SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 41-42 : 03.10. - 16.10. 2004

RASD

02-04.10.04
RASD - Venezuela
Les deux pays ont signé des accords de coopération en matière d'éducation, de santé et d'aide sociale, à l'issue d'une visite d'une délégation sahraouie. Une commission mixte et quatre sous-commissions ont été mises en place. La délégation s'est entretenue avec le président Hugo Chavez, qui, dans un discours a déclaré soutenir "avec toute notre force la lutte du peuple sahraoui pour son autodétermination et sa dignité".[SPS]

05-07.10.04
Algérie - Afrique du Sud - Nigeria
Lors d'une visite en Afrique du Sud, le président algérien a qualifié de "geste courageux et clairvoyant" la reconnaissance de la RASD par l'Afrique du Sud, estimant qu'elle a eu un "impact hautement positif". Il s'agit d'une "contribution très importante" au combat du peuple sahraoui pour son droit à l'autodétermination", a-t-il ajouté. Dans sa réponse le président sud-africain a déclaré que son pays continuerait d'apporter son soutien à la cause du Sahara Occidental. Bouteflika s'était exprimé dans le même sens lors de la visite en Algérie du président iranien, Mohamed Khatami, quelques jours auparavant. Il a fait de même lors de sa rencontre le 7 octobre avec le président du Nigeria, Olésegun Obasanjo, appelant "les Nations unies à poursuivre leur effort pour la mise en oeuvre du Plan Baker, incontournable pour un règlement juste et définitif du conflit du Sahara Occidental conformément à la légalité internationale".

12.10.04
Unité nationale
Des festivités ont marqué le 29ème anniversaire de l'unité nationale, placées sous le thème "La culture sahraouie est la source de l'unité nationale et d'un renforcement de l'Intifada populaire". Le Président sahraoui, accompagné de la Ministre algérienne de la Culture, Khalida Toumi et de son homologue sahraouie, Mariam Salek H'Mada, ont inauguré une bibliothèque nationale à Chahid El Hafed. A cette occasion Mme Toumi a réitéré le soutien de l'Algérie à la cause sahraouie et apporté comme contribution du peuple algérien à la nouvelle librairie 25.000 livres dont 15.000 livres pour enfants. Les festivités se sont poursuivies par une visite du musée militaire, des défilés folkloriques et une soirée artistique. Les activités culturelles se poursuivront encore pendant quatre jours dans le cadre du 13ème Festival national de la culture.[SPS]
[L'unité nationale autour de l'objectif de l'indépendance a été proclamée le 12 octobre 1975, à un moment où la puissance coloniale espagnole s'apprêtait en coulisses à "vendre" le territoire par la signature des accords tripartites de Madrid et alors que Hassan II préparait la Marche Verte. Elle a signifié la fin de l'autorité des chefs tribaux, qui se sont ralliés au Front Polisario].

15.10.04,
Manifestation
Une centaine de représentants de plus de 40 institutions canariennes ont exprimé à Chadhmia (région de Mahbès), devant le mur de défense, leur condamnation des reports successifs du référendum d'autodétermination du peuple sahraoui et exigé le démantèlement de ce "symbole de l'occupation militaire marocaine". La manifestation était organisée par la FEDISSAH, la Fédération nationale des Institutions solidaires avec le peuple sahraoui.[SPS]

RASD-ESPAGNE

07.- 08.10.04
Visite de la Secrétaire d'Etat espagnole à la coopération
Mme Leire Pajin a été reçue par le Premier ministre, qui a tenu à rappeler que "la question du Sahara Occidental est une question de décolonisation et un problème politique, qu'on ne peut voir seulement sous l'angle de réfugiés ayant besoin d'aide humanitaire, mais plutôt sous l'angle d'une responsabilité historique de l'Espagne qui a abandonné le territoire (sahraoui) avant de le décoloniser". Il a rappelé l'existence "d'un plan appelé Plan Baker, une solution politique qui doit être mise en œuvre".
Mme Pajin est venue "porteuse d'un message de soutien du peuple espagnol au peuple sahraoui" et d'une volonté de "renforcer la coopération dans les domaines techniques et humanitaires pour les réfugiés sahraouis", qui peut s'accroître cette année déjà pour être doublée dès 2005.
Le Gouvernement espagnol avait annoncé fin juillet l'octroi d'une aide de 3,1 millions d'euros pour l'année 2004. Cette somme représente une augmentation de 44 % par rapport à l'aide fournie en 2003.
Au cours d'un déjeuner offert en l'honneur de la Secrétaire d'Etat, M. Abdelaziz a déclaré que l'Espagne demeure "responsable de ce qui s'est passé et de ce qui se passe encore au Sahara Occidental" et appelé l'ancienne puissance coloniale à "défendre le Plan Baker ... sans modifications, amendements ou réajustements". Le leader sahraoui a transmis au peuple espagnol un message de gratitude pour son " soutien indéfectible sur tous les fronts".[SPS]

