SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES

JANVIER, SEMAINES 03 + 04

11.01. - 24.01. 2004

RASD

12.01.04
Parlement
Le Premier ministre Abdelkader Taleb Oumar expose devant le Parlement son programme de gouvernement pour l'année 2004, axé sur «le renforcement de la résistance en développant les ressources humaines et les moyens matériels», l'amélioration des conditions de vie de la population, le renforcement de l'assistance sociale aux personnes âgées, aux handicapés, aux mutilés de guerre, l'émancipation des femmes, l'encouragement de la production agricole et pastorale, de l'artisanat, des coopératives et de la formation professionnelle. Le parlement sahraoui comporte 51 membres dont 12 femmes. (SPS)

15.01.04
Allemagne.
Mhamed Khaddad, membre du Secrétariat national du Front Polisario et coordinateur avec la MINURSO, accompagné du Représentant du Front Polisario en Allemagne Zakari Djamal, ont été reçu au ministère des Affaires étrangères et au Bundestag (Parlement fédéral) par tous les groupes parlementaires. Plusieurs partis politiques ont exprimé leur «consternation devant les atermoiements et blocages qui empêchent les Nations Unies de mener à bien leur mission» au Sahara Occidental, a déclaré Khaddad. La délégation du Front Polisario a tenu une séance de travail au siège du parlement régional à Erfurt, capitale de la Thuringe, où la création d'un groupe de soutien au peuple sahraoui, dénommé «Salma», présidé par l'eurodéputée Margot Kessler, a été rendue publique.

18-22.01.04
Cuba
Bachir Moustapha Sayed, ministre sahraoui de l'enseignement et de l'éducation, participe à La Havane à la 8e réunion de la commission mixte cubano-sahraouie pour la collaboration scientifique et technique entre Cuba et la RASD, convoquée tous les deux ans. Le gouvernement cubain est représenté par Ernesto Senti Darias, ministre ad interim responsable des investissements étrangers et de la collaboration économique. (
Radio Rebelde, 19.01.04)

REFERENDUM

10-11.01.04
Khartoum - 8e congrès de l'Organisation de l'Union des syndicats africains (OUSA)
Le congrès recommande à l'ONU l'accélération de la décolonisation du Sahara Occidental et au Maroc de se conformer au droit international et à la résolution du Conseil de sécurité 1495 (2003) du 31.07.2003. Le congrès appelle les syndicats du monde entier d'être aux côtés des travailleurs sahraouis dans leur lutte pour la liberté et l'indépendance. Il condamne enfin les violations des droits des travailleurs dans les territoires occupés par le Maroc.

12.01.04
Mesures de confiance
Des liaisons téléphoniques directes entre le camp de réfugiés sahraouis du "27 février" et les zones occupées du Sahara Occidental ont été mises en service par le HCR. L'organisation internationale envisage d'établir un «pont aérien» entre les camps de réfugiés sahraouis et El Ayoun grâce à la MINURSO, dont les avions (des Antonov) effectuent deux rotations chaque jour entre Tindouf et El Ayoun, qui pourraient transporter une vingtaine de personnes à chaque voyage. Le Front Polisario a donné son accord verbal pour cette opération. Le HCR attend la réponse des autorités marocaines et algériennes, en "espérant une réponse favorable qui permettrait d'effectuer le premier voyage à l'occasion de l'Aïd el Kebir", le 1er février prochain.
En ce qui concerne les échanges de courrier, le dernier rapport de Kofi Annan indique que le Front Polisario et l'Algérie ont accepté les conditions du HCR, responsable du ramassage et de la distribution du courrier. Le Maroc a demandé que les postes marocaines "s'occupent du ramassage et de la distribution du courrier" (sic !), ce que le HCR ne peut accepter.

19.01.04
Rapport du Secrétaire général S/2004/39 (
PDF)
En juillet 2003, le Conseil de sécurité, dans sa résolution 1495, entérinait le Plan de paix de Baker et demandait aux parties de l'accepter. Le Front Polisario ayant répondu favorablement, c'est pour permettre au Maroc de se positionner que le mandat de la MINURSO a été prolongé jusqu'au 31.10.03, puis jusqu'au 31.01.04.
Dans son dernier rapport le Secrétaire général demande une nouvelle prolongation de trois mois, sur recommandation de James Baker, "afin de lui donner le temps de tenir de nouvelles consultations avec le Maroc au sujet de la réponse finale de ce pays concernant le plan de paix."
Si le rapport ne fait pas état du contenu de la réponse du Maroc, des informations circulent sur son contenu. C'est ainsi que la presse espagnole a avancé que le Maroc aurait accepté l'autonomie interne, mais refuserait toute référence à l'indépendance dans un référendum qui devrait avoir lieu après 4 ou 5 ans.
Selon des sources sahraouies bien informées, le Maroc concéderait une large autonomie au Sahara Occidental, mais n'accepterait pas la célébration d'un référendum.
Ce retour au premier plan Baker, l'accord-cadre, n'aurait pas trouvé un écho favorable ni chez Baker ni au Conseil de sécurité. La balle reste dans le camp marocain qui a jusqu'à fin avril pour se décider. Selon certains diplomates onusiens cette prolongation pourrait être "la dernière".
Le représentant du Polisario en Espagne, Ghali, a estimé que la position du Maroc était un défi à la communauté internationale, et qu'il fallait commencer de parler de sanctions au lieu de perdre du temps.

