SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 08

18. - 24.02.2001

 

14.02.01
Union européenne
Durant la réunion à Strasbourg de l'intergroupe du Parlement européen «Paix pour le peuple sahraoui», plusieurs députés sont intervenus pour manifester leur préoccupation face à la détérioration de la situation. M. Mohamed Sidati, ministre conseiller et membre du secrétariat national du Front Polisario, a fait le point de la situation. Il a souligné que la région risque d'être confrontée à un retour des hostilités, la RASD se considérant en état de guerre depuis le mois de janvier. Il a réaffirmé la disponibilité du Front Polisario à oeuvrer en vue d'une solution conforme au droit international.
Récemment des questions avaient été posées à la Commission européenne et à la présidence afin d'attirer l'attention sur la gravité de la situation. Dans sa réponse le Commissaire Romano Prodi a déclaré que l'UE appuie les initiatives du Secrétaire général de l'ONU, qu'elle est favorable à des discussions directes entre les parties concernées, "avec la conviction que seul un dialogue ouvert peut aider à trouver une sortie à l'impasse actuelle", et qu'elle continuera à défendre une solution juste et pacifique à la question du Sahara Occidental.

16.02.01
Territoires occupés
Khalihana Ould Rachid (notable sahraoui pro-marocain, ex-ministre des affaires sahariennes, actuel président du conseil municipal d'El Ayoun) a organisé, au cours de la semaine dernière, des rassemblements à El Ayoun, Smara, Dakhla et Boujdour, dans lesquels il a émis de violentes critiques contre les autorités marocaines. Il a dénoncé le fait que les colons venus du nord profitent des richesses du pays au détriment de la population locale. Il s'en est pris aux autorités et à l'administration marocaines, leur reprochant leur politique de discrimination à l'encontre des Sahraouis des zones occupées (nominations de responsables politiques, tous originaires du Maroc, priorité aux Marocains pour les emplois). Il a relevé que les responsables de la répression d'El Ayoun de septembre 1999 ont été honorés au lieu d'être traduits en justice (citant nommément le pacha Mohamed El Guerrouani, nommé secrétaire général du gouverneur à Khenifra, et le caïd Laâzouzi, "super-maire" à Agadir). Selon certains observateurs, le discours provocateur de Khalihana est à mettre en rapport avec le projet d'autonomie pour le Sahara. (
presse marocaine)

20.02.01
Référendum
Margot Kessler, présidente de l'intergroupe "Paix pour le peuple sahraoui" du Parlement européen, a transmis au Secrétaire général des Nations unies, à son envoyé personnel M James Baker, à la présidence de l'UE, de l'OUA et du Mouvement des non-alignés une pétition demandant la stricte application du plan de paix et l'organisation du référendum d'autodétermination sahraoui. Plusieurs centaines de parlementaires européens et députés nationaux de divers pays européens ont signé cet appel.

