SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 35-36 : 28.08. - 10.09. 2005

RASD

27.08.05, ONU
Le Président de la République sahraouie s'est adressé une nouvelle fois à Kofi Annan pour lui demander de s'engager d'une part pour la libération des prisonniers politiques sahraouis en grève de la faim, mais aussi pour signaler que des «efforts supplémentaires doivent encore être entrepris, de toute urgence, afin d'amener le Maroc à se conformer à la légalité internationale». [SPS]

30.08.05, UE
Mohamed Abdelaziz s'est adressé à M. Tony Blair, en sa qualité de président en exercice de l'UE, pour lui demander un plus grand investissement de l'UE dans la décolonisation du Sahara Ocicdental, dans la libération des prisonniers politiques sahraouis, dans la cessation des atteintes aux droits humains et du pillage des richesses du pays.

Des lettres similaires ont déjà été adressées au Premier ministre espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, au Président américain, Georges Bush, au Président en exercice de l'UA, Olesegun Obasanjo, et au SG de l'ONU, Kofi Annan. [SPS]

01-07.09.05, Pays nordiques
Le Coordinateur sahraoui avec la MINURS0, Mhamed Khadad, est reçu à Stockholm par la ministre des Affaires étrangères du Royaume de Suède, Mme Laila Freivalds. M. Khadad a rencontré, au siège du Parlement suédois, des députés des partis des Verts, Social-démocrate, Libéral et de la gauche. M. Khadad a participé auparavant en Norvège à un séminaire sur les droits de l'Homme au Sahara Occidental, organisé à Oslo. Le diplomate sahraoui s'est exprimé sur "les pratiques coloniales du Maroc". Il a également rencontré des représentants de partis politiques et a été reçu au ministère des Affaires étrangères norvégien. Le 7 septembre il rencontre à Helsinki le ministre des Affaires étrangères finlandais, Erkki Tuomioja. [SPS]

TERRITOIRES OCCUPES ET SUD MAROC

Chronologie des événements

22.08.05
Les deux prisonniers politiques sahraouis Toubbali Lhafd et Baba Laarabi cessent leur grève de la faim, suite à des pressions de la part des médecins marocains et des agents de la DST.

24.08.05
L'Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) appelle Rabat à ouvrir un dialogue avec les 37 prisonniers politiques sahraouis, grévistes de la faim, pour "sauver leur vie" en danger. L'AMDH s'est plainte de l'interdiction de visiter les prisonniers en grève de la faim à El Ayoun, comme une délégation de cette organisation en avait l'intention.

27.08.05
Hamad Hmad, emprisonné à la Prison noire de El Ayoun, a envoyé une lettre au ministre espagnol des Affaires étrangères, pour lui rappeler la situation dans les territoires occupés, lui demander d'intervenir pour la libération des prisonniers politiques sahraouis et pour faire cesser la répression contre la population sahraouie.[
español]

27.08.05
Mohammed Daddach écrit au Premier ministre de Norvège dans le même sens.

27.08.05
Hammadi El Karsha, Bachir Yaya et El Moussaouie Sidi Ahmed sont transférés à l'hôpital à El Ayoun, où des médecins ont tenté sans résultat de les alimenter de force.

28.08.05
Rassemblement pro-indépendantiste à Foum El-Oued, la plage de El Ayoun située à 25 km de la ville. Un drapeau sahraoui est déployé sur une ligne électrique. Les deux jeunes, Mohamed Salem Kharaj et Brahim, appelé Kourbina, ont été interpellés, interrogés et battus au poste de police à El Ayoun.

