SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES

OCTOBRE, SEMAINES 40 - 44

28.09. - 31.10.2003

RASD

06.10.03
RASD - Cuba
Le Président de la République, Mohamed Abdelaziz, a reçu le nouvel ambassadeur cubain, Roberto Blanco Dominguez, qui lui a présenté ses lettres de créances en tant qu'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Cuba auprès de la RASD.(SPS)

14.10.03
Ressources naturelles
Le directeur de la compagnie anglo-australienne Fusion Oil & Gas NL a présenté au Président Mohamed Abdelaziz les résultats des études pour l'exploration pétrolière au Sahara occidental. John Taylor a exprimé sa satisfaction pour les résultats enregistrés et s'est déclaré disposé a continuer à coopérer avec la RASD. Un représentant de la société britannique Premier, qui s'est associée récemment au protocole de coopération signé entre la RASD et Fusion, assistait à l'entretien. Fusion Oil & Gas NL avait conclu, le 26 mai 2002, un accord exclusif de coopération technique avec le gouvernement de la RASD.

XIème Congrès général du Front POLISARIO - 12-19.10.03

12.10.03, Ouverture
Tenu à Tifariti, sur le thème de «Lutte et unité pour l'indépendance et la paix», le Congrès se veut un hommage au martyr M'Beirik Labeid Brahim. C'est la première fois depuis sa fondation que le mouvement sahraoui tient son congrès dans les territoires libérés. Environ 1400 délégué-e-s des wilayas, des institutions ainsi que de la diaspora, y participent, ainsi que deux cents invité-e-s étrangers d'Algérie, Afrique du Sud, Nigeria, Angola, Namibie, Libye, Vénézuela, Panama, Cuba, Espagne, Italie, France, Suisse, USA, Australie, etc. représentants de gouvernements, partis politiques, groupes parlementaires, ONG, syndicats, etc.
13.10.03, Discours Abdelaziz
Le Président de la République, dans son discours inaugural, a appellé la communauté internationale à assumer ses responsabilités face à l'intransigeance du Maroc. Il a précisé que le Front Polisario va coopérer pleinement avec le dernier Plan Baker, tout en demeurant attaché au Plan de règlement initial accepté par les deux parties et endossé par la communauté internationale. «Le nouveau Plan Baker n'est pas une solution définitive du conflit, mais c'est une base d'un nouveau processus», a-t-il ajouté.
14.10.03, Commissions, débats, ...
Quatre commissions: la commission du bilan, présidée par Khattri Adouh, celle du programme d'action national, par Abdallahi Lehbib, du règlement intérieur et de la Constitution de la RASD, par Hamadi Salma et enfin des lettres et des motions par Senia Ahmed Merhba. Les débats se sont concentrés au sein des commissions sur les raisons qui ont amené le Front Polisario à accepter le dernier plan Baker et sur les garanties internationales nécessaires pour l'application de ce projet.
C'est avec émotion que le plenum a écouté l'intervention par téléphone du prisonnier politique sahraoui Ali Salem Tamek depuis la cellule de sa prison au Maroc.
15.10.03
Rapports de la commission du bilan et de la commission du règlement intérieur du Front Polisario et de la constitution de la RASD.
Après des débats intenses, les congressistes ont avalisé la décision du Front Polisario d'accepter le plan Baker. Mais ils ont exigé que le Front Polisario s'entoure de toutes les garanties internationales pour rendre ce processus viable. Les délégués ont critiqué la gestion dans les domaines de l'éducation, de la santé, de l'alimentation et de l'administration.
16.10.03
Rapports de la commission du programme d'action national et de celle des résolutions et motions. Le programme recommande notamment le renforcement et le développement des capacités de l'armée, et appelle les populations sahraouies où qu'elles se trouvent à redoubler de vigilance, à unifier leurs rangs et maintenir la cohésion afin de relever les défis de cette étape cruciale dans la lutte pour le recouvrement de l'indépendance et de la liberté.
17.10.03
Election du Secrétaire général
Le XIème congrès reconduit Mohamed Abdelaziz au poste de secrétaire général du Front Polisario avec 92% des voix. Quatre candidats briguaient ce poste.
18-19.10.03
Election du Secrétariat national
Le Secrétariat national, élargi à 41 membres par l'ajout de 12 personnes des territoires occupés est élu en deux tours. Voir la composition du nouvel organe directeur du F. POLISARIO. (>>
liste )

Clôture des travaux
Dans son communiqué final, le XIème congrès du Front Polisario interpelle la communauté internationale pour ''ramener le Maroc sur la voie de la légitimité internationale'' et faire appliquer "en toute urgence" le plan de paix élaboré par James Baker. Il réaffirme son choix "pour la paix et la légalité internationale". Il estime que son acceptation du plan Baker «a eu des conséquences positives» et permis de «renforcer la position du Front Polisario sur la scène internationale». Il décide de mobiliser tous les moyens possibles pour sensibiliser l'opinion internationale sur la situation dans les territoires occupés du Sahara Occidental et d'oeuvrer de concert avec les organisations internationales pour mettre fin à toutes les formes d'oppression visant les populations sahraouies qui y vivent.