DROITS HUMAINS

10.01.04
Assa
Ali Salem Tamek et d'autres prisonniers politiques sahraouis grâciés le 7 janvier ont reçu un accueil triomphal à Assa (sud Maroc). Une foule nombreuse les attendait à l'entrée de la ville, pour ensuite les accompagner en cortège. Le retour des grâciés a donné lieu à une réception avec de nombreuses prises de parole. Après le président du "comité pour la libération de Tamek et de tous les prisonniers politiques sahraouis" Al Moutawakil, Mohamed Deddech a exprimé «sa satisfaction pour la victoire remportée sur les forces de répression et de l'arbitraire». Par téléphone, des associations européennes de défense des droits humains ont félicité les ex-détenus pour leur combat.
Voir
reportage photographique
Voir la
page spéciale sur la libération des prisonniers sahraouis avec articles de presse, réactions et et déclarations

18.01.04
Rabat
Tamek et les détenus politiques dernièrement libérés ont été reçus à Rabat. Une foule composée d'avocats, de défenseurs des droits de l'homme, de familles de disparus, d'ex-détenus politiques, de journalistes et de représentants des partis politiques les a accueillis à l'entrée du club des avocats, où un meeting s'est tenu pendant plus de deux heures, avec des interventions des associations marocaines des droits de l'homme organisatrices (AMDH, OMDH, FVJ), des comités d'action et des détenus politiques. Selon Al Moutawakil "cette libération est positive et un pas dans le bon sens, mais reste incomplète sans la libération de tous les détenus politiques sahraouis, sans toute la lumière sur la disparition de plus de 500 Sahraouis, sans la levée de l'interdiction de la section Sahara du Forum Vérité et Justice, sans le retour des activistes déportés vers le nord du Maroc et la restitution de leurs passeports aux défenseurs sahraouis des droits de l'homme qui envisageaient de visiter Genève l'an dernier". Tamek, lui aussi, a félicité toutes les organisations, la presse et les personnalités qui l'ont soutenu partout dans le monde, ajoutant que "les violations des droits de l'homme au Sahara sont liées au conflit politique qui dure depuis 1975. Ces violations ne cesseront donc que si une issue définitive est trouvée au dossier politique." (corr.)

14.01.04
Dans une intervention devant le Parlement européen sur les préparatifs de la 60ème session de la commission des droits de l'Homme des Nations-Unies , Yasmine Boudjenah a invité les gouvernements des Etats membres à soutenir fermement les Nations-Unies dans leurs efforts actuels. L'échéance étant fixée au 31 janvier, il y a urgence à exercer une influence sur le Maroc afin qu'il accepte et mette en oeuvre sans retard supplémentaire le plan de paix de l'ONU, a-t-elle déclaré.

22.01.04
L'Association australienne pour le Sahara Occidental (AWSA) s'est adressée au Président de la 60ème session de la Commission des Droits humains de l'ONU, l'ambassadeur australien Michael Smith, pour le rendre attentif aux violations des Droits de l'homme au Sahara occidental, et lui demander de contribuer à la libération de tous les détenus politiques sahraouis, des 500 disparus sahraouis et des 150 prisonniers de guerre. Déplorant que le Sahara Occidental soit «sous un état de siège », l'AWSA exige le respect de la libre circulation, de la liberté d'expression et de réunions, y compris du droit de voyager à l'étranger et de participer aux Commissions des droits de l'homme ». Elle a également réclamé « le libre accès aux zones occupées des observateurs et des médias ». (Lettre
english -, français )

ESPAGNE

14.01.04
Film
Sortie en Espagne du film ´Cuentos de la guerra saharaui´(histoires de la guerre sahraouie), fiction réalisée par Pedro Pérez Rosado, basée sur l'histoire véridique d'un légionnaire espagnol qui a déserté en 1975 pour se joindre au peuple sahraoui et partager sa vie.

AIDE HUMANITAIRE

12.01.04
Le Croissant Rouge Sahraoui (CRS) a appelé le CICR à s'investir davantage pour la libération des prisonniers de guerre (
liste) et des autres détenus sahraouis au Maroc. (SPS)

13.01.04
Risque de famine dans les camps sahraouis
«La situation risque d'être désastreuse pour les réfugiés sahraouis en 2004 sur le plan alimentaire» a déclaré Peter Kessler, responsable de la zone Afrique du Nord et porte-parole de l'UNHCR, dans un entretien au quotidien algérien El Watan, ajoutant que les réfugiés sahraouis ont frôlé la crise alimentaire en 2003. «Heureusement, a-t-il déclaré, que le gouvernement d'Alger a fait don de 10 000 t de riz aux 5 camps de Tindouf».

