déjà été interpellés à plusieurs reprises. Toujours à El-Ayoun, les écoliers Oum Loukhout Mohamed El Abd et Ahl Elmehdi Mohamed ont été arrêtés et battus pour avoir participé à l'accueil d'une famille en provenance des camps de réfugiés dans le cadre du programme d’échanges du HCR. [SPS]
Les départs en barques à partir du Sahara Occidental à destination des Iles Canaries ont repris. 17 immigrants illégaux sont arrivés le 9 avril sur l'Ile de la Grande Canarie, 13 d'entre eux ont déclaré être Sahraouis. [agences]

09.04.07, El-Ayoun
Les mères des 15 Sahraouis disparus lors d'une tentative d'immigration vers les Iles Canaries en décembre 2005 se sont réunies devant la wilaya d'El-Ayoun pour exiger des clarifications sur le sort de leurs enfants, qu'elles supposent emprisonnés. Le 12 les forces de police ont attaqué brutalement le rassemblement, blessant plusieurs personnes, qui ont poursuivi le sit-in. [SPS] [plus d'informations, antécédants]

11.04.07, El-Ayoun
Le défenseur sahraoui des droits de l'homme Ali Salem Tamek est rentré sans problèmes à El-Ayoun. Par contre, les personnes venues l'accueillir ont été empêchées d'accéder à l'aéroport, encerclé par différentes forces de police. [Collectif des défenseurs sahraouis des droits de l'homme CODESA]

17.04.07, El-Ayoun - procès
Les détenus politiques sahraouis El-Wali Amidane
et Bachri Ben Taleb ont été condamnés à cinq ans de prison, Yahdih Ettarouzi  à un an et demi. La cour a reporté le procès en appel de six autres détenus politiques sahraouis au 15 mai 2007.

17.04.07, El-Ayoun
Mohamed Tahlil,
ancien prisonnier politique et président du Comité de la section de l'ASVDH à Boujdour, a été arrêté à l'entrée de El-Ayoun, où il voulait assister au procès. Conduit vers un lieu inconnu, il a été torturé pendant plusieurs heures. Dans la soirée il a été expulsé de la ville avec interdiction de revenir à El-Ayoun.
Tahlil avait été arrêté en août 2005, condamné à 3 ans de prison ferme et libéré le 22 avril 2006. Le 30 avril 2006 il était à nouveau arrêté, torturé et abandonné dans le désert à 50 km de Boujdour. Le 11 août 2006, les autorités marocaines lui avaient refusé un passeport. Le 11 octobre 2006 il était arrêté à la frontière mauritanienne lors de son retour de Nouadhibou, puis arrêté une deuxième fois à 40 km de Dakhla, insulté et battu.

20.04.07, Fès et Agadir
Un rassemblement des étudiants sahraouis à Fès, qui protestaient contre l'occupation militaire du Sahara Occidental, a été violemment dispersé par la police. On signale également des incidents à l'université d'Agadir.

RESSOURCES NATURELLES

11.04.07, phosphates
Le navire Celerina de la compagnie suisse Oceana Shipping est arrivé le 11 avril 2007 à Grand View Anchorage, en Louisiane, transportant des phosphates en provenance du Sahara Occidental.

13.04.07, pétrole
L'accord de prospection pétrolière signé par la compagnie irlandaise Island Oil and Gas avec le Maroc est illégal, car contraire au droit international, a déclaré à la radio irlandaise News Talk 106 Sidi Mohamed Omar, représentant du Front Polisario pour le Royaume-Uni et l'Irlande. Le député travailliste au Parlement irlandais, Michael Higgins, qui participait à l'émission, a appelé le gouvernement irlandais à "prendre toutes les mesures en vue d'empêcher l'implication de compagnies irlandaises (dans des projets) au Sahara Occidental occupé". 
[SPS]

23.04.07, phosphates
Le navire Tigris arrive au port de Lyttleton le 23 avril et le 26 à Napier, transportant des phosphates en provenance du Sahara Occidental.

