SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 46

12. - 18.11.2000

 

30.10.00
Lors de sa 14ème session, le bureau de la Fédération syndicale mondiale a accepté comme membre l'Union générale des travailleurs sahraouis, UGTSARIO.

02 et 06.11.00
El Ayoun
Deux ex-détenues sahraouies sont décédées des suites des traumatismes subis et des maladies contractées lors de leur détention. Arrêtée le 12 novembre 1975, Lalla N'Guiya Elidrissi avait passé plus de quatre ans en prison, sans jugement, avant d'être libérée. Elle est décédée le 2 novembre. Fatma R'Gueibi, dite Fatou, est décédée le 6 novembre des suites d'une affection contractée pendant son emprisonnement de plusieurs mois.

06.11.00
Recensement
Emilio Cuevas, ex-colonel espagnol auteur du recensement de la population sahraouie en 1974, a reconnu, dans une interview à
El Pais, que l'inclusion des tribus contestées dans le recensement (65'000 personnes) était la conséquence d'une erreur de sa part. Alors qu'il travaillait pour l'ONU, il avait repris les codes des sections de la population de l'époque espagnole, une manière de faire choisie pour faciliter le travail d'enregistrement. Mais, selon Cuevas, les Nations unies ont adopté ces subdivisions comme si elles définissaient la population sahraouie. Ainsi, le fait que 600 membres de la tribu des Ait Ba Amrane figurent dans le recensement espagnol comme Sahraouis parce que résidants au Sahara espagnol, ne permet pas de considérer l'ensemble de la tribu comme sahraouie. «A Manhattan, déclare Cuevas, vivent des milliers de Chinois, qui possèdent un passeport américain. Mais cela ne veut pas dire que tous les Chinois de Chine soient américains.»

08.11.00
Mines anti-personnel
Des spécialistes mauritaniens ont éliminé, avec l'aide d'experts américains, 30'000 mines anti-personnel au nord de la Mauritanie. Ces mines avaient été placées lors du conflit mauritano-sahraoui de 1975 à 1979. (
AFP)

09.11.00
Maroc
A Marrakech un sit-in symbolique de deux heures a été organisé par des étudiants sahraouis, auxquels les autorités ont refusé des chambres et des bourses. A Rabat les étudiants sahraouis n'ont pas pu s'inscrire dans les facultés où les étudiants peuvent avoir accès aux médias internationaux. A Tan-Tan des centaines de jeunes diplômés chômeurs sahraouis, auxquels se sont joints les parents des victimes de la répression, poursuivent un sit-in pour réclamer du travail. Les autorités n'ont pas réussi, malgré leurs promesses, à convaincre les manifestants de cesser leur mouvement. Les chômeurs exigent du travail pour tous et la réparation des dommages causés par l'intervention policière du 5 novembre (
semaine 45). (SPS)

10-11.11.00
Internationale Socialiste
Le Conseil de l'Internationale Socialiste (IS), dans une résolution adoptée à Maputo (Mozambique), exprime sa «profonde préoccupation quant au constant ajournement du référendum d'autodétermination» du peuple sahraoui et appelle «le Maroc et le Front Polisario à coopérer pleinement avec les Nations unies et leur envoyé personnel M. James Baker» . Une délégation du Front Polisario, conduite par Mhamed Khadad, a participé aux travaux et a eu des entretiens avec les secrétaires généraux du FRELIMO et du MPLA et a rencontré les chefs de nombreuses délégations d'Europe , d'Afrique et d'Amérique latine .

10-12.11.00
Forum Civil du Partenariat Euro-Méditerranéen (PEM).
L'association des Amis de la RASD a participé au Forum des ONG, qui s'est tenu à Marseille à la veille de la quatrième conférence ministérielle euroméditerranéenne (15-16.11.00). L'AARASD a appelé à la mobilisation pour le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui.
Un «Autre sommet» s'est déroulé à Marseille le 9 novembre, à l'initiative d'Attac, de Méditerranée solidaire(s) et d'une vingtaine d'organisations de pays méditerranéens. Dans son
Manifeste final l'Autre sommet déclare qu'«il ne peut être question d'une paix régionale et de la proclamation du Droit des peuples à vivre libres alors que le fait colonial israélien se poursuit et que le peuple palestinien se voit dénier le droit de constituer un Etat indépendant, que ses enfants sont massacrés en toute impunité et qu'une partie de sa population est contrainte à un exil sans fin. D'autres peuples de la région (peuples kurdes et saharaouis) connaissent des situations similaires.» Attac Maroc, dans un communiqué, s'est distancé de la prise de position concernant le Sahara tout en réaffirmant sa «position de principe d'attachement à la légalité internationale et au processus référendaire engagé par l'ONU dans la région.»

