SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 37

09. - 15.09.2001

 

Campagne internationale pour la libération de Mohamed Daddach et de tous les prisonniers politiques sahraouis condamnés par les tribunaux marocains

09.09.01: L'assemblée constitutive du «Comité d'action pour la libération de M.Daddach et tous les détenus politiques sahraouis» a eu lieu à El Ayoun, rassemblant l'ensemble des militants pour la défense des droits de l'homme au Sahara Occidental. Son secrétariat est composé de 15 membres, tous anciens détenus-disparus ou appartenant à des familles de prisonniers ou de disparus sahraouis. Le Bureau Européen pour le Respect des Droits de l'Homme au Sahara Occidental (BERDHSO) a pu s'adresser en direct à l'assemblée par téléphone pour lui apporter son soutien. (Communiqué)

D'autre part de plus en plus de prisonniers politiques sahraouis eux-mêmes se joignent à l'action. Ils sont actuellement plus d'une vingtaine à observer des journées de grève de la faim dans les prisons de Marrakech, El Ayoun et Kénitra.

L'ONG Hourriya/Liberté, Paris, soutient la campagne initiée par le Bureau Européen pour le Respect des Droits de l'Homme au Sahara Occidental en faveur de Mohamed Daddach et des 25 autres détenus sahraouis condamnés par les tribunaux marocains.

La récolte de signatures pour la libération des prisonniers politiques se poursuit.
On peut signer l'APPEL en ligne ( en français, en italien, en espagnol, en anglais) ou télécharger des formulaires pour la récolte de signatures ( en français, en italien, en espagnol, en anglais )

07.09.01
Ouganda
L'Ouganda a accrédité Fadel Ismaïl comme nouvel ambassadeur de la RASD à Kampala.

08.09.01
Maroc
L'hebdomadaire marocain Demain Magazine a publié une analyse de Driss Basri du conflit du Sahara Occidental. Ce texte avait été rédigé à la demande du quotidien français Le Monde après la résolution du Conseil de sécurité de fin juin. En prévision du discours du trône de Mohamed VI, l'ancien ministre de l'Intérieur en avait reporté la publication, qui n'a jamais eu lieu. Récemment, le roi affirmait qu'avec l'accord-cadre il avait «réglé» l'affaire du Sahara Occidental. Basri, dans une mise au point adressée à Demain, a déclaré que le texte avait été publié sans son accord.
Basri, dans son analyse détaillée, critique fondamentalement le
projet d'accord-cadre, qui est en fait le projet du Maroc. Il considère la proposition de l'ONU comme un premier pas vers l'indépendance du Sahara et une menace pour l'intégrité du Maroc. Selon Basri, le projet de l'ONU «s'inscrit dans une perspective d'indépendance du territoire», l'autonomie n'étant qu'une étape préalable. Il relève que cette autonomie dépasse de loin la régionalisation et porte atteinte, par sa garantie internationale (parrainage de la France et des USA), à l'unité de la nation marocaine. Il parle d'«ingérence flagrante», considérant que plus du tiers du Maroc sera sous surveillance étrangère. Basri finalement relève que «la nouvelle démarche de l'ONU semble contrevenir gravement à l'esprit et à la lettre de la charte (de l'ONU)».
Cette prise de position a été totalement occultée au Maroc, où une discussion de cet enjeu essentiel pour l'avenir du pays ne semble toujours pas possible. (
texte original)

09.09.01
Conseil des ministres de la Ligue arabe
M. Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe, a évoqué la question du Sahara Occidental dans son rapport, suscitant la protestation de la délégation marocaine. Ce passage a par la suite été supprimé du rapport.

SOLIDARITE

13.09.01: Loja (Andalousie) s'est jumelée avec Oum Dreiga.

INTERNET

Poemario por un Sahara libre, informations actuelles, culturelles , musique et poésie du Sahara Occidental, sur Radio Resistencia, Madrid 101 FM, mardi de 20 à 21h et vendredi de 17 à 18h. Sur internet : http://www.radioresistencia.cjb.net

PROCHAINEMENT

17.09.01, Rabat, Maroc: 36 responsables et membres de l'Association Marocaine des Droits Humains, du Forum Vérité et Justice, du Comité de Coordination des Sahraouis victimes de disparition forcée et des membres des familles des prisonniers politiques seront traduits devant la Cour d'Appel de Rabat. Le Tribunal de Première Instance à Rabat avait prononcé à l'encontre de chacun d'entre eux, le 16 mai 2001, des condamnations à 3 mois de prison ferme et 3.000 dirhams d'amende. L'Association Marocaine des Droits Humains, qui comparaîtra devant la Cour d' Appel de Rabat le 17 septembre 2001 à 9 heures du matin, considère que ce procès n'aurait pas lieu d'être si l'Etat marocain respectait les Droits Humains et ses engagements vis-à-vis de la Déclaration Internationale de la Protection des Défenseurs des Droits Humains. L'Association demande l'annulation des poursuites arbitraires, la présentation devant la justice des vrais criminels, auteurs des graves violations des droits humains qu'a connu le Maroc depuis plus de 40 années. (communiqué AMDH du 12.09.01)

21.09.01, Lohmar/Köln, Allemagne: Schloss Auel, Festival Kulturen der Welt, "Women's Voices", Musik-Gruppe "Mujeres Saharauis", weitere Konzerte möglich, info: zazie.wurr@online.de

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

français

english

português

castellano

deutsch


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]