SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 10

03.-09.03.2002

TITRES

ONU-Sahara
Aide humanitaire
Maroc-Sahara
Mohamed VI au Sahara
Diplomatie
Algérie - solidarité

ONU-Sahara

01.03.02: «Nous nous réjouissons de l'adoption de la résolution 1394 par le Conseil de Sécurité. (...) Nous continuons à soutenir les efforts du Secrétaire général et de Monsieur Baker, son représentant spécial. (...) La position de la France ne bouge pas. Nous continuons à plaider pour une solution acceptable par les deux parties, le Maroc et le Polisario, et conforme aux principes reconnus par la communauté internationale.» (Porte-parole du ministère français des Affaires étrangères)

03.03.02: Jan Kavan, vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la République Tchèque, déclare, lors d'une conférence de presse à Alger, que la Tchéquie «soutient le plan de règlement des Nations Unies». (agences)

04.03.02: (Nous appelons) «la France à jouer, cette fois-ci, un rôle plus constructif, à même de contribuer à une solution juste et définitive du conflit du Sahara Occidental et de garantir ainsi le retour de la stabilité et de la paix dans la région.» (Ould Salek, ministre sahraoui des Affaires étrangères)

07.03.02: Le parlement d'Aragon approuve une résolution, qui demande au gouvernement autonome de réaffirmer son appui aux résolutions des Nations unies en faveur du référendum, seule voie pour une solution pacifique du conflit. Outre les problèmes humanitaires des réfugiés sahraouis, la résolution traite d'une demande de visiter les prisonniers sahraouis d'El Ayoun et les prisonniers marocains en République sahraouie.

Aide humanitaire

02.03.02: Le Croissant Rouge Sahraoui lance un appel «urgent» pour venir en aide à la population nomade sahraouie victime de la sécheresse. (SPS)

02.03.02: Le gouvernement régional d'Emilie Romagne (Italie) signe un accord de coopération dans le domaine socio-sanitaire avec le gouvernement de la RASD. (SPS)

05.03.02: Des ONG européennes partenaires d'ECHO, l'agence d'aide humanitaire de l'Union européenne, procèdent sur place à l'évaluation des besoins alimentaires des réfugiés sahraouis et décident de mettre sur pied des commissions de suivi et de planification. (SPS)

Maroc-Sahara

02.03.02: Abraham Serfaty: «le partage du Sahara n'est pas dans l'intérêt des Sahraouis, mais dans celui des généraux algériens. (...) J'aurais des remarques à faire sur l'accord-cadre, c'est cependant la meilleure solution. La diplomatie marocaine a commis de nombreuses erreurs et n'a rien proposé de nouveau, mise à part l'initiative du Roi Mohammed VI en 1999. (…) Une grande partie des hommes politiques marocains n'ont toujours pas compris que l'intégration totale du Sahara au Maroc n'était pas la solution idéale. " (interview à As-Sahifa al-Ousbouiya, revue de presse de l'ambassade de France à Rabat)

03.03.02: Abdallah Harif, secrétaire national du parti An-Nahjad Dimoqrati (la voie démocratique): "Notre position est connue : nous sommes pour le droit à l'autodétermination des habitants du Sahara. (…) La troisième ou la quatrième voie sont des solutions techniques qui ne répondent pas au problème réel, qui est la question de la démocratie et du respect de la volonté des habitants.» (As-Sahifa Al-Ousbouiya, revue de presse de l'ambassade de France à Rabat)

04.03.02: L'achat récent, par le Maroc, de 20 chasseurs-bombardiers F16 américains financés par l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, altère l'équilibre stratégique avec l'Espagne, selon La Razon, quotidien madrilène.
La formation des pilotes marocains est assurée par la Belgique. Au nom de la Coordination européenne de la solidarité avec le peuple sahraoui, Pierre Galand a envoyé une lettre au ministre belge de la Défense, dans laquelle il remarque que «le renforcement des équipements aériens marocains est sujet d'une réelle préoccupation quant aux équilibres des forces dans la région». Il fait part de son «étonnement et de son irritation de constater l'implication belge». Il demande au ministre si l'assistance belge au Maroc est en conformité avec l'absolue nécessité de préserver la paix dans cette région du Maghreb.

07.03.02: Mohammed VI envoie des émissaires de premier plan à Tripoli, Tunis et Bucarest pour chercher des appuis. Rabat suggère à Tunis et à Tripoli de remettre en question leurs frontières avec l'Algérie.(Le Matin, Alger)

08.03.02: Reporters sans frontières proteste auprès du ministre de l'Intérieur marocain contre la filature et les intimidations dont est l'objet le journaliste d'El Pais, Ignacio Cembrero, séjournant à Rabat pour écrire des articles en rapport avec le Sahara Occidental. (RSF)

08.03.02: L'organisation «La jeunesse des démocrates marocains à l'étranger» évoque la possibilité d'un dialogue direct avec l'Union de la jeunesse sahraouie UJSARIO (As-Sahifa al-Ousbouiya, citée par la revue de presse de l'ambassade France à Rabat).