29.08.05
L'Association Marocaine des Droits de l'Homme, l'Organisation Marocaine des Droits de l'Homme et le Forum marocain Vérité et Justice, demandent "avec insistance" l'intervention "urgente" du ministre de la Justice "afin d'ouvrir des pourparlers directs avec les grévistes de la faim dans le but de trouver une solution à leurs doléances et pour sauver leur vie et leur santé." L'AMDH parle de 29 grévistes sur 37 prisonniers d'opinion.[
Una ONG marroquí pide diálogo ante el deterioro de la salud de los presos saharauis en huelga de hambre, EFE/ El Mundo 30.08.05] [Morocco urged to talk to W.Sahara hunger strikers, Souhail Karam, Reuters, 29.08.05]

Interviews de Tamek
Sous le titre "Je crains d'être assassiné sans pouvoir me défendre" , le quotidien espagnol El Mundo publie une interview de Ali Salem Tamek réalisée par Ali Lmrabet par téléphone. [
«Tengo miedo de que me maten sin que pueda defenderme», El Mundo 29.08.05] Cette interview lui vaut des représailles par la suite: Tamek est mis en isolement dans une aile du pénitencier de Aït Melloul, sous la surveillance étroite et permanente d'un fonctionnaire de la prison. [Article de Ali Lmrabet en espagnol]
Une autre interview de Ali Salem Tamek paraît dans El Khabar, quotidien arabophone algérien.

30.08.05
Le président de l'AMDH, Amin Abdelhamid, déclare que la santé de certains grévistes de la faim s'est détériorée et souhaite que le ministère de la Justice engage un dialogue immédiat avec eux.

Les prisonniers politiques sahraouis Abdellah Lekhfawni et Ali Elaagdadi à Kénitra et Tiznit se joignent à la grève de la faim.

31.08.05, El Ayoun: Interdiction de visite pour des familles de prisonniers.
Des agents des GUS ont interdit aux familles des prisonniers politiques sahraouis en grève de la faim de voir leurs proches. Deux familles, celles de Bel-la Mohamed et de Hassanna Elhairache, autorisées à entrer dans la prison, ont refusé par solidarité avec les autres. Les forces de police sont ensuite intervenues avec violence pour disperser les familles qui protestaient. [corr.]

Le ministère marocain de la Justice qualifie de "fictive" la grève de la faim des détenus sahraouis. Tous les prisonniers "sont, ajoute le communiqué, dans un bon état de santé et bénéficient de tous les droits" garantis par la loi. Le ministère admet pour la première fois, que les prisonniers sont bien des prisonniers politiques: "Les revendications (de ces prisonniers) n'ont aucun rapport avec les conditions de leur détention mais ont plutôt un caractère politique puisqu'ils appellent au séparatisme et sont impliqués dans des crimes pour lesquels ils sont poursuivis". [AP]

01.09.05, 24e jour de grève de la faim
Les réfugiés sahraouis dans les campements près de Tindouf ainsi que les civils et les militaires dans les zones libérées observent un jeûne de 24 heures en solidarité avec les prisonniers politiques sahraouis des territoires occupés. La communauté sahraouie de France s'est jointe à cette action. [SPS]

Deux manifestations ont été organisées à El Ayoun en signe de solidarité avec les prisonniers politiques sahraouis et pour réclamer le référendum d'autodétermination du peuple sahraoui. [SPS]

Communiqué des avocats défenseurs des 4 prisonniers
Les quatre avocats de la défense n'ont pas été autorisés, sous des prétextes futiles, à rendre visite aux quatre militants des droits humains incarcérés à la prison Oukacha Casablanca. Ils ont qualifié les allégations du ministère marocain de la Justice concernant la grève de la faim de "véritable déni de justice". L'état de santé des détenus en grève de la faim s'est aggravé, ils sont devenus des "loques humaines" se déplaçant avec difficulté. Les avocats dénoncent les conditions de détentions inhumaines et contraires à la loi. Ils lancent un appel en faveur du respect du droit et un jugement équitable.[
communiqué] [english/SPS] [español/SPS] [original arabe]

02.09.05, 25e jour de grève de la faim
Trois grévistes décident de ne plus boire d'eau sucrée, Aalouat Sidi Mohamed (26141), El Karsha Hammadi (46140) et Yaya Bachir (26135). L'état de santé des autres grévistes s'aggravent. Lidri ne peut plus bouger ses mains ni marcher, il présente des troubles de la sensibilité suite aux tortures subies. Noumria se plaint de maux de tête et de troubles cardiaques, Messaoud de douleurs dorsales et El-Moutawakil de troubles digestifs. Les visites sont toujours interdites.

