SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 15-16 : 09.04. - 22.04. 2006

RASD

07-09.04.06: La troisième édition du Festival Internacional du Cinéma du Sáhara (FISAHRA) grand succès. [voir SPS, presse algérienne et espagnole: [El Mundo] [EFE]

10. - 19.04.06: Des messages du président sahraoui ont été remis aux présidents angolais [voir SPS]. et namibien [voir SPS] qui ont exprimé à cette occasion leur soutien au droit à l'autodétermination du peuple sahraoui

19.04.06,
Oubi Bouchraya Bachir a présenté ses lettres de créance au Président Thabo Mbeki en tant qu'Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Sahraouie accrédité en Afrique du Sud.

TERRITOIRES OCCUPES ET SUD MAROC

Des manifestations sporadiques ont toujours lieu à El Ayoun, où de jeunes Sahraouis exhibent des drapeaux de la RASD, comme Loumadi Said le 7, Khalihenna Ndour le 8, ce dernier a été arrêté et torturé. Des tracts indépendantistes sont régulièrement distribués. Deux manifestants arrêtés ont été écroués à la Prison noire: Hossein Mohamed El-Isaoui et Hossein Al-Yalawi.

A Smara distribution de tracts dans la nuit du 8, le lendemain Hamada Ould Dadi et Ahmed El Moussawi (Dadi Mahmoud Hmada et Ahmed Sidi Moussaoui) sont arrêtés et emprisonnés à la Prison noire de El Ayoun.

A Boujdour les étudiants manifestent le 12 et le 17 (lycées de Naasr et Ahmed Mohamed Rachid, école Omar Ben Khatab).

A Dakhla les forces de police surveillent nuit et jour les domiciles des activistes sahraouis, en particulier Oulad Cheikh El Mahjoub.

A Assa des dizaines de jeunes Sahraouis profitent d'une soirée musicale organisée par les autorités pour distribuer des tracts revendiquant le retrait des occupants marocains du Sahara et la libération des prisonniers politiques sahraouis. La soirée était un prétexte pour présenter le projet d'autonomie. A la suite de l'intervention des forces de police, plusieurs personnes ont été arrêtées.

17.03.06, Union européenne
Raül Romeva i Rueda (Verts/ALE), Ana Gomes (PSE) et Iratxe García Pérez (PSE) ont posé une question écrite au Conseil et à la Commission de l'Union européenne au sujet de la situation de Sidi Sayeli, toujours emprisonné à la Prison noire de El Ayoun (questions 1040/06 et 1041/06).

10.04.06
Moustapha Tamek, activiste des droits humains, a été interpellé en arrivant à Goulimine en provenance d'Agadir. Il a été interrogé sur ses activités poitiques et de défense des droits humains. Tamek est étudiant à l'université de Rabat, membre de l'Association marocaine des droits de l'Homme (AMDH), section Assa. Il avait déjà été empêché de se rendre à Dakhla et à Boujdour fin décembre 2005. [semaines
51-52/2005]

10.04.06
Une délégation parlementaire espagnole, formée de membres du groupe Paix pour le peuple sahraoui de la région de Murcie, s'est rendue en avion à El Ayoun dans le but de s'enquérir sur place de la situation. La délégation n'a pas été autorisée à débarquer et son avion dirigé sur Agadir.

11.04.06
Les prisonniers d'opinion sahraouis ont exprimé, devant la persistance des atteintes aux droits humains dans les territoires occupés, leur solidarité avec les victimes, demandé une intervention urgente de la communauté internationale, l'ouverture d'une enquête sur les faits survenus le 4 avril à El Ayoun lors du transfert des accusés et décidé d'un jeûne de 48 heures à partir du 13 avril.

11.04.06
Le député sahraoui au Parlement africain, Brahi Salem Zroug, a dénoncé les "graves violations" des droits humains que subissent les Sahraouis dans les territoires occupés du Sahara Occidental de la part des forces coloniales marocaines devant la Commission de justice et des droits humains du Parlement africain, qui s'est réunie récemment a Mid Rand, Afrique du Sud. [SPS]

11.04.06
L'Association des Familles des Prisonniers et Disparus sahraouis (AFAPREDESA) et l'Union des Juristes sahraouis (UJS) ont appellé les organisations internationales des droits de l'Homme à la "protection des civils sahraouis contre les violations flagrantes des droits humains, que commet par l'Etat marocains depuis son invasion militaire du territoire sahraoui en 1975 jusqu'à nos jours". [SPS]

11.04.06
Le Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS) a appelé le Conseil de sécurité à faire appliquer la "légalité internationale" au Sahara Occidental et empêcher qu'un "déni de justice supplémentaire" ne soit commis dans ce territoire. [APS].

