SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 47 - 48 : 19.11 - 02.12. 2006

RASD

16.11.06, Questions à la Commission européenne
L'eurodéputé Pedro Guerreiro (GUE/GVN, Portugal), évoquant le durcissement de la répression dans les territoires occupés par le Maroc, a demandé «quelles mesures le Conseil entend mettre en œuvre pour débloquer le processus de paix au Sahara Occidental et garantir le droit légitime et inaliénable à l'autodétermination du peuple sahraoui, conformément au droit international?» [Portugais avec réponse en finnois]

Face à la dégradation de la situation humanitaire dans les camps de réfugiés sahraouis du fait de la réduction massive de l'aide humanitaire, le même parlementaire demande quelles mesures urgentes et extraordinaires la Commission compte-t-elle prendre ?
Dans sa réponse, celle-ci déclare être consciente de la situation critique et avoir pris note de la concrétisation de plusieurs contributions de donateurs au PAM. Elle estime qu'il n'y a pas lieu d'adopter des mesures spéciales d'urgence mais qu'il faut continuer de mettre en œuvre l'aide humanitaire telle que prévue dans la décision de financement 2006, de façon à éviter de nouvelles ruptures dans les livraisons d'aide. [texte complet UE]

Partant de la réduction du nombre de bénéficiaires de l'aide humanitaire dans les camps de Tindouf de 158 000 à 90 000 personnes, sur la base d'une estimation en l'absence d'un recensement fiable, un eurodéputé socialiste belge demande à la Commission quelles mesures elle compte prendre «pour amener l'Algérie à autoriser le HCR à s’acquitter de sa tâche». La Commission, dans sa réponse estime qu'«un enregistrement serait d'une grande utilité pour mieux calibrer l'aide».[texte complet UE]

22.11.06, Parlement pan-africain, 6e session ordinaire
Selon sa commission des relations internationales, le Parlement pan-africain envisage d'envoyer une mission d’information sur les violations des droits de l’homme dans les territoires occupés du Sahara Occidental et recommande à l’UA de "prendre les dispositions nécessaires en vue du parachèvement de la décolonisation du Sahara Occidental". [agences]

22.11.06, Culture
Le poète et écrivain mauritanien Abdallahi Ould Ebnou a participé, dans les campements de réfugiés, à une soirée culturelle dédiée à l'Intifada dans les territoires occupés du Sahara Occidental, en compagnie de plusieurs poètes sahraouis. [SPS]

22-28.11.06, élections
Les élections municipales se sont déroulées dans les campements pour désigner les présidents de daïra (maires), les membres des conseils municipaux ainsi que les représentants des institutions nationales et des organisations de masse.[SPS]

22.11.06, Equateur
L'ambassadeur sahraoui Hadj Ahmed Berikallah a présenté ses lettres de créance au président de l'Equateur, le Dr Alfredo Palacio à Quito. [SPS]

22.11.06, Reconnaissance diplomatique
La République de Haïti et la République sahraouie ont établi des relations diplomatiques au niveau d'ambassadeurs, selon un communiqué conjoint signé par le ministre des Affaires étrangères haïtien, Jean-Renald Clérismé et l'ambassadeur sahraoui, Mohamed Yeslem Beïssat. Haïti est ainsi le 82e pays qui reconnaît la RASD. Cette victoire diplomatique a été accueillie par des manifestations de joie dans les villes du Sahara Occidental occupé et au Sud Maroc. [SPS]

24.11.06, Mali
Le coordinateur sahraoui avec la MINURSO, M'hamed Khaddad, a été reçu à Bamako par Moktar Ouane, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Mali, qui a rappelé que "le Mali a toujours accordé son soutien à une solution juste et pacifique" du conflit sahraoui. [SPS]

25.11.06, désertions
Selon le quotidien marocain Assabah, un soldat marocain dénommé Akka aurait déserté avec arme et munitions et rejoint le Front Polisario dans la nuit du 23 novembre. Cinq soldats marocains auraient fait de même en octobre passé.

