SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 19-20 : 08.05. - 21.05. 2005

RASD

22-23.04.05, Union africaine
Ahmed Abdelfettah (UJSARIO) est l'un des trois représentants du nord de l'Afrique dans le Comité permanent intérimaire du nouveau Conseil économique, social et culturel de l'Union africaine (ECOSOCC). Ce Comité est présidé par le prix Nobel de la paix Mme Wangari Maathai. Formé de 15 membres, il a été mis en place fin mars de cette année et a tenu sa première réunion les 22 et 23 avril.

10-13.05.05, Abdelaziz aux USA
Au cours de son séjour le président sahraoui a rencontré à Washington plusieurs membres du Sénat et de la Chambre des représentants. Le 13 mai il s'entretenait au Baker Institute de Houston avec James Baker, l'ancien représentant personnel de Kofi Annan. [SPS]

RESSOURCES NATURELLES: PETROLE
17.05.05, La RASD annonce à Londres une initiative d'attribution de permis pétroliers et gaziers.
Devant un parterre comprenant plusieurs sociétés pétrolières de différentes nationalité, des journalistes spécialisés, des représentants du monde politique et des mouvements de solidarité, les représentants du gouvernement de la RASD ont lancé un avis d'appel d'offres international pour l'exploration pétrolière et gazière. Il s'agit de 12 blocs, en l'occurrence Tah, Daoura, Amgala, Haouza, Farsia, Mahbes, Imlili, Gelta, Djrifa, Midjak, Zoug et Laghouira, situés dans les eaux territoriales sahraouies.
"Cette initiative , a déclaré M'hamed Khaddad, coordinateur sahraoui auprès de la MINURSO, vise à nous préparer pour le jour où la RASD jouira de la souveraineté sur la totalité du territoire national, les eaux territoriales inclues, le jour où enfin la justice prévaudra. Quand ce jour arrivera, et cela ne va pas tarder, le monde verra la RASD un pays de droit, un pays démocratique avec un gouvernement responsable et respectueux de ses engagements internationaux et commerciaux". "Notre initiative, a rappelé Khaddad, est conforme à l'avis juridique des Nations Unies relatif aux activités économiques au Sahara Occidental." (>>
avis Corell qui réfute la souveraineté marocaine sur le territoire contesté)
>> voir
documentation détaillée et communiqués et le site web de la RASD

Cette décision tombe une semaine après le renouvellement par le Maroc du contrat de Kerr-McGee, dernière entreprise à travailler sur place [semaines 17-18/2005]

La question de l'exploitation des ressources naturelles revêt une importance croissante et l'implication d'investisseurs étrangers par le Maroc a clairement pour but de légitimer son occupation miltaire illégale. Son attitude intransigeante de refus de toute solution au conflit semble confortée par ces aspect économiques, en particulier la promesse de manne pétrolière qui s'est précisée ces dernières années.
Cela vaut aussi pour les richesses halieutiques et les phosphates qui sont encore totalement et illégalement gérées par le Maroc, puissance occupante.
>> Voir le
dossier ressources naturelles et les différentes campagnes de protestation contre le pillage des ressources sahraouies par le Maroc.

12.05.05, Accords de pêche Maroc - UE
La Commission européenne a confirmé la disposition du Maroc à négocier un nouvel accord de pêche, en remplacement de l'accord de 1999, qui englobait les eaux territoriales sahraouies. Le Ministre délégué pour l'Europe M. Sidati a adressé une lettre au Commissaire pour la pêche et les affaires maritimes M. Joseph Borg pour lui demander de veiller à ce que le nouvel accord respecte les frontières internationalement reconnues du Maroc et du Sahara Occidental et ne concerne pas les côtes du Sahara Occidental. [
Sidati: Lettre au Commisaire européen pour la pêche et les affaires maritimes, 18.05.05]

18.05.05, Afrique du Sud
Le premier ambassadeur d'Afrique du Sud auprès de la RASD, Ratubatsi Super Moloi, présentera ses lettres de créance au Président de la République sahraouie le 21 mai prochain à Tifariti (zones libérés). [SPS]

20.05.05, Suède
Répondant à une question d'un député, la ministre des Affaires étrangères Laila Freivalds a déclaré que son gouvernement accorde une importance particulière à la solution du conflit du Sahara dans le respect de la légalité internationale et du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui.

