SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINES 22 + 23

27.05. - 12.06.2001

 

Violations des droits humains
26.05.01: Ali Salem Hamdani, un des Sahraouis arrêté le 6 mars 2000 à la suite des manifestations d'El Ayoun et condamné à 5 ans de prison ferme, souffre d'une grave affection cardiaque. Il a été transféré d'El Ayoun à Rabat-Salé grâce à la mobilisation d'organisations locales de défense des droits humains. (corr.)
27.05.01: Karim Chtouki, Sahraoui habitant Dakhla, a été agressé et battu par des proches du commissaire divisionnaire Brahim Bensami, à l'occasion d'un banal conflit financier. Un sit-in a eu lieu devant le commissariat de police de Dakhla, afin de protester contre ces agressions, devenues fréquentes dans la ville, et contre l'impunité dont jouissent les agresseurs. (SPS, corr.)
30.05.01: Le président de la section Sahara du Forum Vérité et Justice, Moutik Lahoussine a été convoqué à plusieurs reprises par la police sur ordre du procureur du roi du tribunal d'El Ayoun, en rapport à ses activités de défense des droits humains. Il a refusé de répondre aux questions qui portaient sur certains paragraphes du communiqué du FVJ, publié à l'occasion du 1er Mai 2001. (BERDHSO)
31.05.01: Neuf Sahraouis, détenus depuis mai 2000 à la prison de Marrakech, ont jeûné pendant deux jours pour protester contre leurs conditions de détention. Arrêtés au cours des heurts entre forces de sécurité marocaines et étudiants sahraouis autour du campus universitaire de Marrakech en mai 2000, ces étudiants purgent des peines allant de 5 à 10 ans. (SPS)
Le ministère sahraoui des Affaires étrangères a évoqué d'autre part le cas de l'étudiant sahraoui Iselkou Mokhtar, qui aurait été dernièrement roué de coups et poignardé à Marrakech, après avoir pris la défense d'étudiantes sahraouies victimes de harcèlement.
01.06.01: Tghana Sbai, berger sahraoui âgé de 30 ans, a été assassiné par un Marocain dans les territoires occupés, aux environs de Guelta Zemmour.
(corr.)
De sources espagnoles on annonce encore que les Sahraouis
- Maidani Ali Salem et Louloud Mohamed Ali al-Lali, qui purgent des peines de prison de cinq et quatre ans à El Ayoune, sont gravement atteints dans leur santé.
- El Hadji Mohamed ould El Mahjoub ould Moelid a disparu alors qu'il se trouvait à Rabat
- Maelainine Abderrahmane ould Mohamed ould Salem, condamné le 29.08.99 à dix ans de prison, dont on ignorait le lieu d'incarcération, se trouve actuellement à la prison civile d'Inzegan près d'Agadir.

25.05.01
Une délégation parlementaire française conduite par François Loncle, PS, président de la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale, s'est rendue à El Ayoun où elle a rencontré des responsables locaux et des transfuges sahraouis.
(Le Matin du Sahara et du Maghreb)

26.05.01
L'Union africaine, appelée à remplacer l'OUA, est devenue réalité, 36 pays ayant ratifié son Acte constitutif. Dans une déclaration, le représentant sahraoui à l'OUA a rappelé que la RASD avait été l'un des premiers Etats à le ratifier et que son pays continuait de faire l'objet d'une agression coloniale caractérisée de la part du Maroc. Il a d'autre part signé le 1er juin le Protocole établissant la Communauté économique africaine relatif au Parlement panafricain.

29.05.01
Le Haut Commissariat aux Réfugiés a organisé dans les camps de réfugiés sahraouis un colloque consacré aux droits et devoirs du réfugié ainsi qu'au rôle de la femme réfugiée dans la société.
(SPS)

31.05.01
Le Président mauritanien a reçu en audience Mansour Oumar, ministre de la Santé de la RASD, envoyé spécial de Mohamed Abdelaziz, Président de la RASD, et le 5 juin William Eagleton, représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara Occidental.

31.05.01
Quatre délégués du CICR ont effectué, du 11 au 25 mai 2001, une visite à 796 des 1479 prisonniers marocains, détenus dans six centres de détention de la région de Tindouf et de celles du Sahara Occidental contrôlées par le Front Polisario. Les délégués ont évoqué avec les autorités sahraouies les cas de 178 combattants sahraouis portés disparus au cours du conflit, et rendu visite à la famille d'un prisonnier d'origine sahraouie, visité au Maroc le 26 mars 2001.

02.06.01
A l'occasion de la journée des forces armées espagnoles d'Alicante, qui a eu lieu en présence du roi et du président du gouvernement, les Associations de solidarité avec le peuple sahraoui de la province ont organisé une marche pacifique à travers la ville, afin de protester contre l'attitude du roi et du gouvernement de l'Etat espagnol face au processus de paix au Sahara Occidental. La manifestation, interdite dans un premier temps sous prétexte d'entrave à la circulation, a réuni plus de 500 personnes.

04.06.01
L'envoyé spécial du Président Mohamed Abdelaziz a remis au Secrétaire général de l'ONU les «propositions que le Front Polisario juge adéquates pour débloquer le plan de paix onusien au Sahara Occidental». Le ministère sahraoui de l'information a souligné que ces propositions sont de nature à permettre «une véritable reprise» de la mise en oeuvre du plan de réglement de l'ONU au Sahara Occidental.
(SPS)

05.06.01
L'Armée de Libération Sahraouie (ALS) a procédé à Lakaibat, région de Tifariti (territoires libérés de la RASD), à des manoeuvres militaires. Plusieurs unités blindés, l'artillerie lourde, la DCA et des bataillons d'infanterie motorisée y ont pris part. Simulant une offensive contre un mur de sable, les forces de l'ALS se sont déployées devant des invités allemands, des représentants de la presse et des observateurs de la Minurso.
(SPS)

08.06.01
Cinq personnes seraient considérées par Amnesty International comme prisonniers d'opinion au Maroc. Hormis le capitaine Mustafa Adib, quatre Sahraouis: Mohamed Daddach, condamné à mort en 1979, condamnation commuée en emprisonnement à perpétuité en 1994, Brahim Laghzal, Cheikh Khaya, Laarbi Massoudi, condamnés en 2000 par le tribunal de première instance à Agadir à quatre ans de prison.
(Philip Luther, chef de l'équipe Afrique du Nord d'Amnesty International, cité par Maroc Hebdo International).

08.06.01
Diverses délégations en visite dans les camps de réfugiés ces derniers temps ont relaté l'extrême précarité de l'approvisionnement alimentaire, en raison de l'insuffisance et des retards des livraisons des grandes agences humanitaires. Les deux plus importants fournisseurs d'aide alimentaire, HCR et PAM, ont fortement réduit ou même cessé les livraisons promises. Depuis septembre de l'année passée l'agence européenne ECHO a complètement stoppé ses acheminements vers les camps. (
Communiqué de WSF/USA, anglais)
Le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) et le Programme alimentaire mondial (PAM) lancent un appel de fonds international de 1,2 million de dollars par mois pour les «150.000 réfugiés du Sahara Occidental installés dans le sud-ouest algérien». Dans un
communiqué de presse conjoint les deux agences humanitaires confirment que «la situation alimentaire de ces personnes demeure extrêmement précaire».

SOLIDARITE

PROCHAINEMENT

INTERNET

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

français

english

castellano


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]