TERRITOIRES OCCUPES ET SUD MAROC

07.11.06, condamnations
Emprisonnés le 3 novembre, Chaibatta Moudafiaa, né le 18 avril 1986 et Mouloud Lotfi, né le 18 novembre 1986, ont été condamnés à un an de prison ferme. [ASVDH]

20.11.06
Le citoyen sahraoui El-Moussaoui Ahmed Ould Amberik a succombé à ses blessures suite à l'explosion d'une mine anti-char dans la région de Bakari au Sahara Occidental occupé.
[ASVDH]

20.11.06, revendications
Huit prisonniers politiques sahraouis d'Inzegane observent une grève illimitée de la faim depuis le 20 novembre 2006 pour revendiquer leur rassemblement dans la prison de Aït Melloul, leur comparution rapide et une enquête sur l'agression subie par le prisonnier politique sahraoui Lahmam Salama.
[ASVDH]

21.11.06, El-Ayoun
Les prisonniers politiques sahraouis Dadai Hmada et El-Moussaoui Ahmed, détenus depuis le 10 avril 2006, ont été condamnés à six mois de prison et libérés après avoir accompli plus que leur peine.
[ASVDH]

21.11.06, agression
Le défenseur des droits humains sahraoui Dahi Mohamed Salem, journaliste à l’hebdomadaire marocain Al-Watan, membre de la section de l’Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) de El-Ayoun, a été insulté, tabassé et interrogé sur ses écrits relatifs à la question du Sahara Occidental et ses interviews avec certains défenseurs sahraouis des droits humains. Dahi a déposé plainte auprès du procureur général. [ASVDH]

23.11.06, tentative d'assassinat
Le syndicaliste et défenseur des droits humains Jaïm Mohamed a été victime d'une tentative d'assassinat à Benguerir, où il réside. De retour d'un sit-in de protestation avec les étudiants sahraouis de Marrakech le 23 novembre, sa voiture a été délibérement heurtée par un camion militaire.

25.11.06, procès
Le prisonnier politique sahraoui Hassan Abdallahe, en prison à Aït Melloul, a comparu devant le juge d'instruction d'Agadir, pour un nouveau chef d'accusation, mise en cause les principes sacrés du Maroc. Il avait déjà été condamné à 6 ans de prison le 5 septembre 2006.

19-30.11.06, visite de Ali Salem Tamek en Afrique du Sud
L'activiste sahraoui des droits humains et ex-prisonnier politique, Ali Salem Tamek effectue en Afrique du Sud une visite de sensibilisation sur les violations des droits de l'Homme au Sahara Occidental. Tamek a été reçu par de très nombreuses organisations de défense des droits humains, des églises, des partis politiques, des syndicats, par la présidente du Parlement pan-africain et par des membres du gouvernement sud-africain. Il a participé à une émission de la TV sud-africaine SABC et, avec Timothy Othieno, spécialiste du conflit du Sahara Occidental, à un séminaire organisé par l'Institute for Global Dialog sur «L'ONU et ses obligations de protéger les droits humains dans les territoires non autonomes, le cas du Sahara Occidental.» [détails -->SPS] [en arabe  UPES  ou Cahiers du Sahara]

24-26.11.06, Rome
Lors d'une rencontre des sociétés civiles de la Méditerranée pour la paix, la justice, les droits, la démocratie organisée par Medlink 2006, El-Ghalia Djimi, vice-présidente de l'Association sahraouie des victimes de violations graves des droits de l'homme perpétrés par l'Etat marocain (ASVDH), a exposé la situation dans les territoires occupés du Sahara Occidental.[Intervention]
La militante sahraouie a participé également à une rencontre informelle concernant le Forum social maghrébin, avec des représentants d'organisations de défense des droits humains de tous les pays maghrébins.

