SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 50

09.12. - 15.12.2001

 

20.11.-03.12.01
Prisonniers de guerre
Deux délégués du CICR, dont un médecin psychiatre, ont visité des prisonniers marocains aux mains du Front Polisario. Sur un total de 1'477 prisonniers encore en captivité, les délégués en ont vu 680, parmi lesquels 35 civils. Un prisonnier est décédé et un autre s'est évadé depuis la dernière visite en mai. «Le CICR est extrêmement préoccupé par la très longue détention de ces hommes, dont la durée, pour 1'028 d'entre eux, dépasse 20 ans. Le plus ancien des prisonniers est entré dans sa 27e année de captivité. Prenant en considération l'âge, l'état de santé et la durée de captivité des prisonniers, ainsi que les dispositions pertinentes du droit international humanitaire, l'institution réitère son appel pour une libération sans délai de tous les prisonniers, en commençant par les plus vulnérables.» (
communiqué CICR )

04.12.01
Condamnation
Le tribunal de première instance de Goulimine (Sud Maroc) a condamné le jeune Sahraoui Danfour Ahmed Salem à une peine de deux mois de prison ferme et une amende de 1000 DH. Danfour avait été arrêté le 27.11.2001 et inculpé «d'insulte à l'état marocain» pour avoir participé à une manifestation de protestation contre la mutation vers Casablanca de El Moutawakil Mohamed, secrétaire général de la municipalité d'Assa, ex-détenu politique et membre du FVJ Sahara. Danfour avait aussi participé début octobre à une grève de la faim au siège du syndicat CDT d'Assa, pour exiger un emploi. (
communiqué BERDHSO 09.12.01, english )

08.12.01
Maroc-Espagne
Le secrétaire général du PSOE entreprendra une visite controversée au Maroc du 17 au 19.12., prévue de longue date mais reportée à la suite du rappel de l'ambassadeur marocain à Madrid fin octobre. Dans une interview à un hebdomadaire marocain, Zapatero a déclaré que son parti appuie une solution acceptée par les parties intéressées, qui tienne compte «des droits humains et des droits historiques du peuple sahraoui», mais dans laquelle le Maroc aurait une participation centrale, «car aucune solution ne pourra aboutir sans l'appui du Maroc». Ce qui est essentiel, pour le leader socialiste, c'est que l'Espagne ne soit pas un obstacle à la solution finale du problème. Le gouvernement espagnol considère cette visite - une rencontre avec Mohamed VI est aussi au programme - comme une «grave interférence» dans la politique extérieure de l'Espagne. Le ministre espagnol des Affaires étrangères a demandé au secrétaire général du PSOE de reconsidérer son intention de se rendre au Maroc, les relations diplomatiques entre les deux pays ne s'étant pas encore normalisées.
Dans une lettre ouverte à Zapatero, José Taboada, coordinateur des associations de solidarité avec le peuple sahraoui, a souligné la nécessité de relations privilégiées de l'Espagne avec le Maroc, qui ne doivent cependant pas nuire au droit légitime du peuple sahraoui à l'autodétermination.

09.12.01
Tragique accident
Un médecin coopérant espagnol en mission dans les campements de réfugiés est décédé suite à un accident de voiture. Il s'agit du docteur Juan Antonio Gonzales Caraballo, cardiologue de l'Hôpital ''Virgen del Rocio'' de Séville. Deux autres passagers ont été blessés. L'hopital pédiatrique de Chahid El-Hafed portera désormais le nom de feu Juan Antonio Caraballo, conformément à la décision du gouvernement de la RASD. (SPS)

10.12.01
Maroc, droits humains
Près de 400 militants de l'Association marocaine des droits humains AMDH ont participé à un "sit-in" au centre de Rabat, à l'occasion de la journée mondiale des droits de l'homme, appelant notamment les autorités à faire la lumière sur les enlèvements, tortures et assassinats politiques perpétrés dans les années 1960-1990. De hauts responsables de l'armée et de la police figurent sur une liste de 45 personnes que vient de publier l'AMDH, qui affirme détenir contre elles de "fortes présomptions" de responsabilité dans des cas d'assassinats, d'enlèvements ou de torture. Elle réclame l'ouverture d'enquêtes judiciaires à leur sujet. L'hebdomadaire Demain magazine, qui publiait cette liste sur sa une le 8 décembre.

10.12.01
ONU
L'Assemblée générale de l'ONU a adopté sans vote la résolution A/RES/56/69 sur la question du Sahara Occidental selon la proposition de la 4ème Commission.

