SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 01-02 : 01.01 - 14.01. 2006

RASD

04-05.01.06
Réuni en session ordinaire, le Secrétariat National (SN), la plus haute instance politique sahraouie, a réaffirmé, dans un communiqué, "la volonté du Front Polisario de poursuivre sa coopération avec l'ONU". Le SN a demandé à l'ONU qu'elle protège les populations civiles sahraouies contre la répression exercée par le Maroc. Il a salué les manifestations pacifiques en faveur des droits nationaux à la liberté et à l'indépendance et condamné "les jugements et les procès expéditifs des détenus sahraouis d'opinion". Le SN a estimé que l'ONU a également le devoir de "protéger les ressources naturelles sahraouies et de les préserver du pillage méthodique organisé par le Maroc". Il a aussi appellé l'Union européenne à réviser "les termes de son accord de pêche avec le Maroc". [SPS]

05.01.06
Les autorités sahraouies ont autorisé le passage du Rallye Paris-Dakar à travers le Sahara Occidental, annonce SPS le 5 janvier. alors que le passage a eu lieu la nuit précédente.

07-08.01.06
La conférence nationale du Comité des relations extérieures s'est déroulée dans les campements en présence des ambassadeurs et des représentants du Front Polisario en Europe. La conférence a adopté son programme d'action pour 2006. [SPS]

TERRITOIRES OCCUPES ET SUD MAROC

02.01.06, Assa
Manifestation de citoyen-ne-s sahraoui-e-s. Rassemblé-e-s à Touizqi, à 40 km au sud-est d'Assa, zone où de nombreuses personnes ont été victimes de mines antipersonnel, les manifestant-e-s se sont ensuite rassemblé-e-s devant le siège du gouverneur à Assa pour demander la libération "immédiate et inconditionnelle" de tous les détenus politiques sahraouis et plus particulièrement celle de M'Barek Mouaazez, arrêté par les autorités marocaines et déféré devant le tribunal militaire de Rabat le 30 décembre 2005. Ce jeune Sahraoui était accusé de possession d'armes et d'explosifs en compagnie d'autres Sahraouis. M'Barek Mouaazez a été libéré le même soir. Les munitions non explosées portées par les manifestant-e-s ont été déposées sur la place comme symbole des dangers que représentent pour la population les nombreuses mines antipersonnel encore présentes dans la région, séquelles de la guerre maroco-sahraouie 1975-1991. [
Photos]

02.01.06, Dakhla
Arrestation de deux citoyens sahraouis, Mamay Ahmed Elhenoun et Chigali Mohamed M'Barek, accusés d'être responsables de l'intifada. Mamay a été interrogé pendant plus de trois heures, Chigali aurait été torturé pendant plusieurs heures.

03.01.06, El Ayoun
Le tribunal pénal de El Ayoun a reporté au lundi 9 janvier le procès en appel des quatorze défenseurs des droits humains condamnés le 14 décembre. Les prévenus et les avocats de la défense n'avaient été informés de cette date qu'en fin de semaine passée et certains avocats n'étaient pas en mesure d'assister à la séance.

03.01.06, Smara
Les étudiants sahraouis du lycée ont organisé un sit-in pour demander la réintégration des deux étudiants sahraouis, Karoum Salam et Baha Said, renvoyés par l'administration de l'établissement scolaire. Les deux étudiants avaient vigoureusement protesté contre les insultes racistes qui leur avaient été adressées par leur professeur marocain, les traitant de "sales Sahraouis". [SPS]

03.01.06
Les prisonniers politiques sahraouis ont affirmé, dans leur réponse à la lettre du chef de l'Etat sahraoui du 31.12.05 [
voir SPS] que "le peuple sahraoui dans les territoires occupés est attaché à sa lutte pacifique pour l'indépendance" du Sahara Occidental ... Les populations sahraouies ... sont décidées à rejeter les méthodes violentes». [SPS]

04.01.06, Iles Baléares
Un groupe de députés des Iles Baléares se rendra au Sahara Occidental pour étudier la situation sur place, a annoncé le président du parlement des Baléares, Pere Rotger, sans préciser la date du voyage.[
El Mundo]

05-06.01.06: Les manifestations se sont poursuivies dans les villes sahraouies occupées, El Ayoun et Dakhla ainsi qu'à Assa (sud du Maroc).