14.04.06
Dans une interview à l'hebdomadaire marocain de langue arabe
Assahifa, l'ex-prisonnier politique sahraoui Mohamed El Moutaouakil a déclaré que le Front Polisario est le "seul représentant légitime du peuple sahraoui" reconnu par la communauté internationale. Il a ajouté que la solution optimale du conflit du Sahara Occidental, acceptée jusqu'à présent par l'ONU, passe par le Plan Baker II, qui prévoit une période de transition devant aboutir à un référendum.

22.04.06 Dernière minute: libération des prisonniers politiques sahraouis
Selon l'agence Europa Press citant de sources officielles marocaines, 48 prisonniers politiques sahraouis ont été amnistiés par le roi sur demande du Conseil royal consultatif pour les affaires du Sahariennes, CORCAS. Il s'agit de 29 personnes incarcérées à la prison noire d'El Ayoune dont Ali Salem Tamek, 15 à Agadir, 1 à Tiznit et 2 à Nador.

RESSOURCES NATURELLES

07.04.06, Accord de pêche UE-Maroc
Les ambassadeurs des 25 Etats membres de l'UE ont décidé de la répartition des licences de pêche, 80% de celles-ci reviendront à l'Espagne. L'ambassadeur suédois Petersson a insisté pour que l'accord soit accompagné d'une déclaration des 25 soulignant que les revenus de la pêche dans les eaux du Sahara Occidental doivent profiter au peuple sahraoui. L'Espagne, la France et le Portugal ont estimé une telle proposition "inopportune".

09-12.04.06, pétrole
La RASD a participé à la Annual Convention 2006 de l'AAPG (American Association of Petroleum Geologists) à Houston malgré les pressions du Maroc sur les organisateurs pour l'en empêcher. La RASD a présenté l'expérience sahraouie dans le domaine des relations avec les compagnies pétrolières internationales au moyen d'un stand à l'exposition.

REFERENDUM

06.04.06, France
Les groupes d'amitié du Sénat français avec l'Algérie et le Maroc ont reçu une délégation sahraouie, comprenant le ministre des Territoires occupés Khalil Sidi M'hamed et le représentant du Front Polisario en France, Sadafa Bahia. La rencontre qui s'est déroulée dans une salle du Sénat, était consacrée à des "échanges informels de point de vue sur la situation au Sahara Occidental et la position du Front Polisario à la lumière des derniers développements dans la région", selon un communiqué du F. Polisario en France.

12.04.06, Russie
Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a évoqué la question du Sahara Occidental lors d‚un entretien téléphonique avec l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara Occidental, Peter Van Walsum. Lavrov a réaffirmé à son interlocuteur la position de principe de la Russie, favorable à un règlement politique du conflit sur la base des résolutions du Conseil de sécurité.

16.04.06
Dans une interview au quotidien algérien L'Expression, le président sahraoui a déclaré que le gouvernement français est "franchement pro-marocain". Il a ajouté que "sans ce soutien, il y aurait longtemps que le conflit serait terminé et le problème réglé! Cette politique empêche en fait la construction du Maghreb. Des observateurs vont jusqu'à affirmer que la France considère en fait, cette zone du Maghreb, comme son ''protectorat''."

20.04.06, ONU, rapport du Secrétaire général [HTML] ou [PDF])
Le rapport couvre la période du 14.10.05 au 11.04.06. Il fait un tour d'horizon des évènements, mentionne les manifestations indépendantistes dans les territoires occupés, qui ont entraîné, pour la première fois depuis 1999, un déploiement militaire marocain. En ce qui concerne les réfugiés sahraouis, Kofi Annan demande un effort particulier pour aider à la reconstruction à la suite des récentes inondations et pour élargir le programme des visites des familles entre les camps et les territoires occupés. Les 48 "migrants illégaux" du Bangla-Desh hébergés depuis 2004 ainsi que de nombreux Subsahariens acccueillis en octobre 2005 ont enfin pu être rapatriés.Il reste encore 35 "migrants illégaux" subsahariens à Bir Lahlou, pris en charge par le F. Polisario.

Le représentant personnel de Kofi Annan, Peter van Walsum, a posé un diagnostic précis après ses diverses consultations: les positions des deux parties sont inconciliables.