10-11.12.01
Prix Nobel
Dans le cadre des manifestations qui ont eu lieu autour de la remise des Prix Nobel à Oslo, la question du Sahara Occidental a été évoquée à plusieurs occasions, en particulier par Rigoberta Menchú et José Ramos-Horta, deux anciens Prix Nobel de la Paix. Lors d'une conférence de presse organisée au parlement par la députée Marit Nybakk, Rigoberta Menchú a insisté sur la nécessité de briser le mur du silence et de complicité qui entoure le Sahara Occidental et de mettre fin à l'occupation illégale par le Maroc. Ramos-Horta a exprimé son admiration pour le courage, la ténacité et le dévouement de la population sahraouie dans son combat pour l'indépendance. Pedro Pinto, juriste spécialiste en droit international, rappelant le Timor Oriental, a déclaré que la proposition d'accord-cadre de l'ONU est discriminatoire et viole le principe onusien de l'autodétermination.

Six anciens Prix Nobel de la paix, José Ramos-Horta (1996, Timor Est), Rigoberta Menchú Tum (1992, Guatemala), Oscar Arias Sánchez, (1987, Costa Rica), Adolfo Perez Esquivel (1980, Argentine), Máiread Maguire (1976, Irlande du Nord) et Cora Weiss pour le International Peace Bureau (1910), ont adressé un appel au secrétaire général, Prix Nobel de la Paix 2001, intitulé «Le référendum est la seule voie vers la paix au Sahara Occidental». Les anciens lauréats estiment que la crédibilité de l'ONU est en jeu au Sahara Occidental, et que l'abandon du référendum signifierait une trahison du droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination.

Pierre Galand, au nom du comité belge de soutien au peuple sahraoui et de la coordination européenne du soutien au peuple sahraoui, a transmis à Kofi Annan un message dans le même sens.

Western Sahara Campaign UK a également remis au Centre d'information des Nations unies à Londres une missive adressée au Secrétaire général de l'ONU.

La Commission internationale du parti socialiste populaire danois s'est adressée à l'Association danoise pour les Nations unies (FN-forbundet) et au Bureau de l'ONU pour les pays nordiques, pour demander que l'ONU réalise enfin le référendum au Sahara Occidental et renonce à toute solution ne respectant pas le droit à l'autodétermination.

10.12.01
Front Polisario
Réuni en session ordinaire, le Secrétariat national du Front Polisario a encore une fois constaté que "toute solution, pour être viable, juste et durable au Sahara Occidental, doit respecter le choix du peuple sahraoui". Il a appelé l'Union européenne à "s'engager de manière active en faveur d'une solution juste et durable du conflit maroco-sahraoui" en vue de contribuer au "renforcement de la stabilité et au développement de la coopération" dans la région du Maghreb. (radio nationale sahraouie)

11.12.01
Diplomatie
Lors de sa visite au Maroc, le sous-secrétaire d'Etat William Burns a déclaré que Washington soutenait les efforts de James Baker pour parvenir à une solution dans le conflit du Sahara Occidental.

13.12.01
Parlement européen - visite annulée
La délégation du PE, qui s'était rendue en Algérie et dans les campements de réfugiés sahraouiis début novembre, aurait dû poursuivre sa mission au Maroc et dans les territoires occupés du 18 au 22 décembre. Alors que la date avait été confirmée et que les six eurodéputés avaient leurs billets en poche, la présidente de la commission, Mme Catherine Lalumière, recevait le 13 décembre une lettre du président du parlement marocain, qui annulait la visite, prétextant les obligations du ramadan. Il proposait le report à la troisième semaine de janvier, qui coïncide avec la session du Parlement européen, période pendant laquelle un déplacement des eurodéputés est impossible. La visite devait débuter à El Ayoun, où des rencontres avec des membres de la société civile étaient prévues, et se poursuivre à Rabat.
Le Maroc se montre singulièrement sélectif dans le choix de ses hôtes...

SOLIDARITE

14.12.01, Estrémadure: "Mañana en el Sáhara", livre de photographies des campements de réfugiés sahraouis de Juanma Gil Señorón et Holok, est présenté au public lors de deux expositions. Il a été réalisé par Mortirolo, une entreprise de Caceres spécialisée dans l'édition d'ouvrages photographiques d'art.

PROCHAINEMENT

18.12.01, Viareggio: alle ore 21,30 presso il circolo culturale "I Fenicotteri", via pucci, 15, incontro con il rappresentante in Italia del Fronte Polisario, Kandoud Hamdi. FRIG, Associazione Versiliese di Solidarietà con il Popolo Saharawi. Info: <frig@interfree.it>

28.02.-02.03.02, 4e congrès de l'Union nationale des femmes sahraouies, campements de réfugiés, hammada de Tindouf. Renseignements: <suks@arso.org>

INTERNET

 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

castellano

Deutsch

Norvégien


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]