05.01.06
Manifestation indépendantiste dans le quartier Inaach à El Ayoun accompagnée de distribution de tracts et de drapeaux de la RASD dans de nombreux établissements scolaires dont le lycée Alqods et le collège Attaaouen.

A El Ayoun un jeune militant sahraoui a parcouru le boulevard Ali Salem Tamek en brandissant un grand drapeau de la RASD, vite rejoint par une centaine de citoyens sahraouis, qui ont réclamé la libération immédiate de tous les prisonniers politiques sahraouis, scandé des slogans soutenant le Front Polisario et demandant le respect du droit du peuple du Sahara Occidental à l'autodétermination et l'indépendance

Les travailleurs et retraités de la société minière Phosboucraa ont organisé un sit-in devant le siège central de la police, réclamant leurs droits bafoués depuis le départ de l'occupant espagnol en 1975.

Les couleurs nationales sahraouies ont été arborées à Dakhla.

Les étudiants du lycée d'Assa ont organisé une soirée culturelle pendant laquelle des drapeaux de la RASD ont été brandis.

06.01.06
Encore une fois, les lycéenn-e-s sahraoui-e-s ont organisé une marche pacifique à El Ayoun, encadrée par de jeunes militants déployant des drapeaux de la RASD. La police a dispersé la manifestation avec violence et procédé à des arrestations.

08.01.06
La population sahraouie d'Assa a organisé un sit-in devant le siège de l'agence locale de transport, appelant à "la libération immédiate de tous les détenus politiques sahraouis" et exprimant sa "solidarité avec les citoyens sahraouis d'El Ayoun occupée".

09.01.05
Les 14 activistes des droits humains se sont présentés devant la cour d'appel d'El Ayoun. La séance s'est déroulée en présence d'observateurs internationaux dont des avocats espagnols. Le procès a été reporté au 24 janvier à la demande de la défense.

09-10.01.06
Le quotidien espagnol El Paìs publie deux analyses fouillées de la situation dans les territoires occupés, sur la base d'un reportage sur place d'un de ses collaborateurs. [
El Sáhara frente a Zapatero, Antonio Caño, El País, 09-01-2006.] [Las voces de El Aaiún, Antonio Caño, El País, 10-01-2006].

10-12.01.06
Les citoyens sahraouis dans les différentes villes occupées du Sahara Occidental et au sud du Maroc ont célébré l'Aïd Al Adha par des manifestations indépendantistes, qui ont débuté le mardi 10 janvier et se sont poursuivies mercredi et jeudi.

A El Ayoun et à Smara, plusieurs manifestants sahraouis ont été blessés, notamment Mme Ghlana Muly Ahmed et M. Cherfi Hamdi à Smara, suite à l'habituelle intervention policière.

A Tan Tan, au Sud Maroc, une grande manifestation a été organisée par la population sahraouie "en solidarité avec la famille du martyr sahraoui, Lekhlifi Abba Cheij", un jeune Sahraoui tué sans raison par un officier marocain à Tan Tan. On déplore ici aussi plusieurs blessés, dont la soeur de Lekhlifi, Mme Lekhlifi Maydouna, ainsi que MM. Sahel Mohamed, Kerdelas Ahmed et El Aatiq Ahmed. [SPS] [photos de Smara]

14.01.06
Enterrement du jeune Sahraoui tué par des policiers à El Ayoun le 30 octobre dernier, Lembarki Hamdi Salek Mahjoub. La famille de la victime avait refusé la mise en terre tant qu'elle n'aurait pas reçu les résultats de l'autopsie, la notification des causes du décès ainsi que la confirmation de la responsabilité policière. Les autorités marocaines ont exigé que l'enterrement se déroule dans un cimetière situé à 11 km de la ville en direction de Smara, afin d'éviter un rassemblement. [
premiers compte-rendus et photos]

REFERENDUM

31.12.05 RASD - Espagne
Dans un message adressé au Président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero à l'occasion du nouvel an, le chef de l'Etat sahraoui écrit que les Sahraouis "s'attendent à ce que l'Etat espagnol assume ses responsabilités historiques, morales et politiques envers le peuple sahraoui".