TERRITOIRES OCCUPES

Droits humains
30.09.04: Le citoyen sahraoui Balla Salmi Bouaâilla, qui avait été arrêté par la police à Dakhla, a été condamné à deux mois de prison avec sursis et une amende de 500 dirhams.
08.10.04: Le gouverneur de Smara a averti Ahmed Naciri que sa situation serait réglée dans les prochains jours. Naciri a reporté sa grève de la faim.

06.09. - 31.12.04
Manoeuvres militaires marocaines
L'Espagne a émis des restrictions de survol pendant 4 mois, de septembre à décembre 2004, d'une zone située entre El Ayoun et Dakhla, en raison de manoeuvres militaires marocaines au large des côtes du Sahara Occidental, selon une note transmise par la société nationale espagnole des aéroports et du transport aérien (AENA) aux compagnies qui desservent El Ayoun. Le Maroc aurait averti l'Espagne, responsable du contrôle de l'espace aérien au-dessus de son ancienne colonie, que la marine royale procéderait à des exercices de tir. Certaines sources pensent que les raisons militaires sont un prétexte et que la vraie raison pourrait être la prospection pétrolière ou l'immigration clandestine. [La Provincia 05.10.04, El Mundo 10.10.04, La Opinion di Teneriffe 12.10.04 in Sahara-Info]

14.10.04
La première session du "Conseil d'Administration de l'Agence pour la Promotion et le Développement Economique et Social des Provinces du Sud du Royaume" (sic) a été ouverte à El Ayoun sous la présidence du Premier ministre Driss Jettou. Celui-ci a annoncé la mise en oeuvre d'un plan de développement économique au Sahara Occidental d'un montant de 7,2 milliards de dirhams (650 millions d'euros) pour la période 2004-2008. (agences)
Le président sahraoui a fermement condamné "la visite illégale qu'effectue le Premier ministre marocain à El Ayoun". Dans une
lettre adressée au Président du Conseil de sécurité, Emry Jones Parry, Mohamed Abdelaziz a appelé l'organe des Nations unies à "intervenir en toute célérité pour mettre un terme à la politique de faits accomplis poursuivie par les autorités marocaines". Il a exprimé sa "grande inquiétude au sujet de la politique de provocation et d'escalade menée ces jours-ci par les autorités marocaines, et qui fait encourir de sérieuses menaces pour la paix et la sécurité dans la région de l'Afrique du Nord". [SPS]

REFERENDUM

Le point à la veille de l'échéance du mandat de la MINURSO au 31 octobre 2004

Rappel
Dans ses trois derniers rapports d'octobre 2003, de janvier et d'avril de cette année, le secrétaire général de l'ONU demandait au Conseil de sécurité la prolongation du mandat de la MINURSO, en attendant la réponse du Maroc au plan Baker.

Fin août le "mémoire" du Front Polisario à tous les Etats membres de l'ONU est transmis à Kofi Annan. Le Front sahraoui y dénonce fermement le Maroc, qui «a manqué aux engagements énoncés dans le plan de règlement», et réaffirme qu'il continuera de coopérer avec l'ONU "pour obtenir l'application soit du Plan de paix [Baker II], soit du Plan de règlement, les deux propositions qui ont reçu l'aval du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale." [Lettre de Mohamed Abdelaziz au Secrétaire général de l'ONU Kofi Annan]
Le Maroc rend public, le 24 septembre, son "mémorandum de clarification" au secrétaire général, dans lequel il nie au conflit sa dimension de décolonisation pour le ramener à un différend régional algéro-marocain. Il refuse le plan Baker et l'autodétermination du peuple sahraoui, renie les accords signés avec le Front Polisario et s'acharne à relever "la responsabilité de l'Algérie" dans la genèse et la persistance du conflit, pour démontrer "l'implication directe" de son voisin et sa "tutelle" sur le Polisario.