Visite de Mohamed VI au Sahara

04.03.02: le président sahraoui demande au Conseil de sécurité d'intervenir «d'urgence» pour prévenir «l'escalade dangereuse» que pourrait entraîner la visite du roi Mohamed VI dans les territoires occupés du Sahara Occidental. Mohamed Abdelaziz, qui a exprimé sa «préoccupation et son indignation» au sujet de cette «expédition provocatrice». (SPS)

04.03.02: Le représentant du Front Polisario au Royaume-Uni et en Irlande: «La visite du roi du Maroc dans les territoires occupés du Sahara Occidental est un nouvel acte de provocation. Le roi du Maroc peut même s'installer à El-Aaiun, à Dakhla ou à Smara, cela ne changerait rien à la réalité têtue des choses : le Sahara Occidental n'est pas marocain.» (Déclaration)

05.03.02: Arrivée du roi du Maroc à Dakhla, entouré d'impressionnantes mesures de sécurité. Mohamed VI y préside un Conseil des ministres.

06.03.03: Discours télévisé de Mohamed VI à El Ayoun: «... refus catégorique de tout projet de nature à porter atteinte à l'intégrité territoriale du Maroc et à sa souveraineté sur ses provinces du sud et qui menace la paix et la stabilité dans la région du Maghreb Arabe» «Le Maroc ne renoncera pas à un seul pouce du territoire de son Sahara, inaliénable et indivisible» «Nous sommes sûr de notre totale souveraineté sur chaque arpent de cette terre».

Le roi du Maroc annonce la création d' «une agence spéciale pour le développement des provinces du sud». «Cette agence se doit de poursuivre les efforts considérables qui ont déjà été déployés pour doter ces régions d'infrastructures et d'équipements de base, dans les domaines routier et portuaire, et en matière d'habitat, d'éclairage, et d'eau potable, ainsi que pour leur permettre d'assurer leur développement social.»

06.03.02: Abdellatif Guerraoui, actuel gouverneur de la région d'El Ayoun, est nommé directeur général de l'«Agence spéciale de développement des provinces du sud».

06.03.02: Le ministère sahraoui de l'Information, dans un communiqué, estime que le roi du Maroc «a déclaré la guerre à la légalité internationale» et a réaffirmé la continuité de sa politique de «pillage des ressources naturelles du Sahara Occidental», à travers la mise en place d'une «agence de développement socio-économique». (SPS)

06.03.02: L'intergroupe du Parlement européen "Paix pour le peuple sahraoui" déplore le voyage entrepris par le roi Mohamed VI dans les territoires occupés du Sahara Occidental et l'annonce de la création d'une "agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud". Il souligne qu'une telle initiative n'est pas seulement totalement contraire aux principes du droit international, mais également provocatrice.

06.03.03: Interview Mohamed Abdelaziz: «Depuis la mort de Hassan II, toutes les actions du pouvoir marocain ont été marquées par beaucoup de fautes politiques, beaucoup de fuites en avant, d'«ignorance» des réalités, de provocations et de volonté d'escalade.» «Le dernier rapport du secrétaire général de l'ONU se distingue par plus d'objectivité, de sérieux et d'équité (...) parce qu'il préconise (...) le retour au plan de paix conclu à Houston entre le Maroc et le Front Polisario. Donc, un retour à l'option du référendum d'autodétermination, (...) que l'ONU doit organiser... Pour la première fois depuis onze ans, le secrétaire général de l'ONU (...) désigne clairement la partie qui a été à l'origine du blocage du processus de paix, c'est-à-dire le Maroc. Pour notre part, et même si nous privilégions la première option (le référendum), nous sommes prêts, comme nous l'avons toujours été, à collaborer avec le secrétaire général de l'ONU et son représentant spécial, M. James Baker, pour dégager toute solution allant dans le sens des intérêts de notre peuple.» «Le 27 février dernier, M. Baker était invité à une réunion du Conseil de sécurité... Il a répondu (à une question sur la viabilité d'un Etat sahraoui) que tous les éléments constitutifs d'un Etat sahraoui indépendant étaient réunis.» (Le Soir d'Algérie)

07.03.02: Réuni en session extraordinaire, le secrétariat national du Front Polisario condamne la visite entreprise par le roi du Maroc dans les territoires occupés du Sahara Occidental et qualifie «d'intransigeance et de fuite en avant» la politique de Rabat. (SPS)

Diplomatie
04.03.02: Sadafa Bahia, ambassadeur sahraoui en Éthiopie, présente ses lettres de créances en tant que représentant permanent de la RASD auprès de l'OUA. Le Secrétaire général de l'OUA, à cette occasion, renouvelle la position de son organisation en faveur d'un référendum libre et régulier au Sahara Occidental.

Algérie - solidarité
04.03.02: Une délégation du Comité Algérien de Solidarité avec le Peuple Sahraoui a été reçue par le président du parlement algérien, Abdelkader Bensalah. Mehrez Mohamed Lamari, président du comité, a annoncé une semaine de solidarité avec le peuple sahraoui, qui aura lieu du 19 au 30 mars dans toute l'Algérie.

INTERNET

 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

français

Nouveau livre

 

english

New book

 

castellano

Swedish

deutsch


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]