SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 06

04 - 10.02.2001

05.02.01
Sit in
N'ayant toujours pas été entendus, plusieurs dizaines d'étudiants sahraouis ont repris leur manifestation devant le ministère de l'emploi à Rabat, réclamant leur droit au travail.
(SPS)

06.02.01
Déclarations
Dans une déclaration au quotidien
"Acharq Al Awsat", le ministre des Affaires étrangères marocain Mohamed Benaïssa a souligné que «la question du Sahara marocain constitue une entrave devant la dynamisation de l'Union du Maghreb Arabe». Il a fustigé le rôle de l'Algérie qui «abrite un groupe armé qui menace la souveraineté et la stabilité de son voisin». Il a prétendu que le plan de règlement de l'ONU au Sahara Occidental «n'a malheureusement pas abouti» et répété que le Maroc est prêt à «présenter un dossier exposant une conception globale pour une solution politique au conflit du Sahara, qui repose sur la prise en compte des spécificités de la région ainsi que sur la décentralisation et la démocratie dans le cadre de l'unité territoriale et de la souveraineté marocaine».

Dans sa réaction publiée le 07.02. le ministre des affaires étrangères sahraoui Mohamed Salem Ould Salek exprime son accord avec son homologue marocain, répétant que «sans paix le Maghreb ne pourrait se réaliser en tant qu'ensemble économique, politique et socio-culturel». Mais pour ould Salek, l'entière responsabilité des 25 années de guerre et du gâchis qui en a résulté incombe au Maroc. Il déplore que les moyens déployés n'aient pas servi plutôt au développement de l'Union maghrébine.
Le Maroc met en cause l'Algérie, estime ould Salek, dans le but d'occulter la lutte menée par le peuple sahraoui, à l'image d'autres régimes colonialistes dans le passé récent.
Ould Salek conclut que seul le plan de paix peut apporter une solution juste et définitive au Sahara Occidental, parce qu'il « demeure l'unique voie à même de permettre au peuple sahraoui de choisir librement son destin. Il serait donc vain de vouloir maintenant ou à l'avenir lui substituer une quelconque autre voie.»

De son côté M. Belkhadem, ministre algérien des.Affairs étrangères, répète devant la presse à Alger «qu'il existe un plan de règlement adopté par les Nations unies, qui établit le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et nous sommes pour la mise en oeuvre du plan de règlement des Nations unies».

INTERNET

La constitution de la RASD, adoptée par le 10ème Congrès national, 26.08-04.09.99.

RASD, 25 ans, page spéciale avec agenda, actions, documents...

Asociación Malagueña de Amigos del Pueblo Saharaui: http://amaps.pvirt.com

PROCHAINEMENT

28.02.01 : Fin du mandat de la MINURSO

France

España

Un agenda des manifestations commémoratives du 25ème anniversaire de la RASD sera régullièrement mis à jour.

 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

English

Français

 


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]