11.11.00
Salek Bahaha
Ce citoyen sahraoui, condamné le 10 octobre pour «délit de fuite» (
semaine 41), a entamé une grève de la faim d'une semaine pour réclamer la révision de son procès. (SPS)

13.11.00
Appel urgent
L'Union internationale de la jeunesse socialiste IUSY lance un appel urgent en faveur du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui. Elle condamne les violations des droits humains perpétrées par les autorités marocaines dans les territoires occupés, exige la libération de tous les détenus politiques sahraouis et s'inquiète des retards du référendum. Elle demande à l'ONU et à la communauté internationale de faire pression sur le Maroc afin de permettre la tenue du référendum.

12.11.00
Selon la presse marocaine, cinq jeunes Sahraouis, ainsi que Cheikh Ali Ould El Bouhali, un ancien membre de la Jamaâ sahraouie, auraient «ralliés» le Maroc en provenance des camps de réfugiés près de Tindouf.

14.11.1975-14.11.2000
Accords de Madrid
Asturies, Oviedo
L'Association des amis du peuple sahraoui des Asturies a organisé une manifestation à l'occasion du 25ème anniversaire des accords de Madrid de 1975. Ces accords, signés par l'Espagne, le Maroc et la Mauritanie et qui sont toujours en vigueur, consacraient l'abandon du territoire du Sahara Occidental par l'Espagne au profit du Maroc et de la Mauritanie. Les manifestants ont dénoncé l'occupation illégale du territoire sahraoui par le Maroc, la décolonisation inachevée de la part de l'Espagne et la responsabilité de celle-ci dans la situation actuelle.
Madrid
L'Association des amis du peuple sahraoui a publié un manifeste qui demande au gouvernement espagnol de s'engager résolument à soutenir les résolutions des Nations unies en faveur de l'autodétermination sahraouie.
Albacete
L'Association des amis du peuple sahraoui d'Albacete a écrit au premier ministre espagnol et organisé une manifestation publique.

14.11.00
Selon la presse marocaine l'association «Sahara Marocain» (Espagne) a décidé de poursuivre devant la justice espagnole le Front Polisario pour atteinte aux droits de l'homme. Mohamed Berrada, avocat à Casablanca, a financé cette initiative.
De même source on apprend qu'une délégation du RPR français élargie séjournera au Maroc du 29 novembre au 3 décembre 2000. La délégation se rendra à El Ayoun dans le but d'enquêter sur les «séquestrés de Tindouf et les enfants sahraouis déportés à Cuba.» (
presse marocaine)

16.11.00
Maroc-Algérie
A l'occasion de la visite au Maroc du ministre algérien de l'intérieur le Maroc et l'Algérie ont décidé de mettre sur pied des "mécanismes" pour normaliser leurs relations et réouvrir leur frontière fermée depuis 1994. Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue marocain, le ministre algérien de l'Intérieur Yazid Zerhouni a souligné, concernant le conflit du Sahara Occidental, que "les deux parties ont convenu de le mettre entre parenthèses". Le ministre marocain Ahmed Midaoui a cependant fait remarquer que "le Maroc ne pourrait traiter aucun problème en oubliant le parachèvement de son intégrité territoriale dans ses provinces du sud".

VOL CHARTER

Associazione nazionale di solidarieta con il popolo sahrawi in collaborazione con "Altrimondi" di Roma e Lazio:
Volo speciale per la RASD: Milano - Tindouf - Roma: 15 - 21 dicembre 2000. Costo: LIt. 1'200.000 . Info:
marcomassoni@tiscalinet.it

PROCHAINEMENT

Italia, Roma: Venerdi 1° dicembre 2000 ore 9.00-18.00 Palazzo Valentini Via 4 novembre 119/a: "Confronto sui problemi delle donne e dell' infanzia tra donne Sahrawi, Algerine, Albanesi, Bosniache e Kossovare". Introducono: - Marisa Rodano, Segretorio Nazionale ANSPS - Mamma Sidi, Unione Donne Sahrawi. Organizzano: Regione Lazio, Provincia di Roma, Comune di Roma, Unione donne Sahrawi, ANSPS. Per informazioni: 0347-3436294, E-mail: marcomassoni@tiscalinet.it - opics99@yahoo.it

INTERNET

Recomendaciones de ASPS para los que viajan a los campamentos: català / castellano

 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Castellano


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]