REFERENDUM

06.04.07, France
Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a qualifié le projet marocain d'autonomie de "démarche constructive" et de "base possible pour une reprise des négociations" pouvant "déboucher sur une solution politique agréée par l'ensemble des parties dans le cadre des Nations unies".[point de presse MAE]

08.04.07, Espagne
La secrétaire aux Relations internationales du PSOE, Elena Valenciano, a déclaré dans une interview que le PSOE organiserait prochainement une délégation dirigée par le secrétaire aux Mouvements sociaux, Pedro Zerolo, afin de discuter avec les dirigeants du Polisario des modalités d'un accord avec le Maroc. Le Front Polisario a averti qu'il ne recevrait la délégation que pour discuter de coopération ou d'autodétermination. [Europa Press]

Espagne
Lors d'un entretien avec le quotidien madrilène ABC (09.04.07), le Premier ministre sahraoui Abdelkader Taleb Omar s'est déclaré déçu de la position du gouvernement espagnol, alignée sur le Maroc, alors que le parlement et la majorité de la population sont d'un autre avis. «Nous ne pouvons pas accepter la vente d'armes espagnoles au Maroc ni l'alignement sur les positions marocaines», a-t-il souligné, ajoutant que «l'Espagne avait une dette historique et morale avec notre peuple.»
Alors que le gouvernement marocain se réjouit de la position "positive et encourageante" du gouvernement espagnol, celle-ci suscite de nombreuses réactions en Espagne.
Plusieurs manifestations de protestation contre la politique du gouvernement ont eu lieu du 12 au 14 avril, à Barcelone, Madrid, Santander, Valence, Cádiz, Jaén, Séville et Málaga. Dans cette dernière ville une centaine de personnes se sont enfermées pendant huit heures dans la mairie.
Les associations espagnoles de solidarité avec le peuple sahraoui organisent encore à Madrid le 21 avril une marche de protestation vers le ministère des Affaires étrangères et des associations de Sahraouis en Espagne se rassemblent pour protester devant le siège du PSOE. [Declaracion 21.04.07]  [Manifiesto, 21.04.07]
Le président du gouvernement espagnol José Luis Rodríguez Zapatero, PSOE, au cours d'une réunion électorale à Ténérife le 14 avril, a qualifié les eaux territoriales sahraouies de «marocaines». Le vice-président de l'Association d'amitié avec le peuple sahraoui des Canaries, Alberto Negrin, a protesté en clamant qu'elles sont sahraouies. Cette déclaration lui a valu l'expulsion, plusieurs heures d'interrogatoire au commissariat et une plainte pénale. On se serait cru au Maroc.
Izquierda Unida, qui fait partie de la coalition gouvernementale, a dénoncé la "soumission inacceptable" du gouvernement espagnol aux positions marocaines, ce qui "affaiblit la défense du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui".
L'opposition de droite cherche aussi à tirer profit du changement de position du gouvernement. Le porte-parole du Parti populaire au parlement, Gustavo de Arístegui, a déclaré le 12 avril que le Maroc et le Front Polisario défendaient des positions extrêmes et qu'il était nécessaire de les abandonner en faveur d'une solution viable, juste, négociée sous les auspices de l'ONU et acceptable pour les deux parties.
Au Sénat, l'ancien ministre Josef Piqué, Parti populaire, a déposé une proposition qui demande au gouvernement de clarifier sa position sur la question du Sahara Occidental. Elle a été acceptée le 17 avril à l'unanimité (donc avec les voix du PSOE). Elle "fait remarquer au gouvernement que la solution au conflit du Sahara Occidental ne peut passer que par la reconnaissance, par les deux parties, du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui." Le représentant du Front Polisario en Espagne, Brahim Ghali, s'est félicité de l'adoption de cette motion, un mois après celle d'une motion similaire au parlement. (Europa Press)