05.01.06, USA, démarche ambiguë
Dans une lettre adressée à la Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, une centaine de congressmen estiment que "les Nations unies ont besoin d'un plus grand soutien de la part des Etats-Unis et de nos alliés ... afin de parvenir à persuader les parties au conflit ... de la nécessité de négocier une solution politique". Ils jugent nécessaire "de doter les habitants du Sahara Occidental d'un mécanisme d'autodétermination, dans le respect total de la souveraineté du Maroc et de son intégrité territoriale". Ils ajoutent qu'ils sont "sérieusement inquiets à cause des tensions qui s'aggravent au Sahara Occidental, à cause des menaces de guerre persistantes du Front Polisario et des attaques contre la Mauritanie".
On remarque un étrange mélange de notions en accord avec la légalité internationale (le soutien aux Nations unies, l'évocation de l'autodétermination, l'utilisation du terme Sahara Occidental), avec les thèses marocaines de "respect de l'intégrité territoriale", de "souveraineté" du Maroc, de "solution politique" du conflit. On constate aussi l'absence de référence au plan Baker et le rapprochement sans fondement entre l'attaque non élucidée d'un poste militaire mauritanien et les indépendantistes sahraouis.

05.01.06, ONU
Conférence de presse du président du Conseil de sécurité pour janvier, le Tanzanien Augustine P. Mahiga. Il a indiqué qu'à la demande de l'Algérie et du Maroc, les discussions sur le Sahara Occidental ont été reportées du 11 au 19 janvier (sur le programme officiel elles figurent à la date du 18.01.06). Il s'agit, a-t-il estimé, "de la réunion la plus importante sur le Sahara Occidental, puisqu'il sera question d'un débat substantiel sur le rôle futur des Nations Unies."

MAROC

05.01.06, Maroc - USA
Thomas Riley, ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, sur l'accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis: «Nous avons conclu l'accord avec le Maroc comme pays reconnu par le monde entier. Au niveau international, le Sahara ne fait pas encore partie du Maroc. Le jour où un accord avec l'Algérie et les Nations unies sera obtenu, nous n'aurons rien à changer au document. Le poisson et les autres produits en provenance de cette région ne font pas partie de cet accord. Mais les poissons ont-ils un drapeau?» [L'économiste Maroc] [revoir la
lettre du Représentant américain au Commerce, Robert Zoellick au Congressman J. Pitts du 20.07.2004]

DROITS HUMAINS

27-30.12.05, International Nonviolence Conference "Celebrating Nonviolent Resistance"
Dans le cadre d'une conférence internationale sur la non-violence organisée en Palestine sur le thème «Résistance non violente - échange d'expériences», le Sahara Occidental a été évoqué par le témoignage d'un Sahraoui sur la situation dans les territoires occupés.[
statement of Mohammed Brahim]

PROCHAINEMENT

"EL PATRIMONIO CULTURAL DEL SAHARA OCCIDENTAL" - "THE WESTERN SAHARA CULTURAL HERITAGE"
Del 6 al 9 de febrero de 2006. Campamento del 27 de Febrero, campamentos de refuguiados saharaui (Argelia) y en el Sahara Occidental, República Árabe Saharaui Democrática. Infos: narcis.soler@udg.es / bcheij@hotmail.com

26.02.06 : Tifariti - Conférence mondiale de solidarité avec le peuple sahraoui

27.02.06: 30ème anniversaire de la République Arabe Sahraouie Démocratique

27.02.06: 6ème Sahara Marathon 2006

INTERNET

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

>> Revue de la presse internationale francophone http://fr.groups.yahoo.com/group/revue-de-presse-sahara-occidental/messages

English

English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano

Revista de la prensa en español http://es.groups.yahoo.com/group/revista-de-prensa-sahara-occidental/messages

Italiano

Attualità in italiano: http://www.saharawi.org/saharawi.htm

Deutsch

Suomi


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]