DOCUMENTS - spécial Congrès site SPS.

Rappel historique

Photos

27.10.03
Union africaine
Le Président de la République Mohamed Abdelaziz a reçu l'ambassadeur Tedesa, porteur d'un message du Président de la Commission africaine, Alpha Omar Konaré. La RASD, membre fondateur de l'Union Africaine, a été sollicitée pour la ratification du "Protocole portant création du Conseil de paix et de sécurité" de l'UA. (SPS)

29.10.03
Nouveau gouvernement
Mohamed Abdelaziz a nommé un nouveau gouvernement. C'est Abdelkader Taleb Oumar, qui remplace Buchraya Beyoun comme Premier ministre. Il est membre du Secrétariat national et wali de Smara depuis quatre ans. Il a été plusieurs fois ministre.
La nouvelle équipe: Quatre nouveaux : Bachir Moustapha Sayed Ministre de l'Enseignement, El Khalil Sidi M'Hamed Ministre des Territoires occupés et de l'émigration, Babiya Chiia Ministre des Transports, Abdelkader Hamada Salma Ministre de la Justice.
Quelques roquades: Mohamed Lamine Dedi passe des Transports à l'Intérieur, Salek Bobih de l'Enseignement à l'Equipement et Boullahi Siid, président du Croissant Rouge, devient Ministre de la Santé.
On note encore deux nouveaux ministres conseillers à la présidence, Malainin Sadigh et Ahmedou Souelem, la création de deux secrétariats d'Etat, l'un chargé de la fonction publique dévolu à Chaibani Abas, l'autre chargé de l'assistance sociale et de l'émancipation de la femme, assumé par Mahfouda Mohamed Rahal, ainsi que la création d'un secrétariat général du gouvernement, avec Moulay Ahmed Mohamed Ahmed à sa tête.
Par ailleurs, le Président de la République a désigné un nouveau Président du Conseil Constitutionnel en la personne de M. Mohamed Bouzeid, ancien ministre de la justice. (SPS) ( >>
liste )

REFERENDUM

58e session de l'Assemblée générale de l'ONU
29.09.03-01.10.03
Débat général
Dans le cadre du débat général, les représentants de plusieurs pays (entre autres Timor Leste, Angola, Mauritanie, Tanzanie, Namibie, Lesotho, Honduras) ont mentionné dans leurs interventions la nécessité de la décolonisation du Sahara Occidental.

07-11.10.03
Quatrième commission - Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation
Comme chaque année, le Sahara Occidental, territoire non décolonisé, est inscrit à l'ordre du jour. La plupart des délégations se sont exprimées en faveur du dernier plan de paix proposé par M. James Baker. Les 14 pays des Caraïbes (CARICOM) ont appelé à sa mise en œuvre rapide, et les 19 pays du Groupe de Rio ont demandé au Maroc de se conformer à la légalité internationale en application des décisions onusienne en matière de décolonisation.
Après un exposé détaillé de l'évolution de la situation par le représentant du Front Polisario, plusieurs parlementaires européens et représentants d'ONG se sont exprimés. (Voir
communiqués de presse de l'ONU et quelques interventions intégrales), Déclaration intégrale du représentant du Front Polisario auprès de l'ONU(SPS))

16.10.03
Résolution
La 4ème Commission adopte par consensus une résolution qui souligne l'importance du Plan Baker pour la recherche d'une solution politique optimale du conflit. La résolution, présentée par 28 pays, reprend les termes de la résolution 1495 adoptée par le Conseil de sécurité le 30 juin de cette année.(
A/C.4/58/L.6)

20.10.03
Rapport du Secrétaire général
S/2003/1016 du 16.10.03
Kofi Annan propose au Conseil de sécurité de prolonger le mandat de la MINURSO de trois mois, à la demande du Maroc, soit jusqu´au 31 janvier 2004. Le nouveau
plan Baker, qui prévoit la tenue d´un référendum pour déterminer le statut définitif du Sahara Occidental après une période transitoire d'autonomie, a été accepté par le Front Polisario le 6 juillet, alors que le Maroc n´est toujours pas revenu sur son opposition, écrit Kofi Annan, qui «engage le Maroc à saisir cette occasion et à participer de façon constructive au processus en acceptant le plan et en l´appliquant». Il espère obtenir la réponse du Maroc avant la fin de l'année.
D'autre part, le Secrétaire général signale que le CICR a interrogé dans le territoire, du 27 au 29 mai, quatre personnes qui figuraient sur une liste de disparus du Front Polisario. Il lance un appel au Maroc et au Polisario afin qu'ils continuent à coopérer avec le CICR pour retrouver les disparus.
En ce qui concerne les réfugiés sahraouis, Annan mentionne que le PAM prévoit des pénuries alimentaires d'ici fin décembre en l'absence de nouvelles contributions.
Il y a eu quelques progrès dans la mise en oeuvre des mesures de confiance (échanges téléphoniques, postaux et visites familiales), qui n'ont toujours pas été réalisées concrètement.