Escalade verbale
La campagne de presse anti-algérienne, qui avait débuté à la suite de la reconnaissance de la RASD par l'Afrique du Sud, s'amplifie fin septembre. La MAP résume le 28 septembre: "la presse nationale épingle les visées hégémoniques d'Alger". La presse parle de "double jeu de l'Algérie", de "l'impasse algérienne", du "rôle dangereux de l'Algérie", des "positions hostiles d'Alger", de "l'Algérie comme le véritable obstacle au règlement", etc. La presse algérienne n'est pas en reste et contre-attaque.
Et ça n'arrête plus. Plusieurs quotidiens marocains montent par la suite en épingle les achats d'armes de l'Algérie, parlant d'une course à l'armement, d'escalade, de "fièvre acheteuse". Le 1er octobre Maroc-Hebdo titre "Alger prépare la guerre". Trois jours plus tard, l'état-major général marocain dément la rumeur parue dans un journal algérien, selon laquelle un détachement de l'armée marocaine aurait été intercepté près de Tindouf.
Le 5 octobre, le secrétaire général du Front Polisario, dans une lettre à Kofi Annan, répond au mémorandum marocain et dénonce ''la tentative honteuse du Maroc de détourner l'attention de la communauté internationale de la vérité, en cherchant un "bouc émissaire" à sa politique inacceptable d'obstruction aux efforts des Nations unies".

Dans un communiqué tendancieux daté du 7 octobre, l'AFP évoque une possible guerre entre l'Algérie et le Maroc, faisant allusion à des "mouvements inhabituels" de troupes algériennes à la frontière du Maroc, selon le quotidien marocain Al Alam sur la base de "témoignages d'habitants". La presse marocaine emboîte le pas à l'agence française et accuse l'Algérie de préparer la guerre, contraignant le ministre algérien des Affaires étrangères à réfuter "toute idée de guerre". Le gouvernement dément officiellement le 14 octobre un renforcement de troupes à la frontière. Et ce n'est pas terminé...
[Sources:
Sahara-Info, sélections de presse en français et espagnol]
[A lire:
Algeria & the conflict of Western Sahara: Separating facts from fiction, in Morocco's media unrelenting attack, Khatry Beirouk ] [Argelia y el conflicto del Sáhara occidental: Separar la información imparcial de la mera propaganda. Khatry Beirouk, Grupo de Estudios Estratégicos ]

ONU: Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation (Quatrième commission )

Comme chaque année la question du Sahara Occidental est à l'ordre du jour des travaux de cette commission, qui s'occupe des seize territoires toujours non autonomes figurant sur la liste de l'ONU et dont les autorités administrantes sont au nombre de cinq, à savoir Royaume-Uni, États-Unis, Nouvelle-Zélande, France et Espagne. 
Concernant le Sahara Occidental, on relève que la grande majorité des nombreux Etats qui sont intervenus ont relevé l'urgence de garantir l'autodétermination à la population de l'ancienne colonie espagnole et fait allusion au nouveau plan Baker pour la mise en oeuvre d'une solution juste et durable .
Seuls le Gabon et le Sénégal ont plaidé pour les thèses marocaines en faveur de son intégrité territoriale.
A la suite de Ahmed Boukhari pour le Front POLISARIO, une vingtaine de pétitionnaires, représentant des parlementaires du Congrès des USA et des organisations de solidarité et de défense des droits humains ont été entendus. [Liste complète et les textes de certaines intervention sont accessibles sur
la page spéciale, ainsi que les communiqué officiels de l'ONU etc.]
Lors des débats le représentant du Maroc s'est profilé par une position très rigide affirmant que le différend, d'ordre régional et non de décolonisation, opposait le Maroc et l'Algérie, accusant cette dernière de dresser des obstacles à un règlement pacifique. Il a réaffirmé son refus du plan Baker mais s'est déclaré prêt à engager le débat avec l'Algérie. A cela le représentant algérien Baali a répondu très fermement, replaçant le problème dans son contexte de décolonisation, rappelant que personne n'a jamais reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental, territoire non autonome reconnu par l'ONU.
La discussion du projet de résolution à soumettre à l'Assemblée générale a reflété cette polarisation et a été chaude, le Maroc s'opposant au projet élaboré par l'Algérie et plusieurs dizaines de pays. Le 12.10 l'approbation a été reportée de 48 heures à la demande de l'UE, pour arriver au consensus habituel. Deux jours après, le compromis présenté par l'UE n'ayant pas obtenu le consensus, la décision a été encore reportée au 18.10., à la demande du Sénégal et du Gabon, pour tenter encore une fois d'obtenir le consensus. La commission a été orientée par le département juridique sur la façon de gérer les décisions sans consensus.