Le ministre sahraoui de la santé, Boullahi Siid, a demandé une "expertise médicale d'une commission onusienne", pour trancher sur l'état de santé des 37 prisonniers politiques sahraouis.

04.09.05
Dans une lettre ouverte Ali Salem Tamek interpelle la classe politique marocaine [
texte complet SPS] [full text SPS] [texto completo SPS]

"Le Secrétariat du parti marocain Annahj Addimocrati attire l'attention sur l'état de santé détérioré dans lequel se trouvent les prisonniers politiques sahraouis en grève de la faim dans les prisons d'El Aaiun, Ait Melloul et Oukacha à Casablanca et appelle à leur libération immédiate ainsi qu'à l'arrêt des poursuites judiciaires contre toutes les prisonnières et prisonniers sahraouis", indique un communiqué de ce parti politique marocain. [SPS]

05.09.05, 28e jour de la grève
Communiqué du Collectif des Défenseurs des Droits de l'Homme Sahraouis "Territoires Occupés du Sahara Occidental".

Le président Mohamed Abdelaziz sollicite l'intervention du président de la Commission de l'Union africaine pour la libération des prisonniers politiques sahraouis. [SPS]

L'activistes des droits humains Hmad Hammad appelle le Premier ministre espagnol Zapatero à intervenir en faveur des prisonniers politiques sahraouis. [SPS]

L'état de santé des grévistes s'aggrave, plusieurs sont conduits à l'hôpital mais refusent les soins.

El Ayoun: Plus de 150 citoyens sahraouis manifestent dans le quartier Maatallah. Les forces policières marocaines, comme d'habitude, sont intervenues violemment. On compte plusieurs blessés et des arrestations.

Casablanca: La direction de la prison Okacha interdit toujours aux familles de rendre visite à leurs proches.

Asrir-Goulimine: Des Sahraouis de cette localité située à 12 km de Goulimine (Sud Maroc) ont organisé une marche pacifique vers Goulimine, portant des photos des activistes sahraouis emprisonnés, et des transparents en faveur du droit à l'autodétermination et pour l'indépendance du Sahara Occidental. La marche a été stoppée par les forces de police à l'entrée de Goulimine.

06.09.05
Les prisonniers Mohamed Tahlil et Omar Eddaoudi ont perdu connaissance, ils ont été emmenés à l'hôpital où ils ont refusé tout traitement. [corr.]

07.09.05, 30e jour de la grève
Communiqué de l'Association française des Amis de la RASD (AARASD)

Le Président de la République sahraouie, Mohamed Abdelaziz, demande l'intervention de son homologue sud-africain, le Président Tabo Mbeki, auprès de Rabat pour libérer les 37 prisonniers politiques sahraouis.[SPS]

Une délégation de la communauté autonome de Navarre comprenant des parlementaires et des représentants d'ONG, qui voulait se rendre à El Ayoun pour apporter son soutien à la population sahraouie en révolte et exiger le respect des droits humains, n'a pu embarquer à las Palmas. La compagnie d'aviation Binter a refusé de leur vendre des billets Las Palmas-El Ayoun.

08.09.05, 31e jour de la grève
L'état de santé des prisonniers politiques sahraouis continue de se dégrader, aussi bien en ce qui concerne Ali Salem Tamek que Aminatou Haidar, incapable de se déplacer ou de parler, mais qui refuse les consultations et les soins de la part des services de santé marocains. Les prisonnières de droit commun de la Prison noire ont observé un jeûne de 24 heures en solidarité avec Aminatou et les autres prisonniers sahraouis. Elles ont été insultées et punies par le directeur.
Des dispositifs de surveillance ont été installés dans la cellule de Ali Salem Tamek à Aït Melloul.