26.11.06, naufrage
31 jeunes Sahraouis morts ou disparus - victimes de l'émigration illégale
Depuis plusieurs mois, diverses sources évoquent la recrudescence de l'émigration illégale vers les Canaries, en particulier de jeunes Sahraouis
Selon l'enquête du journaliste Tomas Barbulo [El Pais]
les routes entre le Sahara Occidental et les Iles Canaries, qui n'étaient plus utilisées depuis deux ans, ont été réactivées depuis le début de l'année. Une centaine de barques sont arrivées aux Canaries, dont 70 dans les derniers quatre mois. Les émigrants ne sont plus des Subsahariens, mais de jeunes Sahraouis. 200 demandes d'asile politique ont été déposées depuis septembre, la moitié dans les derniers 15 jours. Le journaliste relève que les jeunes Sahraouis sont poussés à l'émigration par les autorités marocaines, qui facilitent leur départ. La répression marocaine au Sahara Occidental est féroce, certains immigrés présentent des traces de tortures ou des documents prouvant qu'ils ont été détenus.
Le représentant du F. Polisario aux Canaries regrette ces départs, dont la responsabilité incombe au Maroc et rappelle les dangers courus par les émigrés. Depuis janvier, 50 Sahraouis auraient disparus en mer. Le dernier drame s'est déroulé au large de Boujdour, quand deux barques, avec 44 jeunes Sahraouis à bord, ont chaviré. Quatorze corps ont été découverts sur la plage, treize personnes ont regagné la rive. Parmi les morts se trouve le militant et défenseur des droits humains Naji Mohamed Salem Ali Fal (Boukhatem), né en 1970, membre de l'ASVDH. 17 personnes sont toujours portées disparues. Le patron marocain de l'une des deux barques, Brahim Sergheni, un des principaux passeurs, a survécu et n'a pas été inquiété. Le représentant sahraoui en Espagne, Brahim Ghali, a dénoncé "l'impunité" dont jouissent les trafiquants de personnes et la "complicité" des différents corps de sécurité marocains, les plages de Boujdour d'où partent les pateras étant parfaitement connues et identifiées: Rmila, Tbila, Haimar Mah et Awzioualet.
La Commission espagnole d'aide aux réfugiés CEAR a estimé, dans un communiqué, que l'augmentation de l'exode de jeunes Sahraouis est la conséquence de la politique répressive du régime marocain. [Nota CEAR [Comunicado LEPDDHH]
La Coordination des associations espagnoles solidaires avec le peuple sahraoui (CEAS-Sahara) a appelé le Gouvernement espagnol à dénoncer devant les organismes internationaux les violations des droits de l'homme commises par le Maroc dans les territoires occupés du Sahara Occidental et exiger la convocation "immédiate" d'un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui. [revue de presse, communiqués etc]
28.11.06, répression
Les prisonniers politiques sahraouis Toubali Elhafed, El-Gasmi Mohamed Lahbib, Ahmeidate Ahmed Salem et Loumadi Abdessalam ont comparu pour complément d'enquête devant le juge d'instruction de El-Ayoun. Ils auraient été maltraités par les policiers lors des déplacements. En protestation, les prisonniers politiques sahraouis à la Prison noire ont observé une grève de la faim de 48 h. et réaffirmé leur soutien à la lutte du peuple sahraoui et au F. Polisario. Les autorités marocaines ont interdit à Aminatou Haidar, Brahim Dahane et Bachir Lakhfawni l'accès à la Prison noire. [ASVDH]

RESSOURCES NATURELLES

05-08.11.06, Perth
Le stand de la RASD à l'exposition organisée par l'Association américaine des géologues du pétrole AAPG a attiré l'attention de nombreux visiteurs. Le représentant du Front Polisario en Australie a présenté un exposé sur la politique du gouvernement sahraoui en matière d'exploration pétrolière et gazière.

22.11.06, accord de pêche UE-Maroc
La Chambre marocaine des Représentants a adopté l'accord de pêche. Le parti du Développement et de la Justice (PJD, islamistes) a indiqué que la contrepartie financière dont bénéficiera le Maroc en vertu de cet accord est "dérisoire" par rapport aux possibilités de pêche offertes à l'UE. La Chambre des Conseillers doit encore se prononcer avant que l'accord soit soumis au roi. L'accord avait été conclu le 28 juillet 2005, sa ratification a été retardée grâce aux efforts du groupe "Pêchez ailleurs", qui estime que l'accord est illégal car il s'étend aux eaux territoriales sahraouies.

REFERENDUM

21.11.06, déclaration
Lors d'une conférence de presse à Genève, le Secrétaire général de l'ONU a répondu à une question sur le principe d'autodétermination. «Permettez-moi de dire que le droit à l’autodétermination est quelque chose que l’ONU devrait et doit respecter. C’est ce droit qui sous-tend nos pourparlers avec le Polisario et les Marocains.... Je ne crois pas que l’ONU puisse se désintéresser de cette question.» [ONU nouvelles]

23.11.06, Italie
L'Assemblée législative de la région italienne d'Emilie-Romagne a appelé le gouvernement de Romano Prodi à reconnaître la RASD et à entamer des actions diplomatiques et politiques concrètes auprès de l'Union européenne pour le plein exercice du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui. [texto]

24.11.06, analyse
Dans une libre opinion, l'ancien représentant spécial pour le Sahara Occidental Francesco Bastagli a estimé que la France, qui au sein de l'UE soutient le Maroc, devrait adopter une position plus courageuse et plus innovatrice. Il a encouragé le nouveau Secrétaire général à faire avancer le processus dès son entrée en fonction, sinon le Maghreb pourrait connaître de graves problèmes.[International Herald Tribune]