23.10.03
Parlement européen
L'Intergroupe "Paix pour le Peuple Sahraoui" du Parlement Européen soutient le dernier rapport de Kofi Annan et demande au Maroc de respecter la légalité internationale représentée par les résolutions du Conseil de Sécurité de l'ONU, en particulier la Résolution 1495. En ce qui concerne la position de la France, l'Intergroupe déclare que "la France doit honorer ses compromis et ses obligations en tant que membre permanent du Conseil de Sécurité et soutenir honnêtement la mise en oeuvre du Plan Baker". (
Communiqué)

23.10.03
Allemagne
Le groupe parlementaire du parti libéral-démocrate (FDP) et 27 autres députés ont déposé une motion, demandant au gouvernement de prendre immédiatement des initiatives au sein du Conseil de sécurité pour la mise en oeuvre du Plan Baker, d'encourager le Maroc à accepter ce plan et d'intervenir auprès des partenaires européens afin qu'ils agissent dans le même sens. La motion demande aussi la mise à disposition de fonds au PAM et au HCR pour les réfugiés sahraouis, l'accélération du plan de rapatriement de ceux-ci et la participation de l'Allemagne au contingent de la MINURSO. Les députés demandent encore que des garanties soient données au Front Polisario quant à la tenue effective du référendum dans les délais impartis et selon les critères définis par la Commission d'identification de l'ONU.

Maroc: La publication du rapport Annan a provoqué de très nombreuses réactions de rejet:
Le Représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies a adressé le 21.10.03 une lettre au président du Conseil de sécurité, dans laquelle il attire l'attention du Conseil sur l'interprétation "erronée" de la résolution 1495. Il précise, par ailleurs, le rôle de "médiateur et de facilitateur" qui doit être celui de l'envoyé personnel du Secrétaire général dans l'intérêt de la paix et de la stabilité de la région du Maghreb.
Le même jour, 14 partis politiques, dont aucun ne fait partie du gouvernement, expriment leur rejet catégorique de la solution du référendum telle que prévue par le plan Baker, qu'ils considèrent comme "une grave escalade d'un conflit "artificiel"" et non comme "une solution pacifique d'un conflit régional".
Par la suite, le ministère des Affaires étrangères exprime son «étonnement» quant aux conclusions du dernier rapport et son «rejet des recommandations, qui ne correspondent nullement aux dispositions de la Résolution 1495». Le Maroc «relève (...) que M. James Baker n'a donné aucune suite aux dispositions de la résolution du Conseil de sécurité qui demandent aux parties de travailler les unes avec les autres, ainsi qu'avec les Nations unies, pour avancer sur la voie d'une solution politique mutuellement acceptable».

Dans la presse marocaine :
Pour "Libération", Kofi Annan adresse au Maroc "un ultimatum à peine déguisé". Son rapport est "très partial". Pour "Al Ittihad Al Ichtiraki", le rapport profère à l'encontre du Maroc "ce qui ressemble à une menace" et note que M. James Baker s'est écarté de l'obligation de neutralité d'un médiateur pour s'aligner sur la position de l'une des parties. "Ach-Chark Al-Awsat": Le rapport d'Annan sur le Sahara provoque une crise de confiance entre le Maroc et Baker. "Assahra Al-Maghribiya" rappelle que le Maroc "n'acceptera jamais un plan de règlement en dissonance avec son droit à sa pleine 'souveraineté' sur 'ses' territoires". "Aujourd'hui Le Maroc" reproche à M. Annan de "s'ériger en juge et partie". "Bayane Al-Yaoum" écrit que "le moins que l'on puisse dire du nouveau rapport est qu'il va à contre-courant des perspectives de règlement définitif de ce problème artificiel et qu'il renvoie tout à la case départ". "Al-Bayane" estime que le rapport d'Annan "constitue une véritable attaque contre le Maroc et son peuple". Le rapport provoque "un ahurissement général au Maroc", écrit de son côté Le Matin, qui pense que "la solution pour le Sahara est ailleurs qu'aux Nations unies".

24.10.03
Pedro Canales écrit dans La Razon, quotidien madrilène, que le Maroc est à la recherche, sous la pression de l'armée, d'un «plan alternatif» au plan Baker. Un «cabinet de crise» se serait réuni à Rabat pour évaluer la situation. Il aurait adopté une résolution, en l'absence du roi et du ministre des Affaires étrangères, dont les conséquences pourraient être, selon le journalise, «graves». L'armée ne serait pas satisfaite de la façon dont les diplomates traitent la question, et demanderait à participer activement à la recherche d'une solution au conflit.

25.10.03
RASD
Le Front Polisario réagit dans un communiqué au refus marocain de se soumettre aux décisions onusiennes, en demandant l'admission de la RASD à l'ONU en tant que membre, "dans le cas où Rabat parviendrait à saborder une énième fois le plan de règlement envisagé par la communauté internationale au Sahara Occidental".