10.04.07, ONU - plan de paix
Le Front Polisario a remis au Secrétaire général de l'ONU un plan de solution du conflit, "souple et constructif", conforme "aux résolutions de l'Assemblée générale et du Conseil de sécurité des Nations unies, qui appellent toutes à l'exercice par les Sahraouis de leur droit à un vote sur leur autodétermination par un référendum libre et légitime". Selon le représentant du Front Polisario, Ahmed Boukhari, ce plan est "ouvert à la coopération et aux relations de bon voisinage avec le royaume du Maroc et l'ensemble des pays de la région" et propose une "relation spéciale" avec le Maroc dans les domaines de l'économie, du commerce et de la sécurité. [texte complet: Proposition du Front POLISARIO  pour une solution politique mutuellement acceptable assurant l'autodétermination du peuple du Sahara Occidental [ARABE]

10.04.07, USA - Maroc
Le sous-secrétaire d'Etat américain aux Affaires étrangères Burns a reçu une délégation marocaine et déclaré que le projet d'autonomie était «une proposition sérieuse et crédible dans le but d'octroyer une autonomie réelle au Sahara Occidental». [statement]
Lire aussi
dans Liberté, Alger, 18.04.07, une analyse de la politique américaine «Conflit du sahara occidental, terrorisme international et coopération, La duplicité américaine au Maghreb, Par Clayton E. Swisher ».  [traduction de l'original: UPI Outside View: Elliot Abrams' Maghreb plot, By Clayton E. Swisher, April 13, 2007]

11.04.07, Maroc - ONU
Le Maroc a enfin remis au Secrétaire général de l'ONU l'«Initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie au Sahara» qui se situe exclusivement dans le cadre de la souveraineté marocaine sur le Sahara Occidental. [texte complet


12.04.07, MINURSO
Le ministre marocain de l'Intérieur, Chakib Benmoussa, a reçu à Rabat Julian Harston, le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara Occidental dans le cadre d'une tournée dans la région. Harston avait rencontré la veille le ministre délégué aux Affaires étrangères, Taïeb Fassi Fihri.

12-13.04.2007, diplomatie
Le ministre des Affaires étrangères algérien, Mohammed Bedjaoui, est à Moscou pour discuter des relations bilatérales et de la situation au Sahara Occidental. [Itar-Tass]

13.04.07, pétition
Une délégation de la Coordination européenne de soutien au peuple sahraoui a transmis à la représentation de l’ONU à Bruxelles, un appel au Secrétaire général des Nations unies muni de plus de 9.000 signatures, l’exhortant à faire respecter le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination. [Communiqué]

13.04.07, rapport du Secrétaire général de l'ONU S/2007/202 

Ban Ki-moon prend acte des propositions marocaines et sahraouies et recommande aux deux parties «d'engager des négociations sans conditions préalables, afin de parvenir à une solution juste et mutuellement acceptable, qui permettrait d'assurer l'autodétermination du peuple du Sahara Occidental.» Il recommande d'y associer les Etats voisins, l'Algérie et la Mauritanie. Le Secrétaire général cite les atteintes au droit à la liberté d'expression, d'association et de réunion ainsi que les procès inéquitables, et affirme que le Haut Commissariat aux droits de l'homme continue de suivre la situation. «Bien que la MINURSO n'ait ni le mandat ni les ressources pour s'occuper de cette question, l'ONU est résolue à faire respecter les normes internationales en matière de droits de l'homme.» Il propose la prolongation du mandat de la MINURSO de six mois.

14.04.07, réactions
Dans une déclaration écrite, Mhamed Khaddad s’est déclaré "satisfait" du rapport, "qui constitue une nouvelle preuve de l'attachement des Nations unies à la légalité internationale à travers la réaffirmation du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination". Khaddad a relevé "l’attention toute particulière [du rapport] aux violations des droits de l'homme par les forces d'occupation marocaines" au Sahara Occidental. Le président de la République sahraouie, Mohamed Abdelaziz, a qualifié à la radio nationale algérienne le rapport de "normal et équilibré". [SPS]
L'Algérie a accueilli avec satisfaction le rapport du secrétaire général  et se félicite du fait que le Secrétaire général réitère la proposition de négociations, sous les auspices de l'ONU, entre les deux parties au conflit, afin de parvenir à la solution politique assurant le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, a déclaré le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères. [APS, 17.04.07]
Le Maroc de son côté a fait savoir que le rapport du Haut Commissariat aux droits de l'homme, cité par Ban Ki-moon, est "incomplet" et " ne reflète pas la réalité de la situation dans les régions du Sud et l'évolution du pays de manière générale en la matière [des droits humains]."