ONU: Conseil de sécurité
Le rapport de Kofi Annan est attendu pour le 22.10.04, les discussions au sein du Conseil sur la prolongation du mandat de la MINURSO sont prévues pour les 25 et 26 octobre.

07.10.04
Mesures de confiance
Mhamed Khadad, coordinateur avec la MINURSO et Senia Ahmed, représentante du Front Polisario en Suisse, ont eu une réunion de travail au siège du HCR avec Nouicer Radouane et Philipe Lagouel, respectivement directeur régional au HCR et chef de cabinet du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara Occidental. La séance a été consacrée à la question des mesures de confiance et notamment l'évaluation du programme d'échange de visites des six derniers mois et les perspectives de sa reprise. Les responsables du HCR se sont félicités de la coopération du Front Polisario dans la cadre de la mise en application de toutes les mesures de confiance proposées (téléphone, courrier et échange de visites) et ont informé la délégation sahraouie que les visites reprendront bientôt et ce jusqu'à la fin de l'année 2004, en attendant l'adoption d'un nouveau programme pour l'année 2005.

08.10.04
Motion au Parlement andalou
Le Parlement d'Andalousie a adopté à l'unanimité une motion dans laquelle il exhorte les Gouvernements autonome andalou et central espagnol à "poursuivre les efforts pour le règlement du conflit (du Sahara Occidental) dans le cadre de l'ONU", de manière à garantir le droit "légitime du peuple sahraoui à l'autodétermination". La motion demande également l'augmentation de l'aide humanitaire en faveur des réfugiés.

MAROC - ESPAGNE

13.-14.10.04
Le ministre des affaires étrangères espagnol, en visite de travail au Maroc, a été reçu à Tanger par le roi du Maroc.
A l'issue des entretiens Moratinos a annoncé que "l'Espagne travaille à une résolution sur le Sahara" en vue de la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU prévue fin octobre, en "consultation" avec la France et les Etats-Unis. Et d'ajouter "Ce ne sera pas facile, certaines parties préfèrent garder ce qui est considéré comme une résolution plus technique. Nous, nous voulons que ce soit une résolution qui obtienne le plus grand consensus possible et qui permette aux Nations unies de travailler, car c'est l'ONU qui, en définitive, doit relancer ce processus". Il a insisté sur la nécessité de permettre au médiateur Alvaro de Soto de relancer le processus et de créer une dynamique qui permette d'appliquer le plan Baker. Ajoutant que "si le mandat actuel ne le permet pas, il faut l'élargir". [agences]

SOLIDARITE

05.10.04
Egalité homme - femme
Une délégation comprenant des membres de la fondation basque Emakunde et de municipalités basques se rend dans les campements de réfugiés pour présenter le projet de la loi basque pour l'égalité hommes femmes et sensibiliser les Sahraouies en vue de leur participation à la vie politique, en particulier en prévision des prchaines élections municipales dans la RASD. Cette initiative est développée en collaboration avec l'UNFS. Des rencontres avec des instances gouvernementales, parlementaires et de l'UNFS sont prévues.