25.10.03
USA
Sur une question à propos du Sahara Occidental, le secrétaire d'Etat adjoint américain William Burns, en visite en Algérie, relève que l'objectif premier de la politique américaine est d'appuyer une solution politique au conflit, soit le processus définit par Kofi Annan et James Baker. «Nous encourageons le dialogue entre l'Algérie et le Maroc sur cette question et sur d'autres. Les Etats-Unis n'essaient pas d'imposer une solution ni au Maroc, ni à l'Algérie, ni à tout le monde, mais il faut trouver une solution le plus tôt possible», a-t-il souligné.

25.10.03
"Diplomatie"
Selon le quotidien algérien El Khabar paraissant en arabe, les services marocains, soutenus par les canaux diplomatiques et financés par des fonds du palais, mènent actuellement une violente campagne en direction des ONG humanitaires européennes dans le but de ternir l'image de l'Algérie et du Front Polisario et pour demander l'arrêt de l'aide humanitaire aux réfugiés sahraouis. Les services secrets marocains utilisent des transfuges sahraouis, qui sont présentés en tant que membres de soi-disant "ONG de défense des droits de l'homme au Sahara". C'est une tentative de détourner l'attention de l'impasse dans laquelle Rabat s'est mise, face à la nécessité d'accepter le plan Baker avant la fin de l'année, écrit le journal.

28.10.03
USA
"Les Etats-Unis n'appuient aucune solution imposée au Maroc ou à aucune autre partie", a déclaré M. Burns au Maroc, en soulignant que son pays "exhorte les parties concernées à travailler de manière constructive avec l'ONU, et l'une avec l'autre, pour trouver les moyens d'avancer". Burns a souligné que son pays appuyait "une solution politique, et non pas la solution de telle ou telle partie". "Un travail considérable attend les pays de la région pour résoudre la question du Sahara Occidental pour les générations futures", a-t-il dit.

28.10.03
USA
Lors de sa conférence de presse quotidienne, le porte-parole du département d'Etat, Richard Boucher, a confirmé "le soutien des Etats-Unis au plan Baker pour l'autodétermination du peuple du Sahara Occidental".

28.10.03
Résolution du Conseil de sécurité 1513 (2003)
Le Conseil de sécurité proroge le mandat de la Mission de l´ONU au Sahara Occidental jusqu´au 31 janvier en adoptant à l'unanimité la résolution 1513 selon la recommandation du SG de répondre à «la demande faite par le Maroc de disposer de plus de temps pour réfléchir et procéder à des consultations avant de donner sa réponse finale à la proposition de nouveau plan de paix» (Plan Baker II), que le Front Polisario avait accepté en juillet.(
Communiqué de presse ONU CS/2575 )

29.10.03
RASD
Dans un communiqué le chef de la diplomatie sahraouie souligne que "le Maroc se trouve devant la lourde responsabilité de choisir entre la voie de la légalité et de la paix et celle de l'intransigeance et des manoeuvres dilatoires porteuses d'instabilité et de confrontation". Ould Salek a appelé le Conseil de sécurité et la communauté internationale à "déployer des efforts et à user de tous les moyens durant ces trois mois pour amener le Maroc à se soumettre à la légalité internationale".
Le Front Polisario estime que la souplesse de l'ONU conforte le Maroc dans son intransigeance en même temps qu'elle entame la crédibilité de l'Organisation internationale, a déclaré d'autre part Ould Salek. (SPS)

29.10.03
L'Internationale Socialiste réunie à São Paulo (Brésil) pour son 22ème congrès, exprime dans une résolution son "soutien à la résolution 1495 du Conseil de sécurité des Nations Unies et demande aux parties de coopérer avec les Nations Unies en vue de mettre en oeuvre le Plan Baker". (SPS)

TERRITOIRES OCCUPES

29.09.03
Déportations déguisées - Suite des nouvelles des
semaines 36-39
Selon un «
Appel urgent à l'opinion internationale» des défenseurs des droits de l'homme sahraouis, il faut ajouter à la liste déjà publiée des cinq personnes mutées illégalement de Al Ayoun vers le Maroc les noms de:
Ahmed Khabz Skhoune - déplacé à Rachidia, Boutazrout Mohamed - déplacé à El Jadida, Beleghzal Abdlemjid - déplacé à Azilal, Khaadad Hamadi - déplacé à Souera, Salek Jamaa - déporté à Kalaat Esraghna, Habadi Hamadi - déporté à Marrakech, Raybou Abdallah - déplacé à Zagoura, ainsi que trois enseignants de Boujdour:
Bougnine Lahcen, syndicaliste à la FDT, surveillant général d'un collège, muté à Benimellal, Saili Mohamed, syndicaliste à la FDT et membre de l'ex-FVJSAH, surveillant général d'un collège, muté à Benguerir, Lakhal Mohamed Salem, membre de l'ex-FVJSAH et de la section locale de la GSU, muté à Safi.
Quatre enseignants d'Assa auraientégalement été mutés.
Quatre activistes marocains, membres de syndicats, d'ONG et de partis de gauche, (GSU et Annahj Addimoucrati), ont été également déplacés vers des villes marocaines.

