SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 19-20 : 02.05. - 15.05. 2004

RASD

19.04.04
Football
La ministre sahraouie de la Culture et des Sports, Meriem Hamada, a adressé une lettre à la Fédération internationale de football FIFA, dans laquelle elle met en question l'éligibilité et la capacité du Maroc à organiser la coupe du monde de football.
Omulo Okoth, dans The East African Standard, évoque une campagne de propagande marocaine tendant à ternir la réputation de l'Afrique du Sud: risques sécuritaires, terrorisme, problèmes sanitaires et de pauvreté (sic). Le Maroc a bénéficié de quelques soutiens importants et envoyé le prince Moulay Rachid à Zürich. Début avril le roi M6 avait décoré Sepp Blatter..., mais tout ceci n'a pas suffi. Le Maroc n'a pas fait le poids.

04.05.04
L'UGTSARIO (Union générale des travailleurs de Saguia el Hamra et Rio de Oro) s'exprime à propos de la position des syndicats marocains sur le conflit du Sahara Occidental.(
communiqué)

05.05.04
RASD
Le Conseil des ministres a adopté des projets de lois régissant le commerce dans les camps de réfugiés, ainsi que les lois devant présider à la prestation des avocats devant les trois instances judiciaires de la République. (SPS)

REFERENDUM

01.05.04
Déclaration
Répondant à une question sur la position de la France, le président Mohamed Abdelaziz estime que «la France est plus royaliste que le roi. En donnant une couverture diplomatique aux prétentions de Rabat, la France a soustrait le Maroc à l'obligation de se soumettre à la légitimité internationale. Je déplore la position de la France, qui est une grande puissance». Concernant une éventuelle rencontre avec M. Zapatero, Mohamed Abdelaziz répond qu'«effectivement, il y a des contacts qui se font actuellement au niveau des deux ministres des Affaires étrangères et avec le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE). Nous allons probablement nous rencontrer.» (L'Expression, Alger)
Mohamed Abdelaziz ajoute, quelques jours plus tard dans le quotidien madrilène ABC, qu'il serait souhaitable que l'Espagne entraîne la France dans son sillage et que ces deux pays s'engagent pour la défense de la légalité internationale. «Ce serait une incohérence monumentale de tomber dans les mêmes erreurs qu'on leur a reprochées dans la crise irakienne. En ce qui concerne la question sahraouie, le plan de paix ne requiert ni coalitions ni déploiements militaires.»

Position du nouveau gouvernement espagnol sur la question du Sahara Occidental
La position de l'Espagne sur la question du Sahara Occidental, à la suite du changement de gouvernement et de l'arrivée au pouvoir du Parti socialiste, reste ambiguë. Trois partis politiques espagnols, Izquierda Verde IU-ICV, Eusko Alkartasuna EA et le Parti Populaire PP ont demandé fin avril 2004 au gouvernement de clarifier sa position sur le Sahara Occidental et d'appuyer le plan Baker.
«L'Espagne est "satisfaite" de la dernière résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, déclarait à Alger le 3 mai le chef de la diplomatie espagnole Miguel Angel Moratinos. Il affirmait que "l'Algérie et l'Espagne ont toujours été de ceux qui ont défendu le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui".» «L'Espagne, ajoutait-il, appuie la résolution 1541 dans sa totalité ainsi que tous les éléments du plan Baker, et se prononce en faveur d'un accord politique entre les parties». (agences)
Dans une interview à Jeune Afrique/L'intelligent, le même souligne que «le temps est venu de résoudre définitivement [le conflit du Sahara Occidental]. Cela a trop duré. Il est temps de donner aux Sahraouis une "situation nouvelle". Pour moi, les camps de réfugiés, que ce soit en Palestine ou à Tindouf, devraient interpeller la conscience de toute société. Nous sommes dans un contexte nouveau. Il y a évidemment les Nations unies, qu'il ne faut pas oublier. Le plan Baker est notre "point de référence". Le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui doit rester un élément "de base". "Mais il faut aussi encourager les efforts "bilatéraux".»

05.05.04
"Conférence à quatre ?"
La France (ou l'Espagne ? ou les deux ensemble ?) envisagerait une conférence réunissant le Maroc, l'Algérie, l'Espagne et la France, pour trouver une issue au conflit sahraoui. L'Algérie, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, M. Abdelaziz Belkhadem, a opposé un refus ferme et catégorique à toute démarche diplomatique qui chercherait à s'écarter du plan de paix élaboré par James Baker et endossé par l'ONU. «C'est un échec de plus de la diplomatie française, qui veut à tout prix une annexion des territoires sahraouis au Maroc », a indiqué M. Sidati, ministre sahraoui délégué pour l'Europe.

