SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 30 + 31

20.07.-02.08.2003

 

TERRITOIRES OCCUPES

Ali Salem Tamek prisonnier politique

19.07.03: Les prisonniers politiques sahraouis de la prison noire d'El Ayoune entament une grève de solidarité de 48 heures avec Ali Salem Tamek, en grève de la faim depuis le 9 juillet. (communiqué )
20.07.03: L'AFAPREDESA, préoccupée par la dégradation de l'état de santé de Tamek, appelle à intervenir auprès des autorités marocaines. (
comunicado en castellano)
24.07.03: Des discussions s'engagent entre les représentants de trois ONG marocaines de défense des droits humains, l'AMDH, l'OMDH et le FVJ, avec le ministre de la Justice, qui promet de restituer à Tamek les avantages acquis à la prison de Salé. Comme rien ne se concrétise, Tamek décide le 27 juillet de s'immoler par le feu le 30. (
Appel du Comité d'action pour la libération de Tamek et de tous les prisonniers sahraouis ) (Appel urgent AFAPREDESA )

Le Secrétaire général de l'ONU, interpellé sur le cas de Tamek par Mohamed Abdelaziz, assure qu'il prêtera l'attention requise à la situation de ce prisonnier politique. (SPS)

30.07.03: Tamek Ali Salem reporte sa décision et suspend sa grève de la faim. Dans un communiqué, il explique sa décision, qui répond aux sollicitations de plusieurs organisations de droits de l'homme nationales et internationales et de ses amis militants. Suite au dialogue avec le ministre de la Justice et le directeur de la prison d'Aït Melloul, en présence d'un émissaire du Forum de Vérité et de Justice, une partie de ses revendications ont été satisfaites, mais doivent encore être réalisées.

REFERENDUM

29.07.03
La ministre des Affaires étrangères espagnole, Ana Palacio, reçoit à Madrid le Secrétaire général du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, dans le cadre des consultations sur la recherche d'une solution au conflit du Sahara Occidental. (
SPS)

30.07.03
Kofi Annan reçoit Mhamed Khaddad, coordinateur sahraoui avec l'ONU, qui lui remet un message du Président de la RASD, portant sur les derniers développements de la question du Sahara Occidental à la lumière de la proposition de James Baker. Le Secrétaire général de l'ONU exprime sa "haute appréciation de la position du Front Polisario vis-à-vis de la proposition de Baker".(SPS)

31.07.03
Résolution du Conseil de sécurité
S/RES/1495 (2003) (>> PDF)
Le Conseil de sécurité proroge le mandat de la MINURSO jusqu´au 31 octobre 2003 en demandant aux parties d'accepter le nouveau Plan de paix de l'ONU. Plusieurs sessions d'experts, plusieurs réunions du Conseil et des discussions intensives ont été nécessaires pour aboutir à une résolution qui «appuie» le Plan de paix pour l'autodétermination du peuple du Sahara occidental (plan Baker 2), «qui constitue une solution politique optimale reposant sur un accord entre les deux parties». Le Conseil demande aux parties de travailler à l'acceptation et à l'application de ce Plan de paix.

Le projet de résolution des USA a été fortement contesté par la France, à la demande du Maroc, qui a refusé catégoriquement le nouveau plan Baker. La veille encore de la décision du Conseil, le gouvernement marocain exprimait "son rejet du projet du plan de paix proposé par I'Envoyé personnel du Secrétaire général, dans la mesure où il l'a estimé contraire à ses intérêts nationaux fondamentaux et à la paix et à la sécurité de la région du Maghreb», et le roi, dans son discours du trône, affirmait «que le Maroc a clos, au niveau interne, la question de la récupération légitime de ses provinces du Sud et qu'il se tient mobilisé, avec toutes ses forces, pour défendre son intégrité territoriale.» (Communiqué de presse CS 2532)

REACTIONS

Front Polisario
Mhamed Khadad, Coordinateur sahraoui avec la MINURSO, exprime la satisfaction du Front Polisario de l'échec des tentatives marocaines visant à s'opposer aux efforts des Nations Unies. Il considère que cette résolution est de nature à relancer la dynamique de paix et rappelle au Maroc que la politique d'intransigeance et de fuite en avant est dangereusement contre-productive et fait courir à la région de graves risques, dont il assume seul la responsabilité. La France, ajoute-t-il, qui a brillé au cours des débats au sein du Conseil par sa partialité et son parti-pris en faveur du Maroc, a dévoilé à la face des peuples du Maghreb qu'elle ne veut pas d'une paix juste et définitive dans cette région qui lui est si proche. (
déclaration)

Ahmed Boukhari, représentant du Polisario à l'ONU, déclare que l'adoption de la résolution signifie «une défaite pour le Maroc» et prouve que «la communauté internationale n'est pas disposée à poursuivre le jeu du Maroc.» «Nous espérons que le Maroc voudra collaborer», conclut-il.

Maroc
L'ambassadeur du Maroc à l'ONU, Benounna, se dit lui aussi satisfait, «parce que la résolution n'impose pas le plan Baker aux parties.» Mais il répéte que le Maroc n'accepte pas le corps électoral prévu ni un référendum d'autodétermination, bien qu'il soit prêt à des négociations directes avec l'Algérie et le Front Polisario.

Parallèlement aux débats du Conseil de sécurité sur le Sahara Occidental, au moins deux hebdomadaires marocains ont osé aborder le problème. Tel Quel a publié un article provocateur et ouvert une discussion à la suite, et Le Journal a publié un gros dossier avec des contributions de Jamaï, Serfaty, Mohsen-Finan, Lopez-Garcia et Monjib (documents scannés disponibles sur demande en format JPG,3 MO)

Algérie
Le gouvernement algérien accueille "avec satisfaction" l'adoption de la résolution, et "salue par conséquent cette nouvelle orientation hautement prometteuse". (APS)
Le ministre délégué chargé des affaires maghrébines et africaines a affirmé que la résolution "crée une nouvelle dynamique dans la voie d'un règlement définitif de la question du Sahara occidental".

Espagne
M. Arias, ambassadeur à l'ONU, a estimé que l'adoption de la résolution par consensus est un pas important vers la réalisation d'une paix juste et durable. L'Espagne, qui a toujours maintenu une politique de neutralité et de non-imposition, n'a épargné aucun effort pour dégager le plus large consensus possible. Elle souhaite appeler les parties à ne pas laisser passer cette occasion et à entamer un dialogue qui mènerait à une acceptation du Plan de paix. (UN News)

MAROC

25.07.03
Nominations
Le général Hamidou Laânigri, chef de la DST, a été nommé au poste de Directeur général de la sûreté nationale en remplacement de Hafid Benhachem.
Le roi a également nommé Ahmed Harari au poste de Directeur général de la DST en remplacement du général Hamidou Laânigri. Ahmed Harari, réputé être un proche du roi Mohammed VI, dirigeait les services de la DST à Casablanca. (AFP)
 

SOLIDARITE

Un groupe d'enfants sahraouis passe cinq semaines de vacances en Autriche et une semaine sur la côte de Slovénie.

INTERNET

Firmar:

A signer

To sign up

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

Les dépêches, articles, etc, sont accessibles aux non-abonnés sur Sahara-Info, liste de courrier (français et espagnol): http://es.groups.yahoo.com/group/sahara-info/messages

English

Publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano

Todos los despachos, articulos de prensa, etc, son acessible por no-abonados en Sahara-Info, lista de correo (castellano y francés): http://es.groups.yahoo.com/group/sahara-info/messages

Deutsch

Italien

Norwegian

Swedish


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]