Commémoration du 20 mai à Tifariti (territoire libéré)
Le 32 ème anniversaire du déclenchement de la lutte armée au Sahara Occidental est célébré cette année dans la localité reconstruite de Tifariti, dans les territoires libérés, en présence d'un millier d'invités .

En ouverture a eu lieu une manifestation internationale à proximité du mur de défense marocain, mur de la honte, dans la région de Bir Lahlou. Participent à la marche des élus et des représentants d'ONG venus d'Espagne accompagnés de plusieurs centaines de Sahraouis venus des camps de réfugiés.

Une école a été inaugurée à Bir Lehlu, qui porte le nom de l'historien et écrivain espagnol José Ramon Diego Aguirre, décédé en janvier dernier. Cet ancien officier espagnol, citoyen d'honneur de la RASD, est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le conflit et l'histoire de la colonisation du Sahara Occidental. Selon ses voeux, ses cendres ont été déposées à Tifariti.

Le 21 les invités ont assisté aux manoeuvres militaires des troupes des 2ème, 4ème et 5ème région, ainsi qu'à la pose de la première pierre d'un lot de logements civils qui seront construits à Tifariti, localité détruite par l'aviation marocaine à la veille du cessez-le-feu en 1991. Dans le traditionnel discours prononcé par le président Abdelaziz, le leader sahraoui a averti que le peuple sahraoui "ne peut rester indéfiniment les bras croisés" et évoqué l'éventualité d'une reprise des combats. Il a appelé le Conseil de sécurité à être fidèle "à son engagement consistant à parachever la décolonisation du Sahara Occidental", afin d'éviter une déstabilisation de la région. Il a rappelé que l'acceptation du référendum a été la base de l'accord de cessez-le-feu et appelé la communauté internationale à prendre une position ferme face au Maroc qu'il a accusé de "rébellion contre la légalité internationale". Privilégiant cependant une solution pacifique, Abdelaziz a lancé un appel "pressant" au gouvernement marocain de saisir l'occasion de paix offerte par le Plan de paix pour l'autodétermination du peuple sahraoui, Plan Baker.[texte intégral]
Des soirées artistiques et culturelles clôturent les festivités. [SPS]

Le Comité sahraoui pour le référendum au Sahara Occidental, créé il y a un mois dans les territoires occupés, a adressé un message de félicitations, dans lequel il appelle "la communauté internationale à oeuvrer pour l'organisation d'un référendum juste et transparent, conforme aux résolutions onusiennes pour le règlement du conflit, seule solution à même de résoudre le problème définitivement".

Pour la première fois, une organisation pro-marocaine, l'Association le Sahara Marocain, a envoyé un message de félicitations à Mohamed Abdelaziz. [La Razon, 20.05.05]

TERRITOIRES OCCUPES ET SUD MAROC

07.05.05, Association sahraouie des victimes des violations des droits humains
Malgré les nombreux obstacles et tentatives d'intimidation des autorités marocaines l'assemblée constitutive de la nouvelle association de défense des droits humains a eu lieu à El Ayoun en présence de nombreux participants. Un comité de coordination de 51 personnes a été élu. Celui-ci a nommé un Bureau exécutif de 15 membres, tous des ex-prisonniers politiques. Il est présidé par Brahim Dahan. L'assemblée a adopté les statuts, un programme d'action, des recommandations et publié un communiqué, dans lequel elle demande aux autorités coloniales marocaines de respecter "les droits politiques, sociaux, économiques et culturels du peuple sahraoui et de lever "le siège militaire et médiatique marocain imposé sur les territoires occupés du Sahara Occidental depuis 1975". La nouvelle association veut lutter pour faire la lumière sur le sort des disparus sahraouis et oeuvrer pour que le peuple sahraoui ait accès à ses droits civiques complets conformément aux pactes et conventions internationales.[SPS]
>> Photos: [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]

