SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 18

28.04.-04.05.2002

 

RASD
TERRITOIRES OCCUPES
REFERENDUM
DROITS HUMAINS
SOLIDARITE
PROCHAINEMENT
INTERNET
NOUVELLES PUBLICATIONS

 

RASD

27-29.04.02
Mouvement des Pays Non-alignés
Le Conseil des ministres du Mouvement des Pays Non-Alignés, réuni à Durban (Afrique du Sud), a réitéré dans sa déclaration finale le soutien des PNA à l'ONU pour l'organisation d'un référendum juste, libre et impartial au Sahara Occidental ou à toute autre solution acceptée par les deux parties. Le Conseil a également insisté sur le principe fondamental de la souveraineté des peuples sous occupation étrangère sur leurs ressources naturelles.

28.04.02, Paris-Dakar
Le rallye Paris-Dakar partira de Tunisie pour rejoindre l'Egypte par la Libye. Les organisateurs renoncent à traverser le Sahara car,déclarent-ils, «nous avions une tolérance de passage du gouvernement sahraoui mais le problème n'est pas complètement réglé». (Afrik.com)

TERRITOIRES OCCUPES

28.04.- 01.05.02: Trois reportages
Toby Shelley, a séjourné dernièrement au Sahara Occidental occupé où il a constaté que le Maroc a déclenché une offensive de charme au Sahara Occidental. Interviewé, le coordinateur marocain avec la MINURSO, Hamid Chabar, prétend vouloir instaurer une véritable démocratie, favoriser un développement économique viable, ainsi que la mise en place de pouvoirs locaux dans la région. Il serait prêt à accorder un accès à l'Atlantique à l'Algérie. Mais les Sahraouis rencontrés sur place estiment que leur misère n'est pas le principal, il s'agit en premier lieu d'un problème d'autodétermination, ensuite seulement on pourra parler de développement. (Financial Times)

Katherine Butler a rencontré à El Ayoun occupée Daha Rahmouni, ex-prisonnier politique et défenseur sahraoui des droits humains, qui estime que l'autodétermination est un principe sacré pour le peuple sahraoui. «Si ce droit nous est dénié, le Polisario reprendra la lutte armée, même si nous ne le désirons pas» a-t-il déclaré. Mohamed Daddach s'est exprimé dans le même sens. (The Independent)

Javier Espinosa s'est également entretenu avec Hamid Chabar, qui s'est départi du traditionnel discours simpliste et parle d'un conflit fratricide, avec «nos amis du Polisario». «Nous sommes prêts à établir un dialogue direct et franc avec eux pour régler ce problème par une large autonomie». Le coordinateur marocain avec l'ONU n'est pas seul à avoir changé de ton même si sur le fond la position marocaine reste inchangée.
Claire Davidson, responsable de l'agence britannique de relations publiques, The Policy Partnership*, installée à l'hôtel Parador à El Ayoun, s'occupe de la politique de communication du Maroc et conseille les responsables sur place. Elle prône l'ouverture. Les journalistes sont maintenant bienvenus au Sahara Occidental et obtiennent sans problème des interviews avec les responsables marocains et des indépendantistes. Plusieurs équipes de TV européennes réalisent des reportages. (El Mundo, Le Reporter)

* The Policy Partnership est un important consultant britannique spécialisé dans le lobbying politique, mandaté par le gouvernement du Maroc pour améliorer son image de marque en relation avec le Sahara Occidental (semaine 11/2002).

01.05.02
Manifestations pour les disparus et prisonniers politiques.
A El Ayoun un cortège a été organisé par la section Sahara du Forum Vérité et Justice (FVJSS), l'Association des chômeurs sahraouis et des familles des disparus sahraouis. Les manifestants ont appelé à la libération des prisonniers politiques et des disparus, au jugement des tortionnaires et à l'arrêt de la répression contre les militants des droits humains. Le taux de chômage très élevé parmi les jeunes Sahraouis a été dénoncé comme une discrimination. La célèbre place D'Cheira a été débaptisée et nommée ''Place de la martyre Khnatha'', du nom de Khnatha Ayad, décédée sous la torture dans les geôles marocaines. A Smara la police a empêché les défenseurs des droits de l'homme de se joindreau cortège et ceux-ci ont organisé un sit-in devant les bâtiments de l'administration marocaine. A Assa les défensurs sahraouis des droits de l'homme n'ont pu se joindre à la manifestation qu'à condition de retirer leurs banderoles. (SPS, corr.)