Les défenseurs des droits de l'homme parlent d'une cinquantaine d'enseignants exerçant dans les différentes villes du Sahara Occidental et du sud du Maroc, mutés dans des villes à l'intérieur du Maroc, en violation flagrante de la réglementation régissant les mutations au sein du Ministère de l'éducation marocain. Ils demandent au gouvernement d'annuler immédiatement toutes ces décisions.

L'hebdomadaire marocain Tel Quel titre le 9 octobre : «Veut-on éloigner des témoins ?» et conclut: «Bref, à moins d'un mois du règlement définitif de la question du Sahara, il semble qu'"on" ait choisi d'éloigner les seules personnes capables d'informer la société civile de ce qui pourrait se passer sur place».

16 et 17.10.03
Les enseignants sahraouis et marocains mutés abusivement vers des villes marocaines ont organisé un sit-in devant le ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse à Rabat. Le 27.10.03 ils sont encore à Rabat en attente d'être reçus par le ministre de l'Intérieur selon une promesse donnée. Des enseignants du Sahara Occidental ainsi que du sud du Maroc ont observé une grève d'une journée en solidarité avec leurs camarades.

Le prix Rafto 2002, Mohammed Daddach, a transmis ses félicitations à Mme Shirin Ebadi, prix Nobel de la Paix 2003, lauréate du prix Rafto 2001. L'ancien prisonnier politique sahraoui, ainsi que deux de ses amis, ont été convoqués par la DST le 11 octobre, qui leur a signifié oralement une interdiction de se rendre à Smara, les menaçant d'être expulsés du Sahara Occidental ou traduits en justice.
D'autre part, Mohammed Daddach lance un appel en faveur de Ali Salem Tamek, dont l'état de santé est gravement affecté par les conditions de détention et ses grèves de la faim successives.

21.10.03
Procès
Une commission de juristes espagnols a dénoncé lors d'une conférence de presse à Madrid les violations répétées des droits fondamentaux au Sahara Occidental occupé, le non-respect fréquent des principes de légalité et de présomption d'innocence, l'abus de la prison préventive, etc. La commission était formée du président du Conseil général du barreau espagnole, du président de sa commission des droits humains et d'un membre de la délégation ayant assisté à des procès contre des prisonniers politiques sahraouis. Le rapport relève «les violations flagrantes des normes du code pénal marocain» lors des neuf procès auxquels la commission a assisté à El Ayoun, impliquant 29 personnes. Le rapport fait également état des tentatives d'occulter le caractère politique des procès. (texte complet en espagnol:
Informe de la delegación de juristas comisionada por la Comision de derechos humanos del Consejo General de la Abogacía Española, PDF)

27.10.03
Début octobre 2003, une centaine de Sahraouis diplômés des universités marocaines, au chômage depuis des années, ont été appellés dans le cadre d'une opération de création d'emplois, à des postes dans la fonction publique marocaine. Les deux premiers groupes appellés devraient occuper des postes dans les tribunaux et dans des établissements de l'éducation nationale. Mais ces jeunes Sahraouis -garçons et filles- ont été affectés dans des villes marocaines au nord de Marrakech, et non pas au Sahara Occidental sous contrôle marocain ou dans des villes du Sud du Maroc "à forte population sahraouie", comme Goulimine, Tan Tan, Assa ou Tarfaya. De plus cette opération était réservée exclusivement aux Sahraoui-e-s mais des dizaines d'emplois ont été attribués à des jeunes diplômés chômeurs marocains sous prétexte qu'ils habitaient au Sahara Occidental sous contrôle marocain, ce qui n'est le cas pour aucun.
Il s'agit clairement d'une politique visant à vider ce territoire de ses jeunes habitants, bien formés de surcroit, et de modifier à long terme sa démographie.

DROITS HUMAINS

09.10.03
Amnesty international
Deux délégués d'amnesty international se rendent au Maroc et au Sahara Occidental (AI Index: AFR 05/005/2003) pour enquêter sur les allégations de tortures de prisonniers politiques, islamistes ou activistes en faveur de l'indépendance du Sahara Occidental.

15.10.03
Prisonniers de guerre
Le quotidien algérien El Watan relate le témoignage de l'un des 66 prisonniers sahraouis libérés le 30 octobre 1996 . «J'ai passé trois ans avec la même tenue de combat dans laquelle j'ai été arrêté», témoigne Saïd Ibrahim Moulay Zine, président du groupe des 66 prisonniers de guerre sahraouis, emprisonné pendant 17 ans. «On nous enchaînait aux fers, nous bandait les yeux et nous faisait subir de longues et éprouvantes séances d'interrogatoire et de torture», a-t-il témoigné. «Un traitement qu'a réservé le régime marocain à plus de 200 prisonniers sahraouis». «Je suis resté plus de 7 mois dans une étroite cellule dans le noir le plus total, je ne voyais que le gardien qui venait nous jeter la nourriture une fois par jour», se souvient l'ex-prisonnier qui ajoute ironiquement : «On venait périodiquement nous suggérer de demander la grâce du roi, mais nous répondions chaque fois que nous n'étions pas des criminels et que nous ne nous reconnaissions pas en tant que sujets du royaume.» Selon Saïd Ibrahim Moulay Zine, il y a encore dans les prisons marocaines 121 prisonniers de guerre.

