SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 24

10. - 16.06.2001

 

Maroc: Rapport annuel d'amnesty international
Selon l'organisation de défense des droits humains, «la commission d'arbitrage chargée de déterminer les indemnisations au profit des victimes et ayants droit dans le dossier des «disparus» et des personnes ayant fait l'objet de détention arbitraire a été instituée en août 2000. À la date butoir du 31 décembre, plus de 3900 personnes avaient déposé une demande. Par contre, les autorités n'ont pas clarifié le sort d'environ 450 «disparus», dont la plupart sont Sahraouis, ni reconnu la mort de quelque 70 Sahraouis ayant «disparu» en détention secrète entre les années 70 et le début des années 90. (...) Plus de 40 prisonniers politiques incarcérés ces dernières années à l'issue de procès iniques et au moins cinq prisonniers d'opinion étaient toujours en détention. En septembre, des manifestations au Sahara Occidental, brutalement réprimées, ont été suivies d'arrestations et, selon certaines sources, d'actes de torture. Plusieurs dizaines de personnes ont été condamnées à des peines d'emprisonnement à l'issue de procès qui n'ont pas été conformes aux normes internationales d'équité.»

Sahara Occidental: Rapport annuel d'amnesty international
«La liberté d'expression, d'association et de mouvement demeurait restreinte dans les camps contrôlés par le Front Polisario près de Tindouf, dans le sud-ouest algérien. Les auteurs d'atteintes aux droits humains commises par le passé dans ces camps jouissaient toujours de l'impunité. Les responsables présumés d'exactions qui s'y trouvaient toujours n'ont pas été remis aux autorités algériennes pour être déférés à la justice. Quant aux autorités marocaines, elles n'ont pas traduit en justice les personnes présentes sur leur territoire et soupçonnées d'atteintes aux droits humains dans les camps du Polisario.» (
Maroc et Sahara Occidental, Rapport annuel d'amnesty international)

Défense des droits humains
Le Bureau européen pour le respect des droits de l'homme au Sahara Occidental, BERDHSO, lance de juin à décembre une campagne de récolte de signatures pour la libération de Mohamed Daddach et des 27 autres prisonniers politiques sahraouis actuellement détenus au Maroc. Le BERDHSO veut participer, selon sa charte, aux efforts de tous ceux et celles qui luttent dans le monde pour le respect des droits humains, et plus particulièrement informer et dénoncer les violations des droits humains au Sahara Occidental. Il poursuit la campagne d'adoption symbolique de disparu-e-s sahraoui-e-s, lancera des actions pour la défense des droits humains au Sahara Occidental, et soutiendra la participation d'organisations sahraouies de défense des droits de l'homme aux rencontres sur le sujet. Pour tout contact: BERDHSO, Case postale 53, CH-1211 Genève 9 (Suisse), Tél/fax: ++41.22.320.65.50, Email :
bdh_sahara@hotmail.com

09.06.01
Journée du martyr
La détermination des Sahraouis à continuer le combat pour lequel les martyrs ont sacrifié leur vie était le leitmotiv du 25ème anniversaire de la Journée du Martyr, célébrée dans la wilaya de Dakhla. L'événement a été marqué par la participation de toute la direction nationale, des cadres et des représentants de la société civile et de l'armée de libération. Des photos de martyrs ont été exposées aux côtés de celle du leader de la révolution sahraouie, El Ouali Mustapha Sayed, tombé au champ d'honneur en 1976.
(SPS)

09-11.06.01
Cinquième congrès de l'Union de la Jeunesse sahraouie (UJSARIO)
Dans son allocution d'ouverture du congrès, qui se déroulait dans la wilaya de Dakhla, le président sahraoui Mohamed Abdelaziz a remercié de façon particulièrement appuyée la délégation algérienne et l'Algérie pour son soutien constant à la cause du peuple sahraoui. Des ONG allemandes, espagnoles et italiennes ainsi que des représentants de la société civile du Brésil, de l'Uruguay et de Cuba prenaient également part au congrès. «La poursuite de la lutte est la seule voie pour le recouvrement de l'indépendance», a-t-il affirmé dans son allocution, ajoutant que «le peuple sahraoui se trouve (...) à un tournant dangereux de son histoire». Dans une conférence de presse, le président a souligné que «toute solution en dehors du plan de paix de l'ONU signifiera l'annexion du Sahara Occidental, ce que nous refusons catégoriquement». Nous voulons, a-t-il répété, «un référendum d'autodétermination libre et démocratique sous le contrôle de la communauté internationale.»
La présidente de l'intergroupe du parlement européen «Paix pour le peuple sahraoui», Mme Margot Kessler, a déclaré dans son allocution avoir constaté dans les territoires libérés que «toutes les conditions sont réunies pour que le référendum puisse être organisé dans les plus brefs délais».
De son côté, Khatri Addou, responsable des relations politiques du Front Polisario, a déploré le traitement injuste par l'ONU de la question sahraouie, précisant que l'organisation internationale ne traite pas tous les conflits avec la même transparence et justice. Depuis 1999, a-t-il ajouté, il y a une tentative de remplacer la base juridique par une base illégale.
Le congrès a adopté une recommandation soulignant la nécessité de résoudre le conflit du Sahara Occidental en «garantissant les droits nationaux du peuple sahraoui» et réaffirmé son «refus catégorique des solutions équivoques». Il a appelé toute la jeunesse sahraoui à déployer davantage d'efforts et à user de tous les moyens pour défendre les objectifs nationaux jusqu'à atteindre la souveraineté totale sur le territoire de la RASD.
(SPS, APS)