20.02.01
Rapport du Secrétaire général de l'ONU,
S/2001/148 du 20.02.01
Malgré le manque de progrès constaté dans l'application du Plan de l'ONU pour le Sahara Occcidental, le Secrétaire général Kofi Annan propose la prorogation de deux mois du mandat de la MINURSO, soit jusqu'au 30 avril. Son Envoyé personnel, James Baker, occupé par les élections américaines, n'a pas été en mesure de poursuivre ses démarches auprès du Maroc pour déterminer si celui-ci est prêt à proposer ou accepter une solution politique ou "troisième voie", comme cela lui avait été demandé. Il serait maintenant en mesure de s'investir, une dernière fois, est-il précisé.
Kofi Annan revient en détail sur la grave crise engendrée par le passage du rallye Paris-Dakar qui «a contribué à une recrudescence sensible de la tension entre les parties, dont les répercussions se font encore sentir».
Seul événement positif des 4 mois écoulés: la libération de 201 prisonniers de guerre par le Front Polisario. D'autre part la Commission d'identification a affiné son analyse des recours déposés. Le HCR poursuit les préparatifs pour le rapatriement des réfugiés. Du 9 au 11 février 2001 le Programme alimentaire mondial (PAM) et des représentants de la Communauté internationale des donateurs ont effectué une visite dans les camps de réfugiés de Tindouf, afin d'observer les secours internationaux offerts par des organisations humanitaires, dont le HCR, le PAM, ECHO et plusieurs organisations non-gouvernementales. Le groupe s'est entretenu avec des réfugiés et leurs porte-paroles et a discuté avec les agences de secours des moyens d'assurer l'acheminement des besoins alimentaires et non-alimentaires.
Sur le plan militaire le rapport fait état d'une intensification des exercices militaires des deux parties et des restrictions à la libre circulation imposées à la MINURSO par le Front Polisario suite à l'état de guerre décrété par celui-ci le 7 janvier.
En conclusion le Secrétaire général suit les propositions de son Envoyé personnel qui veut, d'ici au 30 avril, déterminer si le Maroc «est disposé à proposer ou accepter de déléguer une partie de ses pouvoirs en ce qui concerne tous les habitants et anciens habitants du territoire, délégation qui soit véritable, importante et conforme aux normes internationales.» A défaut «la MINURSO recevrait pour consigne d'entamer et d'accélérer l'examen des recours relatifs au processus d'identification, sans préjudice du temps qu'il faudra pour mener l'exercice à bien».
On notera que le référendum n'est plus prioritaire mais est utilisé comme une menace susceptible de pousser le Maroc à enfin accepter une solution politique.

Commentaires et réactions
Le Front POLISARIO, dans
une lettre de son représentant à l'ONU adressée au Conseil de sécurité, a immédiatement réitéré sa ferme opposition à toute initiative niant le droit légitime du peuple sahraoui à l'autodétermination, et mis en garde contre les risques d'une reprise des hostilités armées si l'ONU abandonnait l'option du référendum d'autodétermination. Ahmed Boukhari a relevé le «glissement progressif vers l'abandon pur et simple du Plan de règlement, pourtant agréé par les deux parties et surtout par l'ensemble de la Communauté internationale en faveur d'une prétendue «dévolution d'une autorité gouvernementale» par le Maroc. Pour le représentant du Front Polisario, le rapport reconnaît que le problème des recours peut être résolu et qu'il n'y a donc aucune raison de rechercher des alternatives au référendum.

Le représentant permanent de l'Algérie auprès de l'ONU, reçu par M. Kofi Annan, a réitéré la position constante de l'Algérie fondée sur la stricte application du plan de règlement et des résolutions pertinentes des Nations unies. Lors d'un entretien avec M. Said Ben Mustapha (Tunisie), président du Conseil de sécurité, M. Baali a encore rappelé que l'Algérie s'en tient à une mise en oeuvre scrupuleuse du plan de règlement et des accords de Houston ainsi qu'au respect de la légalité internationale.

Presse marocaine:
Pour Le Matin du Sahara, le Maroc a déjà répondu aux attentes de l'ONU, par les propositions contenues dans un mémorandum présenté 3 semaines après les négociations de Berlin, propositions qui seraient conformes à «une solution prompte, durable et acceptable» exigée par Baker, mais conditionnées par le «strict respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale» du Maroc.
Al-Bayane (P.P.S) titre son éditorial : Propositions inacceptables et écrit «Nous devons également rappeler que le Maroc a saisi l'ONU pour que celle-ci organise un référendum dans une atmosphère sereine... Aussi paraît-il bien étrange que le secrétaire général de l'ONU et son envoyé personnel s'écartent de la mission dont ils ont été initialement investis pour s'engager dans des voies tortueuses... Les propositions de MM. Kofi Annan et James Baker sont inacceptables».
Maroc-Hebdo (ind.) titre en couverture: «Le rapport de Kofi Annan sur le Sahara opte pour une autonomie élargie. L'ONU a tranché.» Tournant historique dans le dossier du Sahara, il n'est plus question de référendum. Mais d'un transfert de quelques pouvoirs internes, dans le cadre d'une politique de régionalisation nationale et dans le respect de l'intégrité territoriale du Maroc.

