SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 48

25.11.-01.12.2001

19-20.10.01
Forum Civil Euromed de Bruxelles
Dans une résolution sur la paix et la sécurité en Méditerranée, le Forum Civil Euromed a estimé qu'il est important que la question du Sahara Occidental «soit résolue car elle entrave la construction de l'unité du Maghreb arabe comme aspiration des peuples de toute la région. Cette résolution doit se faire sur la base de la légalité internationale et des engagements des Nations Unies et de l'Union Européenne.»

22.11.01
Plan de paix
A propos de la proposition du Président de la RASD de rencontrer le roi du Maroc en terrain neutre, le porte-parole de la MINURSO, interrogé par un journaliste d'As-Sabah, a indiqué attendre la réaction de Rabat. Si le Maroc acceptait la proposition, la rencontre pourrait avoir lieu aux USA ou au Royaume-Uni. Egalement contacté par le journal, le ministre des Affaires étrangères marocain n'a pas daigné prendre position. (26.11.01, As-Sabah, quotidien marocain)

23-25.11.01
27ème conférence européenne du soutien au peuple sahraoui (suite)
La rencontre annuelle de la solidarité avec le peuple sahraoui s'est déroulée avec la participation de 75 associations et ONG, 60 municipalités, 22 délégations parlementaires, six syndicats. Parmi les nombreux orateurs qui se sont succédés à la tribune, Danielle Mitterrand a relaté les péripéties de son voyage au Maroc et son expulsion de ce pays. Rigoberta Menchù, prix Nobel de la paix, a exprimé son étonnement devant l'échec de l'ONU au Sahara, avant que le président sahraoui ne prenne la parole pour évoquer les événements de l'année écoulée. Il a condamné une nouvelle fois la proposition d'accord-cadre, soutenue par James Baker et Kofi Annan, et appelé à la défense de la légalité internationale «incarnée par le plan de paix». Un message de remerciement de la part de Mohamed Daddach a été lu.

Les travaux en ateliers ont fixé trois axes prioritaires d'actions: l'application stricte du plan de paix, le respect des droits fondamentaux dans les territoires occupés et leur ouverture à des observateurs, ainsi que la situation alarmante de l'aide humanitaire aux réfugiés, que certaines institutions semblent utiliser à des fins politiques. Le passage du Paris-Dakar par le Sahara Occidental, le marathon du Sahara fin février, les initiatives du Forum syndical nouvellement créé et le soutien aux démarches politiques en Espagne sont les défis des prochains mois.

Plus de 3'000 personnes ont participé, le 24 au soir, à une marche à travers Séville en faveur du référendum, qui s'est terminée par un concert de groupes musicaux locaux et du groupe sahraoui Leyoad.

24./26.11.01
Incident
Un groupe de sept Marocains, accompagnés de trois journalistes, ont tenté de pénétrer dans l'hôtel où se tenait la conférence, alors qu'ils n'étaient ni annoncés ni accrédités. Le matériel découvert par la police dans leur véhicule, spray de peinture, banderole et tracts, indiquent qu'ils avaient l'intention de troubler la conférence. Cet incident est venu amplifier la crise diplomatique déclencher par le Maroc il y a 2 semaines. Le ministère des Affaires étrangères marocain a qualifié l'incident d'«acte d'hostilité flagrant, injustifié et injustifiable vis-à-vis du Maroc et de tout le peuple marocain», et a exprimé les «vives protestations» du gouvernement à la suite des traitements infligés et des mesures prises...» Le même s'est exclamé à la télévision 2M que «tout le territoire espagnol s'est converti en un second Tindouf». Il ne manquait plus aux Espagnols que «d'installer des tentes dans toutes leurs villes, alors qu'ils expulsent les Marocains qui y travaillent».
Le chef de la diplomatie espagnole a rejeté «fermement» la version marocaine des faits ainsi que le ton «déplacé» de la note marocaine, regrettant que le ministre des Affaires étrangères marocain ait donné crédit à des versions destinées à provoquer une détérioration des relations entre les deux pays.

25.11.01
Espagne
Dans une réponse à la question d'un parlementaire, le gouvernement espagnol a répondu qu'il continue de défendre et va continuer à défendre la validité du plan de paix des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental, et qu'il continuera de coopérer pour débloquer la situation actuelle.