Offensive des autorités marocaines contre Tamek
11.05.05, Campagne contre Tamek [voir aussi
semaines 17-18/2005]
Les attaques verbales contre Tamek se poursuivent. Dans le plus pur style colonial, on réactive le tribalisme, on suscite divisions et rivalités. Aïda Ould Tamek, doyen de l'Ahl Tamek (clan) et ancien combattant de l'Armée de libération du Sud, adresse une lettre au gouverneur de la province d'Assa Zag, dans laquelle il affirme, au nom du clan, "renier" Ali Salem Tamek. Les "fils de la tribu Aït Oussa", à laquelle appartient le clan Tamek, se sont associés aux déclarations de Aïda.
Le ministre de l'intérieur Mustapha Essahel s'est réuni mardi 17 mai à El Ayoune avec tous les notables sahraouis collaborant avec les autorités d'occupation et avec les représentants des "tribus" du Sahara Occidental et du sud du Maroc, pour élaborer la stratégie visant à contrer les activités d'Ali Salem Tamek et défendre "l'unité territoriale du Maroc".
Des réunions du même type se sont tenues à Goulimine et à Assa.

D'autre part, des étudiants sahraouis en France et au Canada, ainsi que la communauté sahraouie de France, ont pris le parti de Tamek.[Communiqué conjoint des étudiants sahraoui en France et au Canada,12.05.05] [Communiqué de la communauté des Sahraouis de France , en arabe]

Tournée de Tamek en Europe
Ali Salem Tamek effectue une tournée en Europe en vue de sensibiliser l'opinion sur les violations des droits de l'homme commises dans les territoires occupés du Sahara Occidental par les autorités marocaines. Les principales étapes de son périple:
Suisse: Genève
Tamek rend visite au Haut Commissariat des Droits de l'homme de Nations Unies, au Comité International contre la Torture (CAT), à la Fédération Internationale des Droits de l'homme (FIDH) et au Bureau International pour le Respect des Droits de l'homme au Sahara Occidental (BIRDHSO). Il participe à une conférence-débat et donne une interview à Mundo hispanico.
Belgique: Bruxelles
Ali Salem Tamek est reçu au siège du Parlement Européen par plusieurs députés et représentants de différents groupes politiques du Parlement Européen. D'autres rencontres ont lieu avec des responsables d'organisations des droits de l'homme dont le coordinateur d'Amnesty International.
Italie
Invité par l'Association de solidarité avec le peuple sahraoui d'Emilie-Romagne, Tamek rencontre les associations de solidarité ainsi que des défenseurs des droits humains à Parme, Reggio Emilia, Bologne , Faenza, Bergame, Ferrare, Lucca, Florence, Pise et Rome, où il a été reçu au Parlement italien par le Comité permanent des Droits Humains de la Chambre des députés. [
Communiqué BIRDHSO Italie, 18.05.05] [Communiqué 04.05.05: Visite en Europe] [Comunicato stampa per visita a Bologna di Tamek perseguitato politico saharawi]

16.05.05, Répression
Le Comité contre la torture de Dakhla a dénoncé dans un communiqué "la politique de répression, de torture et d'arrestations arbitraires", des autorités d'occupation marocaines à Dakhla. Citant les arrestations de quatre personnes ayant participé à un sit-in devant les locaux administratifs des autorités coloniales marocaines à Dakhla, le comité a indiqué qu'elles ont été "sauvagement torturées" par la police durant quatre jours avant d'être relâchées.