Presse algérienne:
La démarche de Kofi Annan, qui a relancé l'option dite de la «troisième voie» en sommant les Marocains à déléguer aux Sahraouis une partie de leurs pouvoirs sur le Sahara-Occidental, est en nette violation des résolutions de l'ONU (El Watan, 24.02.01).

La presse espagnole souligne unanimement que le Secrétaire général de l'ONU impose un ultimatum au Maroc, le sommant de préparer une solution d'autonomie au détriment d'un référendum.

21.02.01
Amérique du Sud
Le Parlement andin, qui regroupe les députés du Venezuela, de la Colombie, du Pérou, de l'Equateur et de Bolivie, a adopté une résolution sur le Sahara Occidental, dans laquelle il se dit «profondément préoccupé» par la situation que vivent les citoyens de la RASD. Il demande que l'on procède le plus rapidement possible au référendum et que l'on respecte la décision du peuple sahraoui.

23.02.2001
Syndicats
La confédération syndicale espagnole Comisiones Obreras a décidé de ne pas participer au 4ème congrès du syndicat marocain CDT, parce qu'il aura lieu à El Ayoun, capitale des territoires occupés par le Maroc du 14 au 16 mars.

PROCHAINEMENT

27.02.76 - 27.02.01
25ème anniversaire de la RASD
Après les premières manifestations qui ont eu lieu en France: Limoges, Espagne: Logroño, Bilbao, Italie: Rome, Belgique: Bruxelles, etc
... d'autres sont prévues en Espagne: Barcelona , Las Palmas de Gran Canaria, Alicante, Barcelona, Almansa, Vitoria- Gasteiz, Viladecans Barcelona, Elda (Alicante), Albacete, France: Pantin, Suisse: Genève, Cuba: La Havanna, Santiago de Cuba, Holguín, Camaguey, Australie: Sidney, Slovénie: Ljubljana, Italie: Pistoia, etc. (Vu le grand nombre, il ne nous est plus possible de rendre compte de toutes les manifestations, nous prions les organisateurs oubliés de e nous en excuser).
... et dans les campements le Marathon du Sahara, véritable défi sportif et humanitaire. Un marathon, semi-marathon et des courses de 10 et 5 kilomètres, vont être courus en plein désert entre les campements de El Ayoun et Smara.
Le but c'est d'abord de redonner un peu d'espoir aux réfugiés qui se sentent abandonnés depuis que le référendum prévu en 1992 est reporté aux calendes grecques. Ensuite attirer l'attention des médias sur le conflit oublié du Sahara Occidental. Et finalement récolter des fonds pour venir en aide aux enfants sahraouis réfugiés.
L'idée du Marathon du Sahara est née aux Etats Unis, au sein de diverses ONG humanitaires comme US Western Sahara Foundation, Shelter for Life International, auxquels sont venus se joindre des associations comme Ecologistas en Acción, Corredores Solidarios, Consejo de la Juventud de España, l'Union nationale de la jeunesse algérienne, etc. Le parrainage en est assumé par l'Union Nationale des Femmes Sahraouies qui a invité les sportifs du monde entier à participer au marathon du Sahara en signe de bonne volonté et d'espoir.
On annonce un millier de participant-e-s en provenance de tous les continents, parmi eux des marathoniens chevronnés comme Martín Fiz, 6ème aux jeux olympiques de Sidney, champion du monde en 1995, Benito Ojeda, champion d'Espagne 2000, Fabián Roncero, recordman pour l'Espagne, Juan Francisco Romera, champion d'Espagne 1990, Juan Carlos Montero, 5ème au marathon de New York, et Ron Hill, champion olympique des années 1970, etc ... Sites web:
Sahara marathon et El Mundo (résultats)

INTERNET

Pagina Saharawi in italiano con photos, storia, marathon... : http://alfiotondelli.firenze.net

 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

english

Castillano

Deutsch

Italiano


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]