09.05.04
Questionné sur sa réaction aux propos du chef du gouvernement espagnol Zapatero, qui parlait de respecter les droits de toutes les parties au conflit, M. Khaddad, coordinateur sahraoui avec la MINURSO, a répondu, dans une interview au quotidien El Pais, que ce n'est pas le genre de déclarations qu'il espérait d'un gouvernement socialiste, ajoutant que «la seule partie qui a des droits, c'est le peuple sahraoui. Le Maroc n'a aucun droit.»

10.05.04
Dans une interview à ABC, le ministre des Affaires étrangères espagnol, Miguel Angel Moratinos, a estimé que le Sahara Occidental est un élément esssentiel des relations entre l'Espagne, le Maroc et l'ensemble du Maghreb. Précisant la position de son gouvernement il a expliqué que Madrid veut tenter de concilier le respect absolu des décisions des Nations unies et un accord consensuel, politique, entre les parties. Un tel accord politique bilatéral ne serait pas une alternative au plan de l'ONU, mais un complément. Reconnaissant que la politique espagnole avait changé, il a affirmé que son gouvernement voulait en premier lieu arriver à une solution, solution qui se réfère aux Nations unies et à la défense du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui. Pour cela il faut que les Etats-Unis, la France et l'Espagne parlent d'une même voix. "Nous avons initié avec nos collègues français une réflexion pour trouver une solution qui satisfasse les acteurs principaux. Ce sera au Maroc et au Front Polisario de décider s'ils acceptent ou non et de déterminer leur marge de manoeuvre."

13.05.04
Diplomatie
Le sous-secrétaire d'Etat américain chargé du Proche-Orient, Wiliam Burns, a déclaré à Alger et à Rabat à propos du Sahara que «les Etats-Unis ne cherchent à imposer aucune solution aux différentes parties». Ils «encouragent les dirigeants algériens et marocains à se réunir et à se mettre ensemble à l'oeuvre pour édifier le grand Maghreb, une meilleure coopération et une compréhension encore plus grande», et à "travailler de concert avec l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations-Unies, M. James Baker, pour la recherche d'une solution politique, qui va dans le sens de l'intérêt de tous". (agences)

14.05.04
Mesures de confiance
La seconde étape d'échange de visites entre les camps de réfugiés et Dakhla s'est terminée le 7 mai. Quelque 219 personnes ont bénéficié de cette deuxième étape, 242 autres avaient bénéficié de la première étape entre El Ayoun et les campements. Après une suspension d'une semaine, le Maroc n'ayant pas autorisé le HCR à commencer l'enregistrement des familles sahraouies à temps, la troisième étape a débuté à Smara le 14 mai. (
ONU)

MAROC

12.05.04
Rapport sur les prisons
«A la prison de Al Hoceima, la surpopulation est de l'ordre de 640%, à la prison de Beni Mellal, elle est de 442%, à Laayoune le pourcentage est de 407% alors qu'à la prison de Berrechid, le surplus de détenus est évalué à 320%, et à la prison civile de Kénitra, la surpopulation carcérale s'élève à 270%». (
Le Matin.ma)

DROITS HUMAINS

30.04.04
Mort sous la torture
Un Sahraoui de 39 ans, Chouihi Slimane, vivant à Tighmert près de Goulimine, est mort des suites de tortures subies au Centre de la gendarmerie royale à Goulimine. A la suite d'une plainte pour une carabine de chasse disparue, la police est intervenue au domicile de Slimane, brutalisant la mère et les frères et soeurs du défunt, qui gardait son troupeau. Slimane s'est alors présenté le 29 avril au poste de gendarmerie de Goulimime, où il a été torturé puis transporté agonisant à l'hopital, où il devait décéder à son arrivée. Après une première autopsie sur place qui concluait à une mort naturelle, une importante manifestation populaire a eu lieu le 1er mai devant le siège de la préfecture, exigeant une enquête. Une seconde autopsie a été pratiquée à Casablanca, qui révéle des fractures et une hémorrhagie cérébrale. Le 7 mai une autre manifestation réunit plus de 600 personnes devant la gendarmerie. La famille refusa d'enterrer la victime avant que ne soit connue la vérité et les coupables désignés.
Une troisième autopsie pratiquée à Rabat a confirmé les conclusions de la précédente, et la famille a récupéré le corps à Rabat le 14 mai.
Suite à l'enquête du parquet de Rabat, le commandant de la brigade judiciaire de Goulimine, son adjoint et un "exécutant" ont été "rayés des rangs" de la gendarmerie. Ils sont poursuivis pour sévices ayant entraîné la mort. Le commandant de la région et le commandant de la compagnie ont été relevés de leurs fonctions pour insuffisance de contrôle. (
AFP 12.05.04) >> plus d'info et couverture médiatique

