SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 51-52 : 18.12. - 31.12. 2005

RASD

18.12.05, Pétrole
Le Front Polisario annonce à Londres que six compagnies pétrolières britanniques, parmi elles Premier Oil, ont été retenues pour l'attribution de licences d'exploration pétrolière pour les 12 lots off shore mis en concours par la RASD. Le choix définitif sera annoncé la deuxième semaine de janvier. [
The Business online, UK, 18.12.05]

20.12.05, Parlement
La session d'automne du Conseil National Sahraoui (parlement) s'est tenue à la wilaya d'Aousserd. Le parlement a examiné les rapports du gouvernement et approuvé le programme de celui-ci pour 2006.

23.12.05, Union africaine
L'ambassadeur sahraoui auprès de l'Union Africaine, Lehbib Breika, a remis une lettre du Président de la République sahraouie au Président de la Commission africaine, Alpha Omar Konaré, dans laquelle il demande à l'Union Africaine de condamner les graves violations marocaines des droits humains dans les territoires occupés du Sahara Occidental. La lettre fait aussi référence à la prise en charge future des immigrés africains, refoulés par les autorités marocaines et recueillis par le Front Polisario, qui se trouvent toujours dans les zones libérées.

26.12.05, Reconnaissance
Dans un communiqué conjoint signé à Montevideo par le ministre des Affaires étrangères sahraoui Mohamed Salem Ould Salek et le ministre des Affaires étrangères uruguayen Reinaldo Gargano, l'Uruguay a annoncé sa reconnaissance officielle de la RASD. Cette reconnaissance est "un message fort à la communauté internationale pour accélérer la décolonisation du Sahara Occidental conformément à la légalité internationale", a indiqué Lehreitani Lehssan, chargé de mission à la Présidence sahraouie. M'hamed Khaddad, responsable des relations avec l'ONU, a qualifié de son côté cette reconnaissance de «grande victoire du peuple sahraoui». Pour l'ambassadeur sahraoui à Alger, Mohamed Beissat, "après la reconnaissance de l'Afrique du Sud, c'est un nouveau message très fort de la communauté internationale en faveur des droits des Sahraouis à l'autodétermination et une illustration de l'isolement, de plus en plus marqué, du Maroc sur la scène internationale".[
Communiqué conjoint]
82 Etats reconnaissent actuellement la RASD. [
liste]

28.12.05, Réaction marocaine
Le Maroc, qui « a appris avec un profond étonnement» la reconnaissance de la RASD par l'Uruguay, a qualifié ce geste d'«acte hostile et inamical» et accusé l'Uruguay de «renier son engagement antérieur d'oeuvrer à la recherche d'une solution pacifique, durable et négociée au sein des Nations Unies.» Le Maroc a souligné que les arguments de l'Uruguay sont «faibles et incohérents» et que cet acte «constitue un affront au sentiment unanime du peuple marocain».

31.12.05
Le Président du Conseil militaire mauritanien pour la Justice et la Démocratie, le Colonel Ely Ould Mohamed Val, a félicité le Président de la République sahraouie à l'occasion du Nouvel An, lors d'une conversation téléphonique. [
SPS]  

TERRITOIRES OCCUPES ET SUD MAROC

12.12.05, Hommage
La Commission et la Fondation espagnoles d'aide aux réfugiés (CEAR) ont décerné le 5e Prix Juan María Bandrés de la défense du droit d'asile et de la solidarité avec les réfugiés à Aminatou Haidar, pour sa lutte pacifique exemplaire pour les droits du peuple sahraoui et pour le respect de la légalité internationale au Sahara Occidental occupé militairement par le Maroc. Aminatou est emprisonnée depuis le 17 juin à la Prison Noire d'El Ayoun, elle a été condamnée il y a quelques jours à 7 mois de prison ferme. [
más]