20-24.01.04
L'UNHCR coordonne avec le Programme alimentaire mondial (PAM) et le gouvernement algérien une visite guidée de diplomates occidentaux basés à Alger aux camps de réfugiés sahraouis dans le but de faire le point sur la situation alimentaire et de sensibiliser les principaux bailleurs de fonds, les USA, le Japon, l'Australie et le Canada. Les ambassadeurs d'Autriche et de Finlande, des représentants des ambassades de Belgique, d'Espagne, des USA, de France, d'Italie et d'Afrique du Sud accompagnent les responsables du HCR et du PAM ainsi que du gouvernement algérien, du Croissant rouge algérien et d'ECHO. La mission va également s'enquérir de l'évolution des mesures de confiance mises en place par le HCR. (IRIN)

SOLIDARITE

16.01.04
ACTION EUROPEENNE CONCERNANT LA MISE EN OEUVRE DU NOUVEAU PLAN DE PAIX DES NATIONS UNIES POUR LE SAHARA OCCIDENTAL
Manifestations à Paris, Bruxelles, Madrid, Séville, Stockholm, voir
page spéciale .

17.01.04
Italie
L'Association nationale de solidarité avec le peuple sahraoui (ANSPS) en collaboration avec l'association locale Haima a organisé au siège de la commune de Naples un Séminaire nationale sur l'accueil des enfants sahraouis pour préparer les prochaines vacances.

PROCHAINEMENT

27.01.04 New York. Conseil de sécurité. Débat sur la prolongation du mandat de la MINURSO.

29.01.04 Berlin. Le parlement allemand traitera d'une motion intitulée "Soutien au plan Baker et à une solution politique au conflit du Sahara Occidental", déposée le 7 janvier par les quatre plus importants partis politiques représentés au Bundestag. La motion demande au gouvernement de faire en sorte que le Maroc et le Polisario acceptent le plan Baker, que les pays européens soutiennent le processus de paix, que le gouvernement mette à disposition des observateurs militaires en cas de besoin, qu'il appelle le PAM et ECHO à livrer une aide alimentaire suffisante aux réfugiés sahraouis, qu'il fasse pression sur le Polisario pour la libération des prisonniers de guerre et sur le Maroc pour qu'il fasse la lumière sur le sort des disparus.

La "Marche blanche vers le mur de la honte au Sahara Occidental" des associations espagnoles, prévue du 25 au 29 janvier 2004, est reportée du 7 au 11 avril 2004.

VOL CHARTER DEPUIS L'ITALIE
Le traditionnel vol charter vers les campements de réfugiés, organisé par la branche toscane de l'association nationale de solidarité avec le peuple sahraoui, est parti le 23 janvier de Pise. En plus de la visite dans les campements et l'inauguration d'un nouveau puits à Aousserd, les participants organiseront une manifestation devant le MUR DE LA HONTE érigé par le Maroc et qui sépare le territoire du Sahara Occidental.

Tolède, 16-18 avril 2004
Conférence internationale sur l'information au Sahara Occidental (contact:
aapss@saharasevilla.org)

Suède, 25 janvier 2004: EN ANNAN RÖST
Alternativ konferens om folkmord, terror och mänskliga rättigheter
Söndag 25 januari, ABF-huset, Sveavägen 41 • Entré 40 kr
Workshop 11.30 Ockupationen av Västsahara
Hillevi Larsson, riksdagsledamot (s), medlem i föreningen Västsahara

21 au 28 février 2004: Sahara marathon.

INTERNET

Nouveau sur arso.org :

Nouveaux documents:

Nouvelle adresse - New URL - Nueva dirección:

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

- Les dépêches, articles, etc, sont accessibles sur Sahara-Info, liste de courrier (français et espagnol): http://es.groups.yahoo.com/group/sahara-info/messages

English

English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano

Todos los despachos, articulos de prensa, etc, son acessible por no-abonados en Sahara-Info, lista de correo (castellano y francés): http://es.groups.yahoo.com/group/sahara-info/messages

Nuevo libro

Acusación "Fui acusado, sin pruebas, de pertenecer al Polisario y atentar contra el Estado" Entrevista a Ali Salem Tamek, prisionero político saharaui "La cárcel Negra de El Aaiún es una fosa común para los presos" Carla Fibla - 13/01/2004

El País reconoce y legitima la ocupación marroquí del Sahara en su enciclopedia , Rebelon, 21-01-2004.

Italiano

Deutsch

Arabe


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]