REFERENDUM

29- 30.04.02
Résolution du Conseil de sécurité
S/2002/1406
Le projet de résolution des USA, soutenu par la France, la Grande Bretagne, la Guinée et la Bulgarie, proposant d'immédiatement faire un choix parmi les 4 propositions du rapport du SG et d'imposer une solution d'autonomie, n'a pas trouvé de majorité. Les tractations se sont poursuivies au sein du Conseil de sécurité. Dix pays, emmenés par la Russie, ont exigé un délai supplémentaire pour mieux étudier toutes les options. Les Etats-Unis, pour éviter un échec, ont finalement renoncé à leur projet et le Conseil a adopté une résolution technique prolongeant le mandat de la MINURSO de trois mois, compromis entre les 3 semaines proposées par les USA et les 6 mois proposés par la Russie.
James A. Baker a démenti avoir menacé de démissionner si le Conseil de sécurité ne lui donnait pas mandat de poursuivre le projet d'accord-cadre. Il s'est déclaré favorable à toute option lui conférant un mandat clair et qui aurait le soutien du Conseil. De son point de vue, quelle que soit l'option choisie par le Conseil de sécurité, elle devra donner au Secrétaire général et à son Envoyé personnel l'autorité suffisante pour s'employer à résoudre le conflit .

Durant toute la phase des discussions de nombreuses initiatives de soutien au référendum se sont manifestées par des lettres au Conseil de sécurité, des déclarations, des pétitions, etc, provenant d'Espagne, de Belgique, d'Italie, de Suède, d'Australie, d'Allemagne, de France, d'Algérie, etc.
Le sénateur démocrate américain Edward M. Kennedy a adressé une lettre urgente au secrétaire d'État Colin Powell: ''Je soutiens fermement le référendum au Sahara Occidental et je suis préoccupé par le fait que les USA cherchent à imposer une solution qui ne tient pas compte du droit à l'autodétermination''(SPS 27.04.02).
L'Algérie dans une lettre au président et aux membres du Conseil, a rejeté le projet américain et réitéré «sa position selon laquelle le plan de règlement, seul cadre accepté pour une solution juste et durable de la question du Sahara occidental, peut encore être mis en œuvre». Elle a exprimé «sa disponibilité à explorer la proposition faite par James Baker pour des arrangements territoriaux entre le Maroc et le peuple sahraoui» (SPS 29.04.02)

Réactions

RASD

Le coordinateur du Front Polisario avec la MINURSO, Mhamed Khaddad pense qu'en se donnant un délai de trois mois, «le Conseil entend explorer dans la sérénité et la transparence toutes les voies pour s'entendre de manière démocratique sur l'option qui lui semblera la plus à même d'aboutir à l'avènement d'une solution juste et durable du conflit maroco-sahraoui.» (SPS, 30.04.02)

Le président sahraoui Mohamed Abdelaziz a déclaré à la radio algérienne que «la raison l'a emporté sur l'aventurisme grâce à cette décision qui consacre le triomphe de la défense de la légalité internationale et la lutte du peuple sahraoui pour son autodétermination». Il a réitéré le rejet catégorique par le Front Polisario de l'accord-cadre qui «prône l'annexion du Sahara Occidental au Maroc et a affirmé que «les trois prochains mois seront décisifs». (SPS, 01.05.02)

La chaîne de télévision arabe Al Jazeera a consacré son émission «Les questions de l'heure» du 02 mai à l'évolution du conflit du Sahara Occidental. Un long reportage sur les populations sahraouies dans les campements de réfugiés et montrant des combattants sahraouis en manœuvres a été suivi d'une interview en direct de Mohamed Sidati, membre du secrétariat du Front POLISARIO, ministre délégué pour l'Europe. Celui-ci a dénoncé la répression dans les territoires occupés du Sahara Occidental et réitéré la détermination du peuple sahraoui à défendre par tous les moyens son droit à l'autodétermination, «rien ne le détournera de cet objectif qui constitue l'essence même de sa lutte» a-t-il conclu.

Maroc
«Le Maroc profitera des trois prochains mois en vue de poursuivre les efforts communs afin de parvenir à un règlement en faveur de la souveraineté marocaine sur ses provinces du Sud», a indiqué le ministre de la culture et de la communication, M. Mohamed Achaâri.(MAP 02.05.02)
Le ministre des Affaires étrangères M. Benaissa s'est déclaré "étonné" par l'attitude de la Russie dans le débat de l'ONU sur le Sahara occidental. (AFP 02.05.02)
Il par ailleurs déclaré que:«la proposition de partition du Sahara va à l'encontre du droit à l'autodétermination des peuples » (ABC, 30.04.02).

Algérie
Le ministre délégué chargé des affaires africaines, Abdelkader Messahel, a affirmé que «l'Algérie se félicite du sens des responsabilités dont le conseil de sécurité a fait preuve lors de l'adoption de cette résolution». (01.05.02 APS)

France
Après avoir répondu à la presse le 30 avril que «l'accord-cadre, est, pour nous, la seule option qui puisse permettre de rechercher de manière réaliste un règlement durable de la question du Sahara occidental», le porte-parole du Quai d'Orsay, dans une déclaration écrite, le 02 mai, précise que «la France souhaite que le Conseil de Sécurité puisse, au terme de ces trois mois, répondre aux attentes du Secrétaire Général et renouvelle son appui aux efforts de M. Baker. L'envoyé personnel du Secrétaire Général attend du Conseil une orientation claire afin de progresser dans la définition d'un nouveau cadre de règlement. C'est ce que nous attendons aussi. A cet égard, la formule d'un accord cadre sur l'autonomie du territoire, pour autant qu'il prenne en compte de manière équilibrée les aspirations de toutes les parties continue de nous paraître la plus prometteuse. Nous espérons que le nouveau délai ouvert par la reconduction technique du mandat de la MINURSO permettra au Conseil de Sécurité de progresser dans cette voie.» (
site www.diplomatie.gouv.fr )