26.11.01
Droits humains
El Moutawakil Mohamed, secrétaire général de la municipalité d'Assa (Sud Maroc), a été muté à Casablanca suite à un telex du ministère de l'Intérieur. Il s'agit d'un ex-détenu politique sahraoui, arrêté en 1992 à la suite du soulèvement d'Assa. Avec 23 autres jeunes Sahraouis, il avait alors purgé une peine d'une année de prison. Il est membre du Forum Vérité et Justice. En signe de protestation, les employés de la municipalité ont organisé un sit-in à l'intérieur de la municipalité. La population d'Assa, venue se solidariser avec les employés communaux, a été dispersée par la police, qui a procédé à des interpellations. Danfour Ahmed Salem, né le 07.12.80 à Assa, a été arrêté deux jours plus tard et emprisonné à Goulimine. Il est prévenu d'insulte à l'Etat marocain. Il faisait partie du groupe de jeunes Sahraouis, qui ont observé une grève de la faim à Assa du 01 au 05 octobre dernier (voir semaine 40). Le quotidien As Sabah a confirmé les faits mais n'a pas parlé d'arrestation.

26.11.01
ONU
Dans une déclaration de sa présidente jamaïcaine Patricia Durrant, les membres du Conseil ont exprimé leur soutien aux efforts de médiation de l'envoyé personnel de l'ONU pour la région, James Baker, et demandé aux parties du conflit de s'abstenir de toute action qui pourrait aggraver la situation dans la région. Lors des discussions à huis clos certains membres ont exprimé leur préoccupation à la suite de la répression sanglante des manifestations de Smara du 17 novembre, des accords signés entre le Maroc et des sociétés pétrolières et de l'intention des organisateurs du rallye Paris-Dakar de faire passer leur compétition par le territoire sahraoui. Le département légal de l'ONU devrait présenter incessament un avis juridique sur la légalité ou non des accords de prospection pétrolière.
Boukhari Ahmed, représentant du Front Polisario à New York, a estimé que le Maroc «constate qu'il n'y a pas de possibilités d'avancer dans l'idée absurde du projet d'accord-cadre. Pour cette raison, Baker et Annan doivent en déduire que cette idée n'est pas valable». «Ceci explique l'absence d'un rapport», a-t-il souligné dans une déclaration à EFE.

27.11.01
Résolution du Conseil de Sécurité
S/RES/1380 (2001) (PDF)
Le Conseil a adopté à l'unanimité la résolution 1380 (2001), prorogeant le mandat de la MINURSO jusq'au 28 février 2002. Aux termes de ce texte, le Conseil prie le Secrétaire général de le tenir informé de tout fait nouveau important dans un rapport intérimaire à présenter au plus tard le 15 janvier 2002 et de faire à son intention le point de la situation au plus tard le 18 février 2002. Le Secrétaire général proposait, dans sa lettre au Conseil du 12.11., la prorogation technique du mandat de la MINURSO pour une période de deux mois seulement.

27.11.01
OMDH
L'Organisation marocaine de défense des droits humains OMDH exprime «sa stupéfaction quant à l'intervention violente des autorités à l'occasion des événements qui se sont déroulés à la ville de Smara le 29 octobre 2001 et des arrestations, poursuites et violations de la liberté de l'action politique conséquentes à ces événements. L'OMDH réclame à cet égard l'ouverture d'urgence d'une enquête parlementaire, eu égard à la place stratégique qu'occupe cette région et aux problèmes sociaux graves dont elle regorge.»

28.11.01
Etats-Unis
Dans une lettre au président G. W. Bush, 15 membres du Congrès l'ont rendu attentif aux dangers de guerre au Sahara Occidental à la suite des événements récents survenus dans la région. Ils lui demandent d'user de son autorité pour faire pression sur le Maroc pour l'amener à «honorer ses engagements et à s'engager sur la voie d'un référendum libre, juste et transparent». Cette lettre a été signée entre autres par Joseph Pitts, Donald Payne, Teodophus Towns, James A. Traficant Jr, Jim DeMint et Christopher H. Smith. (SPS)

28.11.01
La visite du roi du Maroc à Smara est ''un nouveau pas dans l'escalade'' et dans la répression, dans laquelle Mohamed VI ''s'implique en personne'' pour ''venger'' l'échec de sa visite avortée, début novembre, dans la capitale spirituelle sahraouie occupée, a déclaré Sid'Ahmed Battal, ministre de l'Information sahraoui dans une interview à la SPS.