14.04.07, Slovaquie
Miroslav Lajcak, directeur général des affaires politiques au ministère des Affaires étrangères slovaque, s'est entretenu à Bratislava avec le coordinateur sahraoui avec la Minurso, Mhamed Khaddad. Selon SPS, Lajcak a déclaré que son pays, membre actuel du Conseil de sécurité, "soutient une solution dans le cadre des Nations unies, acceptée par les parties et qui respecte le libre choix du peuple du Sahara Occidental". [SPS]

16.04.07, Italie
Le ministre italien des Affaires étrangères, Massimo D'Alema, a affirmé lors d'une conférence de presse à Alger, que l'Italie reste attachée à sa position traditionnelle concernant la question du Sahara Occidental et continue de soutenir la solution d'autodétermination du peuple du Sahara Occidental.[SPS]

17.04.07, "Lines in the Sand"
L'intergoupe du parlement européen Paix pour le peuple sahraoui, en collaboration avec l'Institut suédois Olof Palme ont organisé une conférence au Parlement européen à Bruxelles. Jaume Saura Estapa, professeur de droit international à l’Université de Barcelone, Cecilia Malmström, ministre suédoise des Affaires européennes, Ana Gomes, eurodéputée portugaise et Régine Villemont, secrétaire générale de l'AARASD, se sont exprimés sur l'exploitation des ressources naturelles du Sahara Occidental. Mme Malmström a souligné que l'accord de pêche UE - Maroc était illégal aux yeux de la Suède. Elle a confirmé l’engagement du nouveau gouvernement suédois en faveur du "droit du peuple sahraoui à l’autodétermination conformément aux résolutions de l’ONU". L'ex-disparue sahraouie Djimi el-Ghalia, vice-présidente de l'ASVDH [texte complet] , Ali Lmrabet, journaliste marocain, et Lars Björk, journaliste suédois, ont témoigné des atteintes aux droits humains au Sahara Occidental. [Compte-rendu détaillé Représentation du Front POLISARIO en Europe, 18.14.07]

19.04.07, UE
«La présidence de l'Union européenne se félicite de ce que le Maroc et le Front Polisario aient soumis à l'ONU de nouvelles propositions en vue d'un éventuel règlement du conflit du Sahara Occidental. L'Union européenne appuie tous les efforts déployés par l'ONU pour parvenir, sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, à une solution pacifique et consensuelle de ce conflit.» [déclaration]

20.04.07, Conseil de sécurité
A l'issue des consultations du Conseil de sécurité sur la question du Sahara Occidental, le représentant sahraoui auprès de l'ONU, Ahmed Boukhari, dans une déclaration écrite, a exprimé la satisfaction du Front Polisario, la plupart des membres du Conseil ayant souligné l'importance du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et exprimé leurs préoccupations au sujet des violations des droits de l’homme dans les territoires occupés par le Maroc. La majorité du Conseil s'est prononcée en faveur de négociations directes entre les deux parties. [SPS]

MAROC

06.04.07
Le Roi a constitué, au sein du ministère de l'Intérieur, une cellule particulière chargée de la promotion du projet d'autonomie. Il s'agit de trois Sahraouis élevés au rang de walis, Mohamed Ali El Admi [Omar Hadrami, ex-dirigeant du Front Polisario, ex-gouverneur de la province de Settat], Mohamed Rachid Douihi et Khalil Dkhil, deux anciens membres du PUNS, le parti mis en place dans les années 70 par l'Espagne pour s'opposer au front Polisario.[Voir aussi Bakchich.info]

09.04.07
La Chine a désigné le Maroc parmi les neuf pays prioritaires pour l'implantation d'entreprises chinoises, principalement des secteurs pétrolier et gazier, auxquelles des avantages fiscaux seront accordés.