Dans ses observations, Kofi Annan constate qu'aucun pays ayant des relations étroites avec le Maroc n'a fait pression sur lui pour qu'il revoie sa position de refus de tout plan qui admet l'indépendance comme option. Hors les Nations unies ne peuvent proposer une solution qui ne prenne pas en compte l'autodétermination.
En conclusion, le Secrétaire général recommande des négociations directes et sans préalables, afin de trouver un compromis entre la légalité internationale et la réalité politique, dans le cadre des Nations unies.
Il précise encore que le problème du Sahara Occidental est un cas de décolonisation inachevée, qui ne revêt pas une importance majeure pour les grandes puissances, qui veulent maintenir de bonnes relations avec l'Algérie et le Maroc. La prolongation du blocage actuel du processus se révèle aussi dangereuse dans les territoires occupés, avec ses violations des droits humains, violences et arrestations, avertit Annan. Il annonce que le Maroc accepte enfin qu'une mission du Haut commissariat des NU pour les droits humains, HCHR, se rende sur place autour du 15 mai.
Le Secrétaire général demande au Conseil de prolonger le mandat de la MINURSO de 6 mois jusqu'au 31.10.06.

Le Conseil de sécurité se réunira à huis clos mardi 25 avril avec les pays contributeurs de troupes à la Mission des Nations Unies au Sahara Occidental.  Des consultations auront ensuite lieu sur cette question. Le vendredi 28 avril le Conseil tiendra une séance publique sur la Mission de l'ONU au Sahara Occidental, dont le mandat doit être renouvelé le 30 avril.

21.04.06
Dans une déclaration écrite le représentant du Front Polisario à l'ONU a estimé que "tant que le Maroc résiste à accepter l'autodétermination du peuple sahraoui, ces négociations n'ont aucun sens".

Lors d'une conférence de presse à Madrid, le président sahraoui Mohamed Abdelaziz a déclaré que "le Secrétaire général de l'ONU aurait dû être clair ... dans ses recommandations. Devant l'obstruction par le Maroc des efforts des Nations unies durant 30 ans, il aurait dû appeler le Conseil de sécurité à imposer des sanctions contre le Maroc jusqu'à ce qu'il accepte l'application des résolutions 1495 et 690 approuvées par ce Conseil". A une question sur les ''négociations directes'', Abdelaziz a répondu que le ''problème n'est pas un problème de négociations, mais, plutôt, d'engagement du Maroc à respecter ce qui est accordé dans les négociations''. [détails voir SPS]

ESPAGNE

21.04.06, Madrid
Conférence de solidarité avec le peuple sahraoui avec la participation du président sahraoui Mohamed Abdelaziz et l'intervention par téléphone d' un militant sahraoui des droits humains des territoires occupés. [détails voir SPS
22.04.06 et suite]

22.04.06
Des manifestations "pour la décolonisation et l'indépendance du peuple sahraoui" se sont déroulées à Madrid, à Bilbao, à Santander, à Séville et à Palma de Majorque (le 27 avril).

MAROC

07.04.06, Rabat
Les représentants permanents des 26 pays membres du Conseil de l'OTAN ainsi que les directeurs politiques des ministères des Affaires étrangères des sept pays participant au "Dialogue méditerranéen" (Israël, Jordanie, Égypte, Tunisie, Algérie, Maroc et Mauritanie) se sont réunis à huis clos. [
Liberté, Alger, 06.04.06] [RFI, 09.04.06]

16.04.06
Le ministre marocain des Affaires étrangères, Mohamed Benaissa, se rend en Amérique latine, successivement en Argentine, au Mexique, au Pérou, en Colombie et au Chili.

SOLIDARITE

10.04.06,
Une délégation de l'Union nationale des femmes sahraouies, invitée par le Trade Union Congress d'Ecosse, a participé à un séminaire à Perth consacré à la situation en Palestine, en Irak et au Sahara Occidental. Elle a terminé sa visite au Royaume-Uni en participant à une conférence de War on Want à Londres consacrée à la question du Sahara Occidental.

Amnesty International USA a lancé une action en faveur des activistes sahraouis au Sahara Occidental: lire et signer.

PROCHAINEMENT

INTERNET

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

>> Revue de la presse internationale francophone http://es.groups.yahoo.com/group/sahara-info/messages

English

>> English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano

>> Revista de la prensa en español http://es.groups.yahoo.com/group/revista-de-prensa-sahara-occidental/messages

Attualità in italiano:

El Ouali Bologna
Radio for Peace

Norsk

Svensk

Arabe


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]