28.10.03
Tamek
Une délégation du Conseil Consultatif des Droits de l'Homme (CCDH), organe officiel chargé par le roi de régler les problèmes des violations des droits humains, a rendu visite à Ali Salem Tamek dans sa prison d'Aït Melloul. Le prisonnier politique sahraoui a exposé ses revendications et ses actions (grèves de la faim, lettres au ministre de la justice, etc.) et remis aux membres de la commission un dossier. La présidente de la délégation lui a promis une réponse officielle.

MAROC

17.09.03
Une patrouille de la gendarmerie royale a procédé à l'arrestation, dans la localité de Tighmert (oasis au sud-est de Goulimime, au sud du Maroc) de Saber Tamdaoui ould Mohamed Lembarek, âgé de 30 ans. La police tente actuellement d'intimider de jeunes agriculteurs d'origine sahraouie dans cette région. Saber fut torturé, accusé d'avoir agressé une personne d'autorité et présenté au tribunal de première instance de Goulimime, qui l'a condamné à deux mois de prison ferme.
Tighmert est la plus grande oasis de tout le Sahara occidental, au coeur de l'Oued Noun, au-dessus d'une nappe phréatique dont l'importance n'est connue que depuis ces dernières années. Cette région est devenue le nouvel Eldorado des grands propriétaires fonciers agricoles, notamment de la région des Houara (au sud de Marrakech, entre le Haouz et le Souss) et d'Ouled Tayma dans le Souss (entre Agadir et Taroudant). Les agriculteurs sahraouis se sentent menacés, mais ils manquent de moyens et du savoir-faire moderne pour les concurrencer. Certains sont obligés de louer leurs terres à ces gens pour survivre. On assiste actuellement à une prise de conscience des jeunes Sahraouis qui posent des questions à propos de la falsification de l'histoire par le pouvoir marocain, sur l'impact du conflit du Sahara Occidental et sur leur discrimination. Le frère de Saber est l'une des rares personnes qui a osé dire devant la commission d'identification de la MINURSO que les informations que les autorités marocaines ont présentées à son sujet étaient fausses. (corr.)

29.09.03
Bernard Petit, chef de l'OCRTIS (Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants ), a déclaré lors de son audition par la commission d'enquête du Sénat français : «L'honnêteté me pousse à dire que 85 %, voire 90 % de la résine de cannabis interceptée dans tous les pays d'Europe provient du Maroc. C'est le Maroc qui est le grand producteur de résine de cannabis pour toute l'Europe. Cela représente environ 2.000 tonnes de résine produite au Maroc -certains vont jusqu'à 3.000 tonnes- et les autorités marocaines n'en reconnaissent que 1.750. C'est énorme. On en saisit environ 600 à 700 tonnes en Europe et 1.000 tonnes s'évaporent donc et passent à travers tous les filtres. Effectivement, le Maroc est un problème au regard du trafic de résine de cannabis.» (Sahara-Info)

03.10.03
Dans une
interview à l'hebdomadaire Tel Quel, Abraham Serfaty déclare que le plan Baker «est un plan acceptable si on y introduisait quelques amendements. Le rejeter est un acte irresponsable.»

09-11.10.03
Voyage officiel du président français Jacques Chirac au Maroc - déclarations à propos du Sahara Occidental:
«La France souhaite ardemment une solution à ce conflit, qui constitue un frein à la construction d'un Maghreb uni. Nous plaidons en faveur d'une solution politique, réaliste et durable, agréée entre les parties, solution qui prenne pleinement en compte les intérêts du Maroc et la stabilité régionale. » (MAP, 08.10.03)
«La France soutient le Maroc». «Nous avons soutenu le Maroc» au Conseil de sécurité de l'ONU lors de l'adoption en juillet de la résolution 1495 sur le Sahara occidental qui prévoit qu'«aucune solution ne peut être prise contre le gré de l'une ou l'autre des parties». «A la prochaine réunion du Conseil de sécurité, la France soutiendra encore la position du Maroc», a-t-il ajouté en affirmant l'avoir dit «très franchement» au président algérien Abdelaziz Bouteflika. (AFP,09.10.03)
«La France encourage le dialogue entre Rabat et Alger, pour contribuer à l'émergence d'une solution politique réaliste et durable, respectueuse de la souveraineté du Maroc et des aspirations des populations. Il va de soi qu'aucune formule ne pourra être imposée et que toute solution devra recueillir l'accord des parties.» (
allocution à l'occasion du dîner officiel à Fès, 10.10.03
«Aucune solution ne peut être imposée contre le gré de l'une des parties», a ajouté le président français. «L'affaire du Sahara constitue un point de divergence entre la France et l'Algérie», comme «il en existe dans toutes les familles». (AFP, 11.10.03)
«La France appuiera la marche vers un Maghreb uni et soutiendra avec constance Vos efforts pour parvenir à une solution réaliste et durable de la question du Sahara Occidental, agréée par les parties.» (message à Mohammed VI, 18.10.03)