Tan-Tan
Un citoyen sahraoui, Mohamed Lemine Kentawi, a été arrêté par la police, traduit en justice à la hâte et condamné à un an de prison ferme, pour avoir participé à des activités autour du 32ème anniversaire du déclenchement de la lutte armée au Sahara Occidental. [SPS]

17-18.05.05, Goulimine
Seize fonctionnaires communaux sahraouis licenciés abusivement, affiliés à la centrale syndicale UMT, ont observé un sit-in dans l'enceinte de la commune de Goulimime durant toute la nuit du 17 au18/05/2005. A 6h du matin une patrouille de police est intervenue et les a conduits au commissariat de la ville. Accusés d'occupation de locaux publics et manifestation non autorisée, le groupe a été présenté au procureur du Roi du tribunal de première instance de Goulimine qui les a libérés. Parmi le groupe figure la secrétaire régionale de la centrale UMT Moutik Khadija. [corr.]

REFERENDUM

06.05.05 ONU
Kofi Annan nomme son représentant spécial pour le Sahara, Alvaro de Soto, coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient. Le poste de chef de la MINURSO est pour le moment vacant.

ESPAGNE

17.05.05, Canaries
Des militants associatifs canariens ont dénoncé la compagnie aérienne Binter, qui assure depuis mars dernier des vols quotidiens depuis les Canaries vers El Ayoun, sur la base d'autorisations accordées illégalement par le Maroc. Ils invitent les actionnaires de la compagnie à vendre leurs actions.[más en
CANARIAS ahora 17.05.05]

17.05.05, Parlement
Le Congrès des députés adopte à l'unanimité une résolution qui demande au gouvernement de soutenir toutes les initiatives politiques susceptibles de parvenir à un accord entre les parties impliquées dans le conflit du Sahara, dans le respect de la légalité internationale et du droit à l'autodétermination.

18.05.05, Parlement
La Commission des Affaires étrangères du Congrès des députés approuve à l'unanimité une motion présentée par IU/les Verts qui demande au gouvernement de s'investir en faveur de l'autodétermination du peuple sahraoui et pour l'application du Plan Baker. [agences]

SOLIDARITE

10-11.05.05, Norvège: Séminaire sur le Sahara Occidental
Organisé dans l'enceinte du Parlement norvégien pour traiter des différents aspects du conflit du Sahara Occidental, il a été présidé par le député Bjørn Jacobsen. Des parlementaires, des représentants d'institutions de la société civile, de groupes politiques, de syndicats, des ONG, des journalistes, des membres du comité norvégien de solidarité avec le peuple sahraoui, etc. ont participé à la manifestation.

Mohamed Sidati, ministre délégué pour l'Europe, présent sur place a été reçu par le vice-ministre des Affaires étrangères de Norvège, Vidar Helesen. Le responsable norvégien a réaffirmé à cette occasion la politique de la Norvège en ce qui concerne le conflit du Sahara Occidental: soutien clair et résolu aux décisions de l'ONU en faveur d'une solution juste et pacifique basée sur les résolutions pertinentes de l'ONU. Au sujet de la visite impromptue dans les territoires occupés du Sahara Occidental de l'ambassadeur de Norvège au Maroc et de ses déclarations inconsidérées, Helesen a regretté cet acte et déclaré que l'incident est clos, l'ambassadeur ayant présenté publiquement ses excuses et ses regrets. Celui-ci a entre temps rejoint son poste à Rabat.

PROCHAINEMENT

España:
MESTIVAL: FESTIVAL INTERNACIONAL DE MÚSICA Y CULTURA ÉTNICA Y MESTIZAJE, ELCHE, 19 DE MAYO AL 4 DE JUNIO
Saharauis, Las voces del desierto
Ver
programa completo

Italia
Firenze, 23.05.05, Ore 16.00, Sala Affreschi Consiglio Regionale - Via Cavour 2 : Incontro - Per il rispetto dei diritti umani nel Sahara Occidentale occupato dal Marocco con Tamek Ali Salem.

INTERNET

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

>> Revue de la presse internationale francophone http://fr.groups.yahoo.com/group/revue-de-presse-sahara-occidental/messages

English

English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano

Revista de la prensa en español http://es.groups.yahoo.com/group/revista-de-prensa-sahara-occidental/messages

Deutsch


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]