16.12.05, Vendredi noir
La manifestation du vendredi 16 décembre avait rassemblé de nombreuses personnes de plusieurs quartiers d'El Ayoun et des camps de l'Unité établis à la périphérie de la ville, auxquelles s'étaient associés des élèves de plusieurs établissements scolaires. A la suite de la très brutale intervention des forces de police on a dénombré des dizaines de blessés, environ 120 personnes arrêtées, battues voire torturées et une quinzaine d'habitations saccagées. [
plus] [photos 1 + photos 2 ]
Dix personnes ont été présentées au procureur, six ont été inculpé et emprisonné à la Prison Noire, quatre libérées.
Il s'agit de quatre jeunes filles, détenues et interrogées pendant plusieurs jours, frappées et torturées par les tortionnaires bien connus Aboulhassan, Hamid Bahri et Rabiiaa au commissariat de la police judiciaire et au PC des CMI. Onze personnes dont des femmes, certaines blessées, ont été conduites de nuit à une vingtaine de kilomètres de la ville et abandonnées dans le désert, parfois sans vêtements, après avoir été battues. [
plus] [video chez Cahiers du Sahara]
[voir aussi
liste des prisonniers politiques sahraouis mise à jour]

Ces faits ont entraîné de nombreuses réactions de protestation: de l'Association des Familles des Prisonniers et Disparus Sahraouis (AFAPREDESA) et l'Union des Juristes Sahraouis (UJS), l'association de solidarité de Séville, le Comité National Algérien de solidarité avec le Peuple Sahraoui (CNASPS).
L'AARASD et CORELSO ont organisé une manifestation à Paris le 23.12.05. (voir plus bas)
Le ministre des Territoires occupés et de la communauté sahraouie à l'étranger Khalil Sidi Mohamed a rendu attentif l'opinion internationale, dans un communiqué, aux dangers que représente la politique répressive des autorités marocaines pour un règlement pacifique du conflit saharien et pour la stabilité de la région.

17.12.05, Smara, Boujdour
Deux Sahraouis, Likhrif Mahmoud et Laroussi, ont été arrêtés à Smara. Leurs familles et d'autres citoyens sahraouis ont manifesté devant le commissariat de la police pour réclamer leur libération. A Boujdour, Chaker Lahbib Khaya a été arrêté et battu pour avoir planté le drapeau de la RASD sur un édifice public. [SPS]

18.12.05, Instance Equité et Réconciliation
«Dans le contexte du conflit sahraoui, les investigations de l'IER ont permis de clarifier le sort de 211 personnes présumées disparues. 144 d'entre elles sont décédées durant ou à la suite d'accrochages armés. Pour 40 d'entre elles, les identités, les lieux de décès et d'inhumation, ont été déterminés. Pour 88 autres, si l'identité a pu être déterminée et le lieu de décès localisé, les lieux de sépulture ne sont pas encore connus. 12 personnes décédées n'ont pu être identifiées, alors que 4 autres, blessées, arrêtées et hospitalisées sont décédées dans les hôpitaux et ont été enterrés dans des cimetières localisés. Enfin, 67 personnes présumées disparues ont été reconduites à Tindouf en Algérie par l'intermédiaire du CICR en date du 31 octobre 1996.»

18.12.05, El Ayoun
Deux enfants sahraouis, Myriam Mahmoud (fillette de 14 ans) et Taki Saadeddine ont été arrêtés et soumis à de mauvais traitements après une manifestations au quartier Alawda. Leurs familles ont déclaré que leur état de santé physique et psychologique est "catastrophique".

19.12.05, Nouvelles arrestations
Deux Sahraouis travaillant à l'Office chérifien des phosphates ont été enlevés sur leur lieu de travail par des agents en civil des renseignements généraux marocains. Leur sort est inconnu.

19.12.05, Dakhla
Trois personnes âgées ont été mortellement blessées et une quatrième se trouve dans un état critique après avoir été heurtées par un camion conduit par un militaire marocain dans une rue de Dakhla.

20.12.05, El Ayoun
Nouvelles manifestations indépendantistes suivies de l'arrestation de trois citoyens sahraouis, Nah Tarik, blessé au niveau d'une jambe, Elhad Mustapha et Hanini Mohamed. Les trois jeunes hommes ont été sauvagement maltraités lors de l'arrestation et torturés pendant 3 heures.