29.11.01
Iles Canaries
Le 5ème congrès de l'Union Syndicale de Ouvriers canariens (USO-Canarias) qui s'est tenu recemment à Tenerife, a exprimé sa préocupation devant le blocage du processus référendaire au Sahara Occidental, fustigé ''l'attitude de certains pays européens, dirigés par la France, qui continuent à rechercher une solution d'autonomie contraire aux aspirations du peuple sahraoui'', et condamné ''les atteintes aux droits de l'homme'' dans les territoires occupés du Sahara Occidental et a appelé à la libération des détenus politiques sahraouis et des disparus. (SPS)

29.11.01
Dans une lettre au président français Jacques Chirac, qui se rendra prochainement au Maroc, le président sahraoui demande à la France de contribuer "activement à une solution juste et pacifique" du conflit du Sahara occidental, en respectant "à la fois la légalité internationale et le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination". Il souligne la "nécessité" d'une "intervention" de M. Chirac "auprès du gouvernement marocain pour le convaincre de respecter ses engagements quant à l'application du plan de paix des Nations Unies pour le Sahara occidental".(SPS)

30.11.01
France
Dans une lettre adressée le 16 novembre au Pemier ministre français, le député Daniel Paul exprime son «désaccord avec l'appui apporté par la France à des initiatives médiatiques et économiques qui contribuent à une stratégie du fait accompli. Je souhaite que notre pays pèse en faveur d'une réponse permettant au peuple sahraoui de choisir son destin et de décider qui traverse son pays, qui exploite ses richesses.»
L'ambassadeur de France à Rabat, M. de Bonnecorse, interrogé par
La Vie économique, hebdo marocain, sur la position de la France au sujet de la «troisième voie», répond: «Mon pays place au-dessus de tout la stabilité durable du Maghreb (...). C'est pourquoi nous approuvons le constat de James Baker et nous appuyons sa méthode et ses propositions. Il fallait sortir de l'impasse. (...) La solution politique qui peut s'inspirer du plan qu'il a élaboré avec patience, réalisme et imagination, est soutenue par le Conseil de sécurité et la plupart des pays, notamment européens ou africains. Après plus de 25 ans, elle s'imposait, elle s'imposera.»

30.11.01
Visite du roi du Maroc à Smara.
Le roi du Maroc s'est rendu à Smara, où il a accompli la prière du vendredi et s'est enquis de projets de développements socio-économiques.

PROCHAINEMENT

05.12.01, Sesto Fiorentino, Italia: L'Associazione "Ban Slout Larbi" organizza una cena di solidarietà con il Popolo Saharawi che rientra nel ciclo di iniziative «Avvicinarsi al Natale in un percorso di solidarietà...». La cena si svolgerà alle ore 20,30 presso il Circolo ARCI «Salone Rinascita» di via G. Matteotti, 18. Prenotazioni: tel. 0554487677.

15.12.01: piazza Vittorio Veneto sarà presente il «Camion della Solidarietà» diretto alle tendopoli Saharawi. In questa occasione sarà possibile consegnare materiale didattico e giocattoli per i bambini saharawi. Associazione "Ban Slout Larbi"

Parcours du Dakar 2002
28.12.01 - 1ère étape : Arras - Châteauroux
29.12.01 - 2ème étape : Châteauroux - Narbonne
30.12.01 - 3ème étape : Narbonne - Madrid
31.12.01 - 4ème étape : Madrid - Rabat (embarquement à Algeciras)
01.01.02 - 5ème étape: Rabat - Er Rachidia
02.01.02 - 6ème étape: Er Rachidia - Ouarzazate
03.-04.01.02 - 7ème étape: Ouarzazate - Tan Tan -Sahara Occidental - Zouerate (Mauritanie)
......

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

français

english

castellano

Swedish

Deutsch


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]