09-30.04.07
Une délégation américaine est arrivée à Tan Tan pour organiser les exercices militaires communs prévus dans la région, "African Lion 07", dans lesquels 2'000 soldats marocains et 300 militaires américains sont impliqués. C'est la troisième fois depuis 2005 que de tels exercices ont lieu dans la région.[Diario de Lanzarote]

10.04.07
Dassault Aviation va vendre 18 avions de combat Rafale au Maroc.

AIDE HUMANITAIRE

09.04.07, jardins
Le représentant de l’UNICEF à Alger, Raymond Janssens, considère que la situation des réfugiés sahraouis dans les camps " est précaire et dramatique mais elle n’est pas catastrophique". Pour faire face à cette situation, l’UNICEF a initié depuis 2005 un programme de développement des jardins potagers familiaux. Un budget annuel de 250 000 euros a été dégagé en plus de 250 000 euros supplémentaires débloqués par l’Union Européenne. L’UNICEF a tracé un programme quinquennal (2007-2011) d’un montant de 10 millions de dollars qui seront répartis sur les secteurs de la santé, l’éducation et la protection des droit de l’enfant et de la femme. [RASD-L’UNICEF s’inquiète du sort des réfugiés sahraouis, De notre envoyée spéciale Fatiha Arab, Le Courrier d'Algérie, 09.04.07, p. 24]

Plus d'informations sur les réalisations du programme des jardins familiaux dans les campements, avec photos:

19.04.07, UE
Le PAM a salué la contribution de 1 million d'euros versée par ECHO, le département d'aide humanitaire de l'Union européenne, à l'intention des réfugiés sahraouis en Algérie. [Reliefweb]

SOLIDARITE

Février 2007, Norvège
Pour la première fois des représentants des autorités norvégiennes ont visité les campements de réfugiés sahraouis en Algérie. La délégation était accompagnée de représentants de Norwegian Church Aid.  [en français] [Rapport en norvégien]

05.04.07, Province de Florence
Le Conseil provincial a approuvé à l'unanimité une motion demandant au président du gouvernement provincial et au président du Conseil provincial d'écrire au ministre des Affaires étrangères D'Alema et au Secrétaire général des Nations unies Ban, les exhortant à trouver enfin une solution à la question du Sahara Occidental. [Due lettere: al ministero degli Esteri e all’ONU per risolvere la questione saharawi]

13-14.04.07
«Fighting the ‘Wall of Silence : Views from the Solidarity Movement with the Sahrawi People in Spain», Abel Al Jende Medina, GEISA Research Group, Department of Social Anthropology. University of Seville, Spain. (international workshop about "Forgotten Conflicts: Permanent Catastrophes ?", Colgate University, Hamilton, New York).

PROCHAINEMENT

23-27.04.07, Malaga
Segunda Semana solidaria con el pueblo saharaui, 23-27 de abril 2007, Facultad de Derecho, Universidad de Malaga. Org.: Grupo de alumnos universitarios por Africa. Infos: http://www.centrodeiniciativas.es

25.04.07, 19-20.30 h., l'émission "Les oreilles loin du front", consacrée à la situation au Sahara Occidental, accueille Julien Dedenis. Elle peut être reçue en région parisienne sur le 106.3FM ou en direct ou podcast, via internet par ce lien: http://www.loldf.org/divers/podcast.html

INTERNET

Nouveaux blogs

Nouveau site

Documents

Video

OPINIONS: http://opinions.arso.org
 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français
>> Revue de la presse internationale francophone http://fr.groups.yahoo.com/group/revue-de-presse-sahara-occidental/messages

English
>> English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano
>> Revista de la prensa en español http://es.groups.yahoo.com/group/revista-de-prensa-sahara-occidental/messages

Italiano
Attualità in italiano: El Ouali Bologna: http://www.saharawi.org/saharawi.htm + Radio for Peace http://www.radiokcentrale.it/du.htm

Norsk


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]