SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 31-32 : 30.07. - 12.08. 2006

RASD

15-21.07.06, Nicaragua
Une délégation gouvernementale sahraouie a participé à la troisième Rencontre internationale sur la démocratie directe, coïncidant avec le 27e anniversaire de la Révolution sandiniste. La Rencontre a adopté une résolution demandant l'admission de la RASD aux Nations unies.

27-31.07.06, Panama
L'ambassadeur du Panama auprès de l'Organisation des Etats américains, l'ex-président Aristides Royo, a qualifié le peuple sahraoui de "peuple héroïque et ami", au cours d'une vidéoconférence à l'occasion du XXVème anniversaire de la disparition du général Omar Torrijos. D'importantes personnalités politiques d'Amérique latine et des USA, ainsi que le ministre sahraoui de l'éducation Bachir Moustapha Sayed ont participé à cette vidéoconférence et à la cérémonie en l'honneur du général disparu. La délégation sahraouie a été reçue par des membres du gouvernement et du parlement panaméen, où devrait bientôt se constituer un groupe parlementaire d'amitié panaméo-sahraoui. [SPS]

30.07.06, Maroc, fête du trône
Mohammed VI s'est félicité de "l'accueil favorable" qui a été réservé au projet marocain de "statut d'autonomie" pour le Sahara Occidental par "des pays et des instances ayant un rôle influent au sein de la communauté internationale".
En réaction, le gouvernement sahraoui a qualifié le projet d'autonomie de "manoeuvre colonialiste" et de "mystification". Il a relevé l'attitude paradoxale du gouvernement marocain, qui appelle dans d'autres lieux au respect du Droit international, alors qu'il "bafoue ce même droit au Sahara Occidental". [
SPS]

31.07.06, Mauritanie
Le Président de la République, Mohamed Abdelaziz, a reçu une délégation du Renouveau Démocratique mauritanien conduite par son vice- président, Ghassem Ould Bellali, ancien maire de Nouadhibou. Ce parti a été créé après le coup d'état d'août 2005. [SPS]

31.07.06, Liban
Le Gouvernement sahraoui a condamné le massacre perpétré par Israël contre le village de Qana et appellé "la communauté internationale à mettre fin aux agressions contre les deux peuples frères libanais et palestinien". [SPS]

05.08.06, crise humanitaire
Le président du Croissant Rouge Sahraoui, Yahia Bouhoubeini, a signalé, lors d'une interview à l'hebdomadaire arabophone Sahara libre, la "réduction drastique" de 43% de l'assistance humanitaire du HCR et du PAM destinée aux réfugiés sahraouis, suite aux "pressions exercées par le Maroc et ses alliés" sur les pays donateurs. [
SPS]

09.08.06, Mauritanie
Le Président de la République, Mohamed Abdelaziz, a reçu une délégation du parti mauritanien de l'Union des Forces de Progrès (UFP) conduite par le premier adjoint de son Secrétaire général, Mohamed Moustapha Ould Bedreddine. "Nos deux peuples sont liés par un passé séculaire dans la résistance contre le colonialisme et un futur commun dans le combat pour le progrès, la démocratie et le bien-être", a souligné M. Bedredine, ajoutant que "l'indépendance de la RASD constitue une condition primordiale pour l'indépendance de la Mauritanie". [SPS]

11.08.06, Afrique du Sud
Une délégation du Congrès national africain (ANC), conduite par son secrétaire général, Kgalema Mothlante, est en visite officielle en RASD.

TERRITOIRES OCCUPES ET SUD MAROC

Juillet 2006, Témoignages
Visite dans les territoires occupés du Sahara Occidental d'une mission de l'ASPA, l'Association andalouse pour la solidarité et la paix. [
espagnol]

Voir aussi l'interview de Nicola Quatrano, magistrat italien membre de l'association Antigone pour la défense des droits des détenus, qui s'est rendu à El Ayoun et à Smara pour assister aux procès des militants sahraouis en avril dernier. [Liberté, Alger]

26.07.06, Témoignage
L'Association des Amis de la RASD a organisé une conférence de presse au retour d'une délégation française, qui s'est rendue dans les TO et a pu s'entretenir avec des militants sahraouis des droits humains, dont elle a souligné le courage et la détermination. [
Communiqué de l'Association des Amis de la RASD, 27.07.06]

Quatre avocats européens, mandatés par Droits-Solidarité et l'Association internationale des juristes démocrates, ont assisté en tant qu'observateurs au procès en appel des trois militants sahraouis Brahim Sabbar, Haddi et Saleh Sid Mohamed Mahmoud le 20 juillet à El Ayoun. Me France Weyl a constaté "de nombreuses infractions aux dispositions de procédure pénale", décrivant une salle d'audience "remplie de policiers en civil". Me Weyl a relevé que les prévenus sahraouis avaient refusé de signer les procès-verbaux extorqués sous la torture. L'avocate à la cour de Paris a ajouté que "les six avocats des prévenus sahraouis subissent quotidiennement harcèlement administratif et répression policière". Selon elle, les prévenus sahraouis ont été " accusés pour des faits de droit commun alors qu'ils ont été arrêtés pour un délit d'opinion". "Les magistrats marocains ont tout fait pour étouffer l'aspect politique de ce procès", a-t-elle ajouté, soulignant l'urgence "de mieux médiatiser le mouvement de résistance sahraouie et de mieux encadrer sa protection juridique". [SPS]

