SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 52

24. - 31.12.2000

 

15.12.00
Frontière maritime des Iles Canaries
L'ambassade d'Espagne à Rabat a indiqué, dans un communiqué, que les informations diffusées par certains médias marocains au sujet d'une prétendue et récente délimitation unilatérale par l'Espagne d'espaces maritimes autour de l'archipel des Canaries n'avaient aucun fondement. Les autorités espagnoles avaient fixé, il y a trois ans, la frontière maritime des Iles Canaries, soit la zone économique exclusive des Canaries, en application de la règle de l'équidistance. Le Maroc, qui a demandé des éclaircissememts à l'Espagne, examine actuellement la réponse espagnole. (
presse marocaine et espagnole)

19.12.00
Relations algéro-marocaines
Le ministre de l'intérieur algérien, Yazid Zerhouni, a démenti la rumeur selon laquelle le président algérien aurait été victime d'une tentative d'attentat, ajoutant que la rumeur provenait de Rabat et de certains états du Moyen Orient, dans le but de déstabiliser l'Algérie. (
presse algérienne)

25.12.00
Mohamed VI, roi des pauvres
Le Maroc se paupérise. En 1998-99, près d'un Marocain sur cinq (19%) vit dans la pauvreté, contre un Marocain sur dix en 1990-91 (13,1%). Le nombre de personnes vivant en-dessous du seuil de pauvreté a passé de 3,36 millions à 5,31 millions de personnes en 1999. Cela fait 2 millions de pauvres en plus. Définitions: Un "pauvre" vit aujourd'hui avec moins de 10,90 DH (1 $ US) par personne et par jour en milieu urbain et 8,40 DH ( 0,8 $ US) en milieu rural. (
L'Économiste, Maroc)

27.12.00
Espagne
Le gouvernement espagnol, dans une réponse à la question d'un parlementaire, estime qu'il est «impérieux» que le Maroc et le Front Polisario agissent «avec prudence» dans le conflit qui les oppose. Il assure qu'il va continuer «à promouvoir une atmosphère de confiance et de collaboration.». Madrid «fait de son soutien au plan de paix une constante de sa politique» et encourage les parties à coopérer avec l'ONU. (
La Provincia)

28.12.00
Union africaine
La RASD a ratifié l'Acte constitutif de l'Union africaine. L'ambassadeur sahraoui auprès de l'OUA, Fadel Ismail, a remis la lettre de notification de la ratification au Secrétaire général de l'OUA. L'Acte constitutif avait été signé par le président sahraoui le 12.07. à Lomé lors du dernier sommet de l'OUA. (
ministère d'information sahraoui)

Rallye Paris-Dakar 2001

Le rallye Paris-Dakar, caravane motorisée déplaçant 2000 personnes, jouit chaque année d'une intense couverture médiatique. Cet événement pseudo-sportif, contesté depuis des années pour ses impacts environnementaux, sociaux et humains, a repris cette année son ancien parcours. Il devrait traverser, sous la protection du gouvernement marocain, le Sahara Occidental occupé, sans tenir compte du peuple sahraoui et prenant ainsi le risque de déclencher une reprise de la guerre.
Le parcours en Europe va de Paris à Almeria par Narbonne et la côte catalane. Au Maroc la caravane se rend à Goulimine. Le 7 janvier elle devrait franchir la frontière maroco-sahraouie au sud de l'oasis de M'seyed, pour arriver à Smara. Le lendemain les concurrents quitteraient le Sahara Occidental en traversant le mur de défense, juste à l'endroit où celui-ci touche ou traverse le territoire mauritanien, au nord de Bir-Moghrein.
Après la décision du Front Polisario de reprendre les armes "le jour même où le rallye Paris-Dakar franchira la frontière maroco-sahraouie", (22.12.00,
communiqué du Ministère sahraoui de l'information) les organisateurs du rallye refusent de modifier le parcours, affirmant le 23.12.00 qu'ils connaissent bien la situation dans la région et que les gouvernements marocain et mauritanien sont leurs seuls interlocuteurs.
Le ministre marocain des affaires étrangères, Benaïssa, déclare le 25 décembre que «le Maroc est déterminé à briser toute tentative ou tout acte visant à porter atteinte à son intégrité territoriale. Le Maroc ne permettra aucune atteinte à sa sécurité et à sa stabilité sur la totalité de son territoire, de Tanger à Lagouira»
Le ministre sahraoui des affaires étrangères qualifie ces propos de "provocation" qui "vise à donner de fausses assurances aux organisateurs du rallye" et réplique que le territoire du Sahara Occidental n'a jamais été reconnu par la Communauté internationale comme partie du Maroc. (26.12.00,
communiqué )
La Mauritanie réagit officiellement le 27: «Toutes les conditions de sécurité seront maintenues et renforcées tout le long du parcours en territoire mauritanien.»

Première manifestation
Un grand nombre de Sahraouis et d'amis du peuple sahraoui ont manifesté à Barcelone lors du départ des coureurs espagnols pour Paris. Sur des banderoles on pouvait lire: «Le peuple sahraoui ne participe pas au rallye».

De nombreuses organisations ont déjà protesté contre cette atteinte aux droits du peuple sahraoui par des communiqués et des appels au SG de l'ONU ainsi qu'à leurs gouvernements respectifs, pour empêcher la reprise de la guerre et pour accélérer la tenue du référendum.
Voir la page spéciale:
http://www.arso.org/Paris-Dakar/parisdakar.htm

 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

Castellano

Portugês


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]