11.06.01
RASD
Le président Mohamed Abdelaziz a procédé à un remaniement partiel des walis des quatre régions qui forment les camps de réfugiés sahraouis. Mahfoud Ali Beiba, précédement wali de Dakhla, a été affecté à la wilaya d'Aousserd en remplacement de Bachir Moustapha Sayed, nommé wali de Dakhla.
(SPS)

11.06.01
Aide humanitaire
Après une visite de son président dans les campements de réfugiés sahraouis près de Tindouf, Stop Hunger Now, ONG américaine de lutte contre la faim dans le monde, a souligné la précarité alimentaire qui y règne et a été chargée d'entreprendre d'urgence une campagne de mobilisation pour éviter une crise majeure.
(Middle East News Press Release Network)

12.06.01
Aide humanitaire
En réponse à la situation précaire des réserves alimentaires (voir
semaine 23) la Commission européenne a décidé de mettre à disposition de l'Office d'Aide Humanitaire (ECHO), à titre d'aide d'urgence, 3.77 millions d'euros en faveur des réfugiés sahraouis. Cette somme permettra de fournir aux réfugiés les produits alimentaires de base pour trois mois, les stocks étant actuellement presque vides. Ce plan d'intervention sera mis en Žuvre par deux ONG partenaires d'ECHO, Medico International et le Comitato Internazionale per lo Sviluppo dei Popoli (CISP). (communiqué UE)

12-13.06.01
Parlement européen
Une délégation de la "Plate-forme Solidarité avec le Peuple Sahraoui" française, qui regroupe des associations, des élus et des municipalités, a rencontré des parlementaires européens à Strasbourg, afin de leur demander d'appuyer le processus référendaire au Sahara Occidental, de prendre des mesures pour contraindre le Maroc à respecter ses engagements, ainsi que de protéger les richesses naturelles du Sahara Occidental. La délégation a alerté les députés sur la situation humanitaire très alarmante dans les campements de réfugiés. Elle leur a fait part de son souhait de l'envoi d'une mission parlementaire européenne au Sahara Occidental occupé et de sa très vive préoccupation à l'encontre du soutien apporté par certains Etats européens, tout particulièrement la France, à la politique marocaine. La délégation a rappelé que toute solution qui ne prendrait pas en compte le droit du peuple sahraoui à son autodétermination conduirait inévitablement à la reprise des hostilités.

14-16.06.01
Plan de paix
James Baker a soumis le 5 mai au Front Polisario, lors d'une visite secrète dans les camps de réfugiés, un projet d'autonomie, «légèrement amélioré» par rapport à celui proposé par le Maroc. Il prévoit que le corps électoral défini par la MINURSO, soit 86'381 électeurs et électrices, élise un parlement et un gouvernement autonomes. Ces institutions auraient des compétences dans les domaines culturel, éducatif et partiellement économique (gestion des ressources naturelles, par exemple, mais non des ressources fiscales). Le maintien de l'ordre resterait aux mains de Rabat. Le degré d'autonomie serait inférieur à celui de n'importe quelle communauté autonome espagnole. Après cinq ans la population sahraouie et les Marocains résidant dans le territoire depuis plus d'une année se prononceraient sur la poursuite du régime d'autonomie. Le référendum porterait sur la confirmation de l'appartenance du Sahara au Maroc, et non sur l'autodétermination. Le Front Polisario, par la bouche de son représentant à l'ONU, a rejeté cette proposition. Ce n'est qu'en avril que Rabat a soumis à James Baker et à Kofi Annan une proposition «véritable, importante et conforme aux normes internationales» selon la demande de l'ONU.
(El Pais, Las Provincias, El Mundo )

PROCHAINEMENT

  • Delémont, Suisse, 30.06.01, "La solidarité en fête" au collège de Delémont avec la participatio du comité jurassien de soutien au peuple sahraoui.
  • L'association française "Un camion citerne pour les Sahraouis Le Havre- Laguerra" a pris la décision d'accueillir, cet été, dix enfants sahraouis; elle souhaiterait avoir des liens avec toute association de solidarité avec le peuple sahraoui, pour qu'à travers l'accueil des enfants, naisse au Havre un mouvement d'opinion citoyenne en faveur du référendum d'autodétermination du Peuple Sahraoui. Contacter: dominique.rougeventre@oreka.com

INTERNET

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

français

english

castellano

deutsch

  • Sahara-Info, Bulletin des SUKS, Bern, Nr. 79, Juni 2001, 8 p.
  • Ein Staat wie eine Fata Morgana, Seit 25 Jahren schwelt der Westsahara-Konflikt, nun wächst in den Flüchtlingslagern die Gefahr eines neuen Krieges, Ute Sprenger, Frankfurter Rundschau 12.06.01, p 6.


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]