27.07.06, entrave à la libre circulation
L'activiste sahraoui des droits humains, Ali Salem Tamek et l'ex-disparu Yahya Mohamed Elhafed ont été empêchés d'entrer au Sahara Occidental en provenance de Goulimine (Sud Maroc). [SCSCanarias, SPS]
Le Collectif des défenseurs sahraouis des droits de l'Homme au Sahara Occidental, l'Union des journalistes et écrivains sahraouis (UPES) et le Comité contre la torture de Dakha ainsi que la famille de Ali Salem Tamek ont dénoncé cette interdiction. [
SPS]

31.07.06, grève de la faim
Le prisonnier politique sahraoui Leseiri Salek est en grève de la faim depuis le 26 juillet dans la prison de Kenitra (Maroc). Sa famille demande dans un communiqué l'intervention des organisations marocaines et internationales de défense des droits humains. Leur fils avait été transféré de la prison d'Aït Melloul, en même temps que Ameidane Saleh en raison de leurs revendications en faveur de l'autodétermination du Sahara Occidental. [SPS]

Intifada
[plus de détails sur
arso, SPS, ASVDH , en arabe sur Cahiers du Sahara, UPES ]
Depuis fin juillet les manifestations indépendantistes se poursuivent de façon quasi quotidiennes et la répression ne faiblit pas.

Foum ElOued, plage de El Ayoun, où de nombreuses familles sahraouies passent leurs vacances, est le théâtre de manifestations quotidiennes de jeunes Sahraouis, applaudies par les vacanciers. A chaque fois les forces de police interviennent brutalement, procèdent à des interpellations et à des tabassages, les tentes sont saccagées et les vacanciers expulsés de leurs campements. Les policiers sont en civil afin de ne pas être repérés ni photographiés.

A El Ayoun même, des manifestations ont eu lieu les nuits du 2-3 et du 5-6 août. Les familles des prisonniers politiques se sont rassemblées le 7 août devant la Prison noire pour exiger le respect des droits des détenus. Le 9 août les interventions policières ont encore causé de nombreux blessés et des habitations ont été saccagées.

A Boujdour, des tracts ont été distribués et des drapeaux accrochés dans la nuit du 5-6 août. On signale également des manifestations dans le sud du Maroc, à Mhamid ElGhizlan et à Assa, où trois jeunes Sahraouis, Bouregaa Haiba, Bahia Mohamed et Boulaila Rachid, ont été interpellés et dénoncés au procureur, après une dispute imaginaire avec des Marocains et malgré le retrait de la plainte déposée par ceux-ci. D'autre part les autorités ont refusé d'établir un passeport à l'ex-prisonnier politique Tahlil Mohamed, président de la section locale de l'Association des Victimes des graves violations des DH.

05/06.08.06, Smara
Les faits les plus graves ont eu lieu à Smara, suite à la "disparition" du citoyen sahraoui Hossein ould Emnaissir, persécuté et interrogé à plusieurs occasions par la police au cours des années passées. Convoqué le 5 août par un agent de la police marocaine, il a été emmené les yeux bandés dans une voiture de police, où il a été violemment frappé. Conduit à El Ayoun, Hossein a été menacé d'être brûlé vif avec de l'essence ou d'être enterré vivant. Il a été torturé jusqu'à perdre connaissance.
Les parents, accompagnés de citoyens sahraouis, se sont immédiatement rassemblés devant le siège du gouvernement provincial pour exiger des éclaircissements. L'attroupement a été brutalement dispersé. Parmi les blessés, on note l'ex-prisonnier politique
Loud Otmani / Alotmani El-loud et plusieurs notables présents sur place: Salama Ali Elwali, président du Conseil provincial, Mohamed Fadli, un cheikh qui a participé à l'identification des votants sahraouis, et Fatma Lehbib Saida, membre du CORCAS, qui ont reçu des coups. Mohamed Hnini a été arrêté. Suite à ces protestations, Hossein Emnaissir a été mis en liberté. Deux jours plus tard près d'une centaine de drapeaux sahraouis de grande taille étaient déployés sur les fils et les poteaux électriques. Les patrouilles de police ont intensifié leur présence dans la ville pour terroriser les passants et empêcher de nouvelles manifestations [SPS]. Une nouvelle manifestation a néanmoins eu lieu dans le quartier du souk le 10.08.06 suivie de plusieurs arrestations.