28-30.11.06, ONU, Comité des 24
Dans le cadre de la deuxième décennie des Nations Unies pour l’élimination du colonialisme, le Comité des 24 a organisé un séminaire sur l'île de Yanuca, Fidji, consacré à la situation dans les territoires non autonomes. Fadel Kamal au nom de F. Polisario a déploré dans son exposé que les Nations unies aient fermé les yeux sur les abus du Maroc, ses violations des résolutions de l’ONU et son rejet de tous les plans de paix. Il a demandé que l'OHCHR publie son rapport sur le Sahara Occidental et que la MINURSO soit chargée du respect des droits humains dans les territoires occupés. Il a lancé un appel urgent pour l’arrêt de l’exploitation illégale des ressources naturelles du Sahara Occidental et prié le Comité des 24 d'envoyer une délégation sur place.

MAROC

22.11.06, répression
A la suite des manifestations organisées dans les universités marocaines de Marrakech et Agadir les 13 et 14 novembre pour dénoncer les accords tripartites de Madrid, les autorités marocaines ont réagi de la façon habituelle, arrêtant trois étudiants sahraouis à Agadir et blessant quatre autres à Marrakech. D'autre part on signale que des étudiantes sahraouies ont été attaquées dans leurs chambres et blessées par des étudiantes marocaines sous l'oeil bienveillant et complice de l'administration. Dans les universités marocaines règnent un mépris et une jalousie à l'égard des étudiants sahraouis, comme en témoignent les agressions répétées à leur égard.

30.11.06, premier sommet Afrique-Amérique du Sud
Le roi du Maroc a participé en personne à ce sommet à Abuja au Nigéria et s'est exprimé en faveur de la coopération Sud-Sud. La mise sur pied d'un Forum de Coopération Afrique-Amérique du Sud, cadre dans lequel les gouvernants des deux zones se rencontreront tous les deux ans, alternativement en Afrique et en Amérique du Sud, a été décidé.[Afrik.com]

SOLIDARITE

Cantabria por el Sáhara ha editado un precioso calendario de pared con algunas de las fotografías de la exposición "Miradas con Voz. Saharauis en tierra prestada" y sus poemas. e-mail mahbes@nodo50.org

PROCHAINEMENT

05.12.06, Paris, MARDI DE L'AFASPA, 20 heures au CICP, 21 ter rue Voltaire Paris 11° (métro rue des Boulets).« Le Maroc va-t-il perdre le Sahara Occidental : nouvelle donne » avec la participation de Ennaâma Asfari, de retour des territoires occupés et Kenti Ouballa, militant des droits humains.

26.02.07 - Sahara Marathon  2007 --> INFO (EN, SP, FR, IT)  (deutsch)


INTERNET

Website

Documents

Radio

OPINIONS: http://opinions.arso.org


NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français
>> Revue de la presse internationale francophone http://fr.groups.yahoo.com/group/revue-de-presse-sahara-occidental/messages

NOUVEAU livre:
Quand le Maroc sera islamiste, Nicolas Beau (Canard enchaîné) et Catherine Graciet (Le Journal Hebdo), La Découverte, Paris (sortie le 7 décembre).


English
>> English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages


Castellano
>> Revista de la prensa en español: http://es.groups.yahoo.com/group/revista-de-prensa-sahara-occidental/messages
NUEVO libro:
Miradas con voz, Saharauis: en tierra prestada, 96 p. 42 fotográfias de Poli Celis, Poemas de Sergio Balbontin, Limam Boicha, Mariano Calvo, Julio Ceballos, Evalinda Coleman, Isaac Cuende, Marcos Díez, Gabriel Esmero, Maribel Fernández, Alberto Gandarillas, Anabel García, Arancha García, Vicente Gutiérrez, Miguel Ibáñez, Fernando Llorente Haya, Fernando Llorente de la Peña, Ramón Maruri, Regino Mateo, Antonio Montesino, Noé Ortega, Mª Ángeles Pérez, Ana Rodríguez, Javier San José, Alberto Santamaría, Mohamed Sidati, Angel Sopeña, Ahmed Yacob. Editor: Cantabria por el Sáhara, Distribución: mahbes@nodo50.org

Italiano
Attualità in italiano: El Ouali Bologna: http://www.saharawi.org/saharawi.htm + Radio for Peace: http://www.radiokcentrale.it/du.htm

Deutsch

Arabe


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]