Espagne
La position ferme de l'Espagne en faveur du référendum lui vaut un regain de la crise avec le Maroc avec des attaques virulentes faisant état d'une "alliance Alger-Madrid" contre le Maroc et de l'éventualité d'une abrogation du traité d'amitié et de coopération hispano-marocain de 1991. En visite officielle à Washington le premier ministre espagnol Aznar a déclaré que l'Espagne n'avait aucune raison de changer sa position traditionnelle en faveur du plan de réglement qui prévoit un référendum au Sahara Occidental. Aznar veut profiter de sa rencontre avec G. Bush pour le rendre attentif au danger de déstabilisation du Maghreb que représente le conflit du Sahara. (presse espagnole)

USA
Selon Ach-Chark-Al-Awsat (02.05.02) Washington aurait décidé de soumettre à nouveau au vote, le plus rapidement possible, son projet visant à l'adoption de l'accord-cadre.(
original arabe )

DROITS HUMAINS

28.04.02
Solidarité avec les défenseurs des droits de l'homme sahraouis
Un meeting a été organisé par le Forum Vérité et Justice section Sahara, FVJSAH à son siège à El Ayoune, sous haute surveillance policière comme d'habitude.
Plus de 250 personnes, défenseurs des droits de l'homme sahraouis, ex-disparus, ex-détenus politiques, membres des familles de disparus sahraouis et autres, y ont participé. Au cours des débats deux représentants de partis politiques marocains, l'OADP et la Voix Démocratique, ont pris la parole.
Un défenseur des droits de l'homme sahraouis déporté à Casablanca s'est adressé à l'assemblée par téléphone. Mohamed Daddach a exprimé sa solidarité avec les défenseurs des droits de l'homme sahraouis et réclamé l'organisation d'un référendum d'autodétermination libre et juste.
Une pétition de solidarité avec les défenseurs des droits de l'homme sahraouis a circulé et un communiqué a été publié. Celui-ci énumère les intimidations dont sont victimes les défenseurs des droits de l'homme, exprime sa solidarité avec eux et fait état d'un certain nombre de revendications. (>>
compte rendu complet )

SOLIDARITE

United Kingdom, 23.04.02
Two Staffordshire University lecturers this week set off on a gruelling journey to the Western Sahara as part of a humanitarian aid convoy. Ray Johnson and Pauline Elkes left the Potteries as part of a Rainbow Rovers convoy which is taking vital supplies to the Saharawi people who live in refugee camps in the desert. They are making the journey as part of their work for the university Is Institute for Holocaust and Genocide Education and Research. They will piece together a film on the ways in which the Saharawi have reacted and responded to their forced exile, looking at health and education, the role of women in the camps and the experiences of children and young people. Ray and Pauline will give a presentation on the mission at the Film Theatre, College Road, Stoke, on Wednesday, May 22. (The Sentinel, 25.04.02)

Murcia , 29.04.02
Nueve niños saharauis enfermos, procedentes de los campamentos de refugiados de Tindouf, llegaron a nuestra Región para ser atendidos de diversas patologías. Los niños serán atendidos en los centros de salud de nuestra Comunidad y, cuando estén curados, volverán a los campamentos. Estos niños permanecerán en la Casa de Acogida que la Federación de Asociaciones de Amigos del Pueblo Saharaui de la Región de Murcia tiene en Molina de Segura, en la que se viene desarrollando desde hace cuatro años este Programa que cuenta con subvención de la Comunidad Autónoma y con el apoyo del Ayuntamiento de Molina.

Danemark, 26-28.04.02
Une délégation sahraouie dirigée par le représentant au Danemark Sidi Mohamed Omar a participé au Congrès du Parti populaire socialiste danois. Le congrès a exprimé son appui à l'autodétermination du peuple sahraoui et son président s'est engagé à intensifier son soutien durant la présidence danoise de l'UE qui débutera en juillet prochain.

PROCHAINEMENT

Débat
Le Bureau national de la Jeunesse des Démocrates Marocains à l'Etranger projette d'organiser, en collaboration avec la Jeunesse d'As-Saqia Al-Hamra et Oued Ed-Dahab, le 15 juin à Paris, un débat sur la question du Sahara. L'invitation a été envoyée aux jeunesses des partis politiques marocains, des organisations politiques et des associations oeuvrant dans la société civile et principalement dans le domaine des droits de l'Homme, à la Jeunesse d'As-Saqia Al-Hamra et Oued Ed-Dahab, la Jeunesse de l'Union Nationale des Femmes Sahraouies, la Jeunesse de l'Union Générale des Travailleurs du Sagia El Hamra et Oued Ed-Dahab. Contact :
samad.filali@orangefrance.com

INTERNET

AFAPREDESA

OPINION

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

 

English

Castellano

 

deutsch


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]