20.12.05, lettre
Dans une lettre adressée au président du Conseil de Sécurité, Emry Jones Parry, le président sahraoui a demandé la tenue d'une "session extraordinaire" du Conseil de sécurité afin de donner à la MINURSO les moyens de protéger la population civile. [texte complet
SPS]

20.12.05, condamnation
Le Tribunal de première instance à El Ayoun a condamné Sid'Ahmed N'dour, étudiant, à une peine de 4 mois de prison ferme, pour avoir "humilié un agent de l'ordre public et participé à des rassemblements non autorisés". [SPS]

20.12.05, El Ayoun
Le militaire Mohamed Ali Ruimi, disparu le 24.11.05, est réapparu le 19.12.05 au PC des CMI à El Ayoun.

20-21.12.05
Les manifestations indépendantistes se sont poursuivies dans les quatre principales villes sahraouies occupées, Dakhla, El Aaiun, Smara et Boujdour, où deux personnes, Khaya Bachir et Mahjoub Soudani, ont été arrêtés.

22.12.05, Smara
Une grande manifestation indépendantiste s'est déroulée dans la rue principale de la ville sainte, suivie de l'intervention de la police et d'arrestations temporaires accompagnées de mauvais traitements et de tortures.

23.12.05, El Ayoun
Sidi ould Ali ould Barka, âgé de 85 ans, est décédé à l'hôpital d'El Ayoun des suites des blessures subies lors de l'intervention des forces de police le 16 décembre.

24.12.05, El Ayoun
Les élèves sahraouis de l'école El Mansour Eddahbi ont organisé une marche pacifique en faveur de l'indépendance du Sahara, rapidement et brutalement dispersée par la police. On compte plusieurs blessés.

24.12.05, FMVJ
Le bureau exécutif du Forum Marocain pour la Vérité et la Justice a appelé le ministre de la Justice marocain à "libérer tous les prisonniers politiques", particulièrement les militants sahraouis, et a dénoncé les conditions de déroulement de leurs procès.
De son côté, l'Association marocaine de défense des droits humains a relevé, à l'issue de la réunion de son bureau central, "le recul inquiétant du respect des droits de l'homme (au Maroc)". [SPS]

26.12.05,
Les prisonniers politiques sahraouis dans les prisons d'El Ayoun, Aït Melloul, Kenitra et Sraghna (Maroc), se sont déclarés solidaires avec El Agdadi Ali, détenu politique sahraoui détenu à Tiznit, en grève de la faim depuis le 12 décembre dernier. El Agdadi, qui avait été maltraité, réclame son transfert à Aït Melloul, où se trouve d'autres prisonniers politiques sahraouis.

26.12.05
Nouvelle trouvaille inédite des services spéciaux marocains: l'interdiction d'entrée dans une ville. Moustapha Tamek, militant des droits humains, a été empêché d'entrer dans les villes de Dakhla et de Boujdour par des agents de sécurité qui lui ont signifié qu'il n'était pas agréé.[
plus]

29.12.05
Sidi Mohamed Ambarek Haidala, surnommé Bahi, né en 1976 à El Ayoun, a été tué par une mine dans la région de Aougharnat au Sahara Occidental, alors qu'il ramassait du bois.

29.12.05, Goulimine
Une centaine de personnes ont manifesté devant le siège de la wilaya de Goulimine, protestant contre la répression au Sahara Occidental, demandant la libération des prisonnniers politiques sahraouis, exprimant leur solidarité avec El Agdadi Ali en grève de la faim et demandant du travail pour les chômeurs et les chômeuses. Les forces de police ont tenté pendant plusieurs heures de disperser le rassemblement, pour finalement matraquer violemment les manifestants. Plusieurs personnes ont été blessées, certaines hospitalisées.

29.12.05, Dakhla
Les forces de police sont intervenues brutalement à l'intérieur de l'institut Al Fatah, blessant sérieusement plusieurs étudiants sahraouis. Ceux-ci avaient protesté contre un professeur de philosophie, qui par des propos discriminatoires, avait attenté à la dignité du peuple sahraoui. Les familles des étudiants blessés ont publiquement dénoncé les faits et exigé le châtiment des responsables.