17-19.10.03
Le Forum Marocain pour la Vérité et la Justice a organisé une «Caravane de la vérité», qui devait se diriger du 10 au 12 octobre vers le centre de détention secret d'Agdz, dans la province de Ouarzazate. Cette manifestation ayant été interdite à cette date, elle a été reportée d'une semaine. Plusieurs anciens disparus sahraouis, venus de Laâyoune, Smara et Goulimine, ainsi que quelques défenseurs des droits de l'homme sahraouis y ont participé. Les membres du «Réseau mondial de solidarité des mères, épouses, soeurs, filles, proches de personnes enlevées et disparues» avaient demandé aux autorités marocaines, à travers l'Observatoire pour la Protection des Défenseurs des Droits de l'Homme, de ne pas entraver les activités des défenseurs des droits humains au Maroc.(
Retour à la prison secrète d'Agdz, Isabelle Broz, RadioFranceInternationale, 21.10.03.

AIDE HUMANITAIRE

05.10.03
Italie
Une délégation de l'ONG italienne AUSER (Associazione per l'AUtogestione dei SERvizi e la solidarietà, association de volontaires pour la promotion d'une citoyenneté active et solidaire) accompagnée de Giuliano Giuliani, père du jeune manifestant tué le 21 juillet 2001 à l'occasion du G8 à Gênes, a inauguré dans le campement de Dakhla une école pour 580 enfants financée par la Fondation Carlo Giuliani.(ANSPS)

08.10.03
Allemagne
Le gouvernement allemand a débloqué 250.000 euros pour les réfugiés sahraouis en Algérie, a annoncé le ministère allemand des Affaires étrangères. (AFP)

SOLIDARITE

08.09.03: III Premio Alandar de Narrativa Juvenil
El Grupo Editorial Luis Vives ha concedido a Ricardo Gómez el III Premio Alandar de Narrativa Juvenil por su obra 'El cazador de estrellas' y dotado también con 12.020 euros. Este libro cuenta la historia de un muchacho enfermo confinado en una jaima de un campamento de refugiados saharahuis. Gracias a las charlas que mantiene con un anciano a través de la lona de su tienda descubre la historia de su pueblo y desvela el sentido de su dolor.

29.09.03: Japon
Un groupe de citoyens japonais a protesté avec force contre la décision du gouvernement japonais de ne pas inviter la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD),pays membre de l'Union Africaine, à la Conférence Internationale de Tokyo pour le développement africain, TICAD III. Ils ont manifesté et distribué aux participants leur appel au gouvernement japonais. (
appel, voir aussi : lettre ouverte I et II. Deutsch : I und II )

30.09.03: Autriche
La pédagogue autrichienne Dr. Hannah Fischer, qui de 1986 à 2002 a assumé la responsabilité pédagogique d'un projet de coopération avec l'Union des Femmes Sahraouies dans le domaine de la formation d'enseignantes, a été récompensée par la Médaille Otto-Glöckel de la ville de Vienne, Autriche, pour son engagement en faveur des enfants.

04.10.03: Italie
Dans le cadre de la 5ème Assemblée de l'ONU des Peuples, la commune de Lerici (Ligurie) a organisé un Forum sur le Sahara Occidental avec la participation du président de l'AFAPREDESA, de la représentante de l'UNFS, du représentant du Front Polisario en Italie et de la présidente de l'Intergroupe parlementaire Margot Kessler, du président de l'ANSPS et de nombreux représentants des administrations locales. Après un débat très animé, le Forum a approuvé une motion de soutien au Plan de paix et d'engagement des intitutions locales. (
Résolution finale - original en italien)

04.10.03: Grande Bretagne
L'euro-député britannique Struan Stevenson (conservateur) s'adresse à la Commission européenne pour lui demander d'exiger du Maroc un dédommagement pour le pillage des richesses halieutiques sahraouies. Dans sa lettre adressée à Chris Patten, Commissaire européen des relations extérieures, S. Stevenson relève que le Maroc a «vendu les droits de pêche dans les zones maritimes appartenant au peuple du Sahara Occidental».

Khadija Hamdi et Zahra Ramdan de l'Union Nationale des Femmes Sahraouies ont effectué une visite de 19 jours au Royaume- Uni. Au cours de leur tournée elles ont pris la parole au congrès du parti du Pays de Galles (Plaid Cymru), à celui du parti national d'Ecosse à Inverness, du parti libéral-démocrate à Bournemouth et du parti travailliste à Brighton où elles se sont entretenues avec le Premier ministre Tony Blair et le ministre des Affaires étrangères Jack Straw ainsi qu'avec la députée travailliste Glenys Kinnock. A Edinburgh elles ont participé à un meeting au Parlement écossais.