06.10.04
Un Comité africain de solidarité avec le peuple sahraoui a été créé à Alger, à l'occasion du congrès de l'Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ). [agences]

07.10.04
La Plate-forme "La Catalogne avec le peuple sahraoui", créée en 1997, a été réactivée pour "entreprendre des actions tendant à amener la communauté internationale à obliger le Maroc, à travers des sanctions politiques ou économiques, à permettre l'autodétermination du peuple sahraoui", a déclaré l'ancien juge anti-corruption, Carlos Jiménez Villarejo. Ce mouvement regroupe des eurodéputés, des représentants de tous les partis politiques et des syndicats, des membres du Conseil de la Jeunesse, d'ONG, d'associations d'amitié avec le peuple sahraoui et de diverses organisations sociales et politiques implantées en Catalogne.[SPS]

14.10.04
Refugee Studies Centre University of Oxford
Seminar: The Saharawi refugee camps: death and stagnation in no man's land. Speaker:Fatima Mahfud

16 + 17 d'octubre 2004
Associació Catalana d'Amics del Poble Sahraui
PRIMERA ACAMPADA SOLIDÀRIA AMB EL POBLE SAHRAUÍ A LA PLATJA DE VILANOVA
Amb el lema NO ELS VOLEM REFUGIATS, el moviment solidari amb el poble sahrauí de l'Alt Penedès, Baix Penedès i Vilanova de l'Associació Catalana d'Amics del Poble Sahrauí (ACAPS) ha organitzat una acampada solidària i festiva amb el poble sahrauí. L'acampada, que simularà un campament de refugiats, es farà el cap de setmana del 16 i 17 d'octubre, a la platja Ribes Roges de Vilanova i la Geltrú. L'acampada té l'objectiu de sensibilitzar i mostrar el nostre rebuig a l'ocupació marroquí del Sàhara Occidental, exigint la celebració d'un referèndum d'autodeterminació net i transparent. >>
http://www.e-vilanova.com/sahara

16.10.04
Séminaire au Forum Social Européen de Londres - Seminar at the European Social Forum - Seminario al Foro Social Europeo di Londres
Western Sahara, the last colony in Africa - El Sáhara Occidental: la última colonia de África sin descolonizar - Le Sahara Occidental, dernière colonie d'Afrique
Speakers: Jeremy Corbyn MP, Pierre Galand -Forum Nord Sud (Bel), Mohamed SIDATI -EU Polisario representative (W.Sahara), Antonio López-Fedissah (ESP), Felipe Briones -I.A.J.U.W.S. (ESP)

PROCHAINEMENT

MELBOURNE -AUSTRALIA
26 th OCTOBER - 5th NOVEMBER 2004
"Waiting ... " photographs of Western Sahara by Georgia Vlassopoulos
>>
Info

VOL "CATALUNYA AMB EL SÀHARA" Desembre 2004
SORTIDA de l'aeroport de Barcelona : 3 de desembre a les 20 h.
TORNADA de l'aeroport de Tindouf, Algèria el dia 8 de desembre a les 18 h.
Contact: ACAPS Vilanova i la Geltrú, Espai d'Entitats, C/Sant Pau, 13 Despatx 5 08800 Vilanova i la Geltrú, fax. 93 814 37 76
e-mail :
acaps_vilanova[at]yahoo.es

5. Sahara Marathon : 28.02.2005
Info
Italy
Germany http://www.tuerlings.de/saharamarathon/main.html
España:
diegom@lastlap.com

ITALIA
Anche quest'anno l'Associazione Jaima Sahrawi di Reggo Emilia intende organizzare il campo di lavoro "Jalla gumu" presso i campi profughi Sahrawi nella zona di Tindouf (Algeria).
Il progetto avrà la durata di circa due settimane, (periodo dicembre-gennaio in occasione delle vacanze di Natale).
I partecipanti saranno impegnati ad organizzare attività ricreative con le bambine ed i bambini Sahrawi. Durante la permanenza ai campi saranno organizzate alcune visite a luoghi di particolare interesse, finalizzate a promuovere la conoscenza della realtà dei campi di rifugiati.
Per ricevere ulteriori informazioni ed inviare domande di partecipazione rivolgersi a:
Associazione "Jaima Sahrawi", via S. Vincenzi 10/a, 42100 Reggio Emilia.
E-mail:
jaimasahrawi[at]libero.it Tel/Fax (Associazione): 0522 430307

INTERNET

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

Revue de la presse internationale francophone http://fr.groups.yahoo.com/group/revue-de-presse-sahara-occidental/messages

English

English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano

Revista de la prensa en español http://es.groups.yahoo.com/group/revista-de-prensa-sahara-occidental/messages

Deutsch

Português

 


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]