Procès inéquitables
Arrêté le 25 juillet à El Ayoun, le citoyen sahraoui Loumadi Said a été interrogé et torturé avant d'être transféré à Tan Tan, Sud Maroc, où il a été condamné le 27 juillet à un an et demi de prison ferme et à une amende de 5000 dhs, sous de fausses accusations (trafic de drogues). Loumadi a été emprisonné à Inzegane, Maroc. Il avait déjà été arrêté le 17 mai pour sa participation à des manifestations indépendantistes.

Comparution le 9 août devant le tribunal de 1ère instance à El Ayoun du prisonnier politique Laaroussi Choubida, arrêté le 17.03.06 à Dakhla et transféré à la Prison noire sous de fausses accusations reposant sur un P.V. fabriqué par la police. Choubida a déclaré devant le tribunal renoncer à sa nationalité marocaine et être partisan du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui. Il a rejeté les accusations formulées contre lui, la raison de son arrestation étant selon lui sa participation aux manifestations pacifiques réclamant le départ du Maroc du Sahara Occidental. Le procès a été reporté au 6 septembre 2006. [plus chez ASVDH]

Signez la PETITION pour les détenus politiques sahraouis lancée par l'Association Sahraouie des Victimes des Violations Graves des Droits de l'Homme Commises par l'Etat du Maroc.

RESSOURCES NATURELLES

Le navire Oceanic Explorer (IMO number 8916152), en provenance de El Ayoun, transportant des phosphates, est arrivé le 22 juillet 2006 à La Nouvelle Orléans, USA (propriétaire de la cargaison: PCS Nitrogen). [record of vessels]

Le navire Jag Rahul (IMO 9254484), [image p. 95] en provenance de El Ayoun, est arrivé à Geelong (Australie) le 18 mai 2006, transportant 35'000 tonnes de phosphates

Le Santa Isabella (IMO 9316816), [more p. 90] battant pavillon panaméen, est arrivé à Portland (Australie) pour décharger des phosphates en provenance de El Ayoun du 13-15.06.06, avant de décharger le reste de sa cargaison à Geelong.

REFERENDUM

30.07.06, interview
Questionné par Jeune Afrique au sujet du Sahara Occidental, François Hollande, premier secrétaire du Parti socialiste français, a répondu que «cette affaire ne doit plus empoisonner nos relations avec les pays du Maghreb. Il convient donc de la traiter à la fois dans le cadre de l'ONU et dans celui des négociations entre les parties prenantes : Maroc, Algérie et Polisario. La France ne doit pas être un élément du débat sur le Sahara. Elle ne doit pas être partiale. Simplement énoncer les règles du droit international et la nécessité de trouver une issue négociée, susceptible d'être ratifiée par l'ONU. Nous devons réaffirmer nos principes : négociation, consultation des populations concernées, c'est-à-dire référendum et retour vers l'ONU. J'ai bien sûr noté que le Maroc avait formulé une proposition, celle d'une large autonomie pour le territoire - proposition rejetée par le Polisario et par l'Algérie, mais qu'il convient néanmoins d'examiner.»

DROITS HUMAINS

01.08.06, avocate honorée
Le prix des droits humains de l'institut des droits humains de l'Association internationale du barreau (International Bar Association, IBA) a été décerné à l'avocate espagnole Inès Miranda Navarro, pour son engagement au Sahara Occidental. Ce prix de renommée internationale, décerné par une ONG qui compte plus de 160'000 avocats et 190 collèges d'avocats, lui sera remis en septembre lors du congrès de l'IBA à Chicago. Me Miranda a coordonné et dirigé ces dernières années plusieurs missions d'observation lors des procès contre des défenseurs des droits humains et des détenus politiques au Sahara Occidental.

SOLIDARITE

05.08.06, Algésiras. Manifestation de solidarité avec le peuple sahraoui, qui a réuni près de 2000 personnes.

PROCHAINEMENT

Le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, rencontrera le 5 septembre le roi du Maroc à Rabat.

Publication en septembre 2006 aux éditions Fayard, Paris, du livre de Mahmoud Tobji, "Les Officiers de Sa Majesté". L'ouvrage contient des révélations importantes d'un officier des FAR qui a participé à la guerre au Sahara Occidental et qui fut, avant d'être arrêté, chef des aides de camp de Dlimi.

02-17.09.06, Perpignan, exposition des photographies de Patricio Pardo: SAHARA-SAHARAHUI, dans le cadre du 18e festival international de photojournalisme.

INTERNET

 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

>> Revue de la presse internationale francophone http://fr.groups.yahoo.com/group/revue-de-presse-sahara-occidental/messages

English

English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano

Revista de la prensa en español http://es.groups.yahoo.com/group/revista-de-prensa-sahara-occidental/messages

Italiano

Attualità in italiano: El Ouali Bologna: + Radio for Peace

Deutsch


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]