22.10.03: Sevilla
Conferencia sobre "La situación actual de la mujer saharaui en los campamentos de refugiados". Maima Abdesalam, Directora de la Escuela de Mujeres de la wilaya de Dajla. Org: Asociación provincial de amistad con e pueblo saharaui de Sevilla.

Zaragoza
Dos autobuses cargados con 18.000 kilos de ayuda humanitaria partieron el 22 de octubre por la tarde hacía Alicante, con destino al Sahara. Esta partida es fruto del acuerdo de colaboración entre el Ayuntamiento de Zaragoza, Tuzsa y Um Draiga. (>>
mas)
Resumen de la
VIII Cena de Solidaridad con el Pueblo Saharaui destinada para el apoyo a los Estudiantes Saharauis que se celebró el pasado 4 de octubre y la que acudieron más de 200 personas.

PROCHAINEMENT

Vitoria-Gasteiz, 5 al 11 de noviembre de 2003: Encuentro "Mujeres construyendo país, el caso del Sahara Occidental a la luz de la experiencia latinoamericana". Org: Asociación de Amigas y Amigos de la R.A.S.D. y la Asociación Cultural Hikaateneo Elkartea elkartea@saharaelkartea.org >> Mas info

Valencia: 14 de Noviembre a las 21:30 horas: II Concierto Solidario con el Pueblo Saharaui en la Sala República de Valencia. Con los grupos "SAHARA LIBRE y AMPARANOIA. Org: Federació d'Associacions de Solidaritat P.S. emparsor@hotmail.com

Ferrara, Italia: 18 novembre 2003 : Festival dei Diritti, Ferrara, ore 21:00 - Casa Cini: Le donne Saharawi, Sahara Occidentale: Incontro e dibattito con alcune rappresentanti di associazioni di donne Saharawi .

RASD: 20 - 23 de noviembre 2003 : Festival internacional de cine en los campamentos de refugiados saharauis en Tinduf, Un proyecto de la Asociación Amigos del pueblo saharaui, Ministerio de Cultura de la RASD y Media Luna Roja Saharaui (MLRS) Consultar el programa en <http://www.festivalsahara.com>
Vuelos charter:
Vuelo nº 1: Madrid-Tindouf-Madrid, 18.11.03 - 23.11.03
Vuelo nº 2 : Madrid-Tindouf-Madrid, 20.11.03 - 23.11.03
Precio: 500 Euro, Información:
vuelos@festivalsahara.com Telf. 679 356 470

Barcelona: 25 noviembre.- Conferencia sobre la Mujer Saharaui en Cornellà de Llobregat, con la participación de la escritora Anna Tortajada, autora de "Hijas de la Arena", y de una representante de la Unión Nacional de Mujeres Saharauis. Asociación Catalana de Amigos del Pueblo Saharaui (ACAPS) colonies@sahara-acaps.org

Vuelo charter:
Desembre 2003, 04-09.12.03 : VOL "Catalunya aamb el Sahara"
Barcelona Prat - Tindouf- Barcelona: 04.12.03 - 09.12.03
Info: ACAPS-CATALUNYA, secció Vilanova i la Geltrú,
acaps_vilanova@yahoo.es

29ème Conférence européenne de solidarité avec le peuple sahraoui
5, 6 et 7 décembre 2003
, Nanterre- Paris - Vitry sur Seine
Info, contact:
bur.aarasd@wanadoo.fr
>> Dépliants, programme et fiche de pré-inscription en PDF

FRANCE: 4 au 19 décembre 2003, Musique sahraouie
Tournée en France de Mariem Hassan, Nayim Alal et le groupe de femmes Leyod,
04.12.03, Gonfreville l'Orcher (ECPC),
06.12.03 Le Mans (Palais des Congrès),
07.12.03 Vitry sur Seine (Gymnase Paul Eluard,
08 à 18.12.03 sous réserve Maromme, Achères, Bègles, Bordeaux, Toulouse, Lyon...,
19.12.03 Limoges (théâtre Jean Gagnant)

Vitoria-Gasteiz, Pays Basque: 12-13-14 de diciembre de 2003
IIIe Journées de Coopération Sanitaire avec le Peuple Saharaoui
Organizado por : Coordinación Sanitaria Saharaui en colaboración con el Ministerio de Salud de la RASD que asistirá a las Jornadas con una delegación de expertos.
Secretaría de las III Jornadas: Unai Arribas, Edi Feros, e-mail:
saharasalud@kokia.org, Teléfono: +34 945146490, Fax: +34 945147357
Mas informaciones :
presentación y dossier (PDF)

INTERNET

Référendum

Opinion

Droits humains

Rapport France Libertés

Analysis

Divers

 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

Les dépêches, articles, etc, sont accessibles aux non-abonnés sur Sahara-Info, liste de courrier (français et espagnol): http://es.groups.yahoo.com/group/sahara-info/messages

English

English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano

Todos los despachos, articulos de prensa, etc, son acessible por no-abonados en Sahara-Info, lista de correo (castellano y francés): http://es.groups.yahoo.com/group/sahara-info/messages

Deutsch

Portugais

Italiano


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]