L'intergroupe euro-parlementaire pour le Sahara Occidental appelle le Maroc à libérer sans plus tarder les 37 prisonniers politiques sahraouis et requiert de la communauté internationale son intervention pour régler le conflit du Sahara Occidental. [español]

Nouvelle manifestation en faveur de la libération des détenus politiques sahraouis à El Ayoun. Les manifestants ont déployé des drapeaux de la RASD et scandé des slogans en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination. Les autorités marocaines ont réprimé cette manifestation par la force comme d'habitude et deux personnes, Saidi Hmoudi et El Moussawi Ahmed Val, ont été arrêtées.

Amnesty International déclenche une campage d'envoi de lettres au ministre de la Justice marocain en faveur des défenseurs des droits humains sahraouis détenus. On peut signer et envoyer la lettre en espagnol en ligne à l'adresse suivante http://www.es.amnesty.org/actua/sahara_sep05/

09.09.05
Le représentant du Polisario auprès de l'ONU, Boukhari Ahmed, a été reçu à New York par l'adjoint du SG de l'ONU chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Marie Guehenno, auquel il a remis une lettre à l'intention de Kofi Annan, relative à la situation des prisonniers politiques sahraouis, dont "l'état de santé s'est détérioré gravement".

REFERENDUM

25.08.05
Le ministre des Affaires étangères finlandais, Erkki Tuomioja, a publié sur son site internet un texte sur "l'un des conflits les plus longs et les plus oubliés", constatant que "toute tentative de médiation a échoué à la suite du refus du Maroc d'accepter une proposition de paix incluant l'option d'indépendance." Le ministre estime que le moment actuel devrait être utilisé par l'UE pour tenter de résoudre la question des disparus et des prisonniers au Sahara Occidental. [
Press Release Finnish Friends of Western Sahara 01.09.05] [original Suomi: Ei unohdeta Länsi-Saharaa by Erkki Tuomioja, 25.08.05]

01.09.05
Le colonel danois Kurt Mosgaard a été nommé chef de la composante militaire de la MINURSO. Il aura le titre de général de division durant cette période.

Peter Van Walsum, le nouveau représentant personnel de Kofi Annan, devrait prochainement entamer une tournée dans la région du Maghreb, Maroc, Algérie, RASD, en commençant par la Mauritanie. [agences]

MAURITANIE

26.08.05
Selon un quotidien marocain le nouveau ministre mauritanien des Affaires étrangères aurait déclaré sur la chaîne TV qatarie Al Jazeera, que "La Mauritanie maintient la position qui a toujours été la sienne concernant la question du Sahara".

SOLIDARITE

03.08.05
La
Fondation Francisca Mateos "Lutte pour la paix", réunie en session extraordinaire à Madrid, a décerné son prix annuel 2004 à Aminatou Haidar. Les bénéficiaires en 2002 étaient Mordechai Vanunu et en 2003 le sous-commandant Marcos pour l'EZLN.

PROCHAINEMENT

- Suède: Manifestation Vid Marockos ambassad i Stockholm Kungsholmstorg - Hantverkargatan Onsdag, 14 sept 2005 kl 17.00

- New documentary on Western Sahara
"Western Sahara, Africa's last colony" will showcase at the Spotlight on Documentaries section of the 27th Independent Film Project Market and Conference on the 22nd of September in New York city. To support the project or find out more, please contact: JoMarie Fecci, Producer/Director at 1.917.842.9027,
jomarie[at]paristempo.com or go to http://www.paristempo.com/sahara.html

INTERNET

OPINION

 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

Revue de la presse internationale francophone http://fr.groups.yahoo.com/group/revue-de-presse-sahara-occidental/messages

English

English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano

Revista de la prensa en español http://es.groups.yahoo.com/group/revista-de-prensa-sahara-occidental/messages

Italiano

Deutsch

Norsk

Swedish:

Suomi:


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]