Rappel du contexte régional:
La région de Tighmert, la plus grande oasis de l'Oued Noun dont les terres agricoles sont exploitées par des Sahraouis, possède une nappe phréatique dont l'importance n'est connue que depuis peu. Cette région attire de grands propriétaires fonciers agricoles marocains, ce qui crée une situation confictuelle avec les indigènes. Des incidents ont déjà eu lieu en septembre 2003 ( voir
semaines 40-44/2003)

SOLIDARITE

03.05.04
Comité de jumelage Gonfreville l'Orcher
Une délégation de 14 personnes, composée d'élus conduits par Jean-Paul Lecoq et de membres du Comité de Jumelage de Gonfreville l'Orcher s'est rendue dans le camp de réfugiés sahraouis de J'Réfia, du 17 au 23 avril 2004, pour célébrer le 10ème anniversaire de la signature du jumelage entre les deux villes.

Pais vasco
04.05.04 a las 19,30 se inaugura en la Sala de Exposiciones situada en el Polideportivo de Soraluze (Gipuzkoa) una exposición fotográfica de Jose Luis Irigoien sobre los campamentos saharauis de refugiados. Cualquier importe producto de la venta de las fotografías será entregado integramente al representante en Euskadi de la RASD. Está exposición puede ser solicitada a su autor quien la cede gratuitamente para el fin previsto: ayuda a los refugiados saharauis. Anteriormente ha estado expuesta en Bilbao, Gasteiz, Oyarzun, Zaldibar, Eibar. Consta de 80 fotografías en blanco y negro, emulsión de plata, papel baritado, viradas al selenio, de tamaño de imagen 30 x 40 cm y montadas en passpartout de 40 x 50 cm. email:
jlirigoien@euskalnet.net , tfno: 943206637

09.05.04
El documental Sahara Marathon, del realizador oñatiarra Aitor Arregi ha sido seleccionado para participar en la I edición del Festival Internacional de Documentales de la Ciudad de Madrid (Documenta Madrid 2004) y en la 19 edición del Festival de Munich que se celebrará próximamente. (
Diario Vasco)

10.05.04
Dos producciones españolas (Extranjeras, de Helena Taberna, y Sahara Marathon, de Jon Garaño y Aitor Arregi) han obtenido sendos galardones en el III Encuentro Hispanoamericano de Vídeo Documental Independiente de México, que se ha celebrado entre el 23 y 30 de abril. (...) Por su parte, Sahara Marathon, de Jon Garaño y Aitor Arregi, ha obtenido uno de los galardones honoríficos del festival: el premio "Vitral", que otorga el Movimiento Nacional de Vídeo de Cuba.(
Cinered)

PROCHAINEMENT

Italie
I Sestesi per i Saharawi
In occasione del XXXI anniversario della fondazione del Fronte POLISARIO Giovedì 20 maggio 2004, Ore 20.00 CENA di solidarietà con proiezione del film girato durante il volo di gennaio 2004 c/o il Circolo Arci La Costituzione Via Gramsci 560.Prezzo 20 euro

New Zealand
Kamal Fadel, POLISARIO representative, speak on the conflict in Western Sahara:Wellington: Thursday May 27, 1pm @ Victoria University, Rm 304 Cotton Building.
Christchurch: Thursday May 27, 7:30pm @ Peeto, Cnr Peterborugh & Madras St.
Lincoln Friday May 28, 12.40pm @ Totara Room, Union Building, Lincoln University.
Auckland Monday May 31, 7.30pm @ St Columba Centre, 40 Vermont St, Ponsonby.
National tour information:
annalucia@chn.quik.co.nz

Toledo: "Hablemos del Sahara, rompamos el bloqueo informativo", 2ª Conferencia Internacional sobre la Informacion en el Sahara Occidental, Toledo 28, 29 y 30 Mayo 2004. Info: Coordinadora Estatal de Asociaciones de Solidaridad con el Sahara sahara-coord.estatal@wanadoo.es >>Web-site

INTERNET

OPINION

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

Les dépêches, articles, etc, sur Sahara-Info, liste de courrier (français et espagnol): http://es.groups.yahoo.com/group/sahara-info/messages

NOUVEAU LIVRE
Sahara occidental, La controverse devant les Nations unies, Laurent Pointier, Karthala, 2004, 226 p.

English

English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano

Todos los despachos, articulos de prensa, etc, son acessible en Sahara-Info, lista de correo (castellano y francés): http://es.groups.yahoo.com/group/sahara-info/messages

Deutsch

Italiano


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]