31.12.05
Le président sahraoui a adressé une lettre aux 55 prisonniers politiques sahraouis incarcérés dans les prisons de El Ayoun, Tiznit, Kenitra et ailleurs à l'occasion du Nouvel-An. Il a exprimé sa solidarité et son soutien inconditionnel à ceux qu'il a appelé les "héros" de la lutte pacifique sahraouie pour l'indépendance. [
SPS]

03.01.06: Le procès en deuxième instance des quatorze défenseurs des droits humains condamnés le 14 décembre aura lieu le mardi 3 janvier au tribunal pénal de El Ayoun.

REFERENDUM

16.12.05 et 23.12.05
Dans le cadre du programme d'échange de visites familiales entre les camps de Tindouf et le Sahara Occidental occupé, dix familles de la région du Rio de Oro ont embarqué à Dakhla en direction de Tindouf alors que huit familles en provenance des campements arrivaient à Dakhla.

21.12.05: ONU - Conférence de presse de fin d'année du secrétaire général Kofi Annan
Question (interprétation de l'anglais): Monsieur le Secrétaire général, vous avez dépêché cette année un nouvel Envoyé spécial au Sahara Occidental. Il est censé présenter son rapport le mois prochain. Pensez-vous que 2006 sera l'année où la question du Sahara Occidental pourra être réglée?
Le Secrétaire général (interprétation de l'anglais): Je crois que cette question est trop complexe pour 2006, mais nous persévérerons.

RESSOURCES NATURELLES

23.12.05
La Commission européenne a approuvé le réglement du nouvel accord de pêche de l'UE avec le Maroc, qui octroie à l'Espagne 95 licences de pêche dans les eaux sous souveraineté et sous administration marocaine, donc aussi dans les eaux territoriales sahraouies. L'accord doit encore être approuvé par le parlement.

SOLIDARITE

23.12.05, Paris
De nombreux militants français et sahraouis du Comité pour le respect des libertés et des droits humains au Sahara Occidental (CORELSO) et de l'Association française des amis de la RASD se sont réunis sur le parvis des droits de l'homme, place du Trocadéro pour "dénoncer l'intensification de la répression déployée par les autorités marocaines contre la population sahraouie".

31.12.05La Fédération des associations de solidarité avec le peuple sahraoui de la région espagnole de l'Andalousie (FANDAS) a collecté plus de 1.000 tonnes de produits alimentaires et de matériel médical et scolaire qui seront acheminés vers les camps de réfugiés sahraouis

PROCHAINEMENT

6 - 9 .02. 2006
LE PATRIMOINE CULTUREL SAHRAOUI
EL PATRIMONIO CULTURAL DEL SAHARA OCCIDENTAL
THE WESTERN SAHARA CULTURAL HERITAGE
Contact:
Narcís Soler i Masferrer
Universitat de Girona - Facultat de Lletres
Plaça Ferrater i Mora, 1, 17071 GIRONA
0034 972418788 972418200 fax:972418230
narcis.soler[at]udg.es

Brahim Cheij Breih
Ministerio de Cultura y Deporte
0034686215416
bcheij[at]hotmail.com

27.02.1976 - 27.02. 2006
30e anniversaire de la proclamation de la RASD - 30th aniversary of the SADR - 30 aniversario del RASD

Conférence mondiale de solidarité avec le peuple sahraoui aura lieu le 27 février 2006 dans la localité libérée de Tifariti

Conferencia Mundial de Solidaridad con el pueblo saharaui en la ciudad liberada de Tifariti

World Conference of Solidarity with the Saharawi People in the Liberated City of Tifariti.

6e SAHARA MARATHON 2006
28.02.2006

INTERNET

Neue webseite: Demokratische arabische Republik Sahara: http://www.jaimetna.de/

Freedom in the World 2006: Charts and Report (PDF docs)

OPINIONS

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

>> Revue de la presse internationale francophone http://fr.groups.yahoo.com/group/revue-de-presse-sahara-occidental/messages aussi disponible par par flux RSS.

English

English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages - also distibution by RSS also distribution by RSS.

Castellano

Revista de la prensa en español: http://es.groups.yahoo.com/group/revista-de-prensa-sahara-occidental/messages - distribuido tambien por RSS.

Italiano

Attualità in italiano

Deutsch


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]