SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 42

15. - 21.10.2000

 

12.10.75 - 12.10.00
Unité nationale sahraouie
C'est le 12 octobre 1975, au moment où l'Espagne s'apprêtait à céder le Sahara Occidental au Maroc, que les représentants du peuple sahraoui, toutes tendances confondues, se rassemblaient sous l'égide du Front Polisario pour décider de la poursuite du combat de libération nationale contre la nouvelle puissance coloniale.
Les festivités marquant cet anniversaire qui se sont déroulées du 12 au 19 octobre dans les quatre wilayas des campements de réfugiés, ont donné lieu à de grands meetings, suivis de campagnes de travaux communautaires tels que le nettoyage des alentours des campements. Des cérémonies ont aussi eu lieu dans les territoires libérés. Elles se sont terminées par des manoeuvres militaires à Mheiriz, auxquelles ont participé des bataillons motorisés, l'artillerie lourde et la DCA, à laquelle ont assisté des observateurs de la Minurso. Une offensive contre un tronçon du mur de défense marocain a été simulée.(
SPS)

14-15.10.00
Suisse
Une délégation sahraouie composée de la représentante du F. Polisario an Suisse, Senia Ahmed, et du secrétaire général de l'Union des Juristes Sahraouis, Abba Salek, a participé au congrès du parti socialiste suisse à Lugano. Lors d'une intervention en plénière et de multiples contacts avec des responsables du parti et des délégations étrangères présentes, les Sahraouis ont exposé la situation actuelle du plan de règlement et invité leurs interlocuteurs à visiter les territoires occupés par le Maroc pour constater la répression subie par la population locale et apporter aide et protection à celle-ci. (
corr.)

15.10.00
Condamnations
La gendarmerie marocaine avait arrêté le 11 octobre les deux frères Toufah et Lehbib, qui avaient incendié un véhicule de la gendarmerie au moyen d'une bombonne de gaz (
semaine 41), ainsi que quatre autres personnes soupçonnées d'être complices. Trois personnes ont été condamnées à huit mois de prison ferme et à une amende de 5'500 DH (environ 550 dollars US). Les trois autres accusés ont été acquittés et libérés. (SPS, AFAPREDESA)

Le tribunal de première instance d'El Ayoun a condamné huit jeunes Sahraouis pour tentative de rejoindre le Front Polisario. Ces jeunes avaient été arrêtés le 6 octobre dernier (semaine 40) près de Guelta Zemmour. Quatre autres Sahraouis sont toujours en fuite. (SPS, AFAPREDESA)

16.10.00
Mauritanie
Le président mauritanien a reçu M. William Eagleton, représentant spécial du secrétaire général au Sahara Occidental.

17.10.00
Parlement européen
Pour la première fois une commissione du parlement européen consacrait une réunion officielle au Sahara Occidental. La délégation interparlementaire pour les relations avec le Maghreb avait invité l'ambassadrice du Maroc auprès de l'UE et Mohamed Sidati, ministre conseiller de la RASD.(
exposé Sidati)
Dans le débat qui a suivi les deux exposés, plusieurs députés ont appelé le Conseil des ministres de l'Union à prendre position à travers une action commune. "Le Conseil ne peut rester sourd à nos appels et se confiner dans le mutisme", ont-ils insisté. Le député Carneiro a déploré le discours paradoxal du Maroc qui affirme qu'il vit une transition démocratique alors que le conflit au Sahara Occidental reste entier. Un autre intervenant, M. Poos, a souligné que la solution passe par une seule voie : l'application des résolutions internationales en la matière. "Le droit doit prévaloir", a-t-il affirmé. Yasmine Boudjenah a évoqué l'attitude de la France à l'égard du conflit. Cette attitude, a-t-elle relevé, "ne sert ni les intérêts du peuple sahraoui, ni ceux du Maroc, encore moins ceux du Maghreb". (
SPS, aps)

17.10.00
Référendum
Le président algérien et son homologue vietnamien, M. Tran Duc Luong, ont réiteré leur "soutien" au plan de règlement des Nations unies en faveur de l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental et pour l'autodétermination du peuple sahraoui.

17.10.00
Référendum
Le président d'Afrique du Sud, M. Thabo M'Beki, qui a reçu à Prétoria le ministre sahraoui des Affaires étrangères, a réaffirmé l'appui de son pays au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance. M. Thabo M'beki a souligné que le plan de règlement demeure la seule voie pacifique pour régler le conflit. La ministre des affaires étrangères d'Afrique du Sud, accompagnée de son homologue nigérian, a transmis la position de son pays au roi du Maroc lors d'une rencontre à Casablanca le 16.10.00. (
SPS, PANA)

18.10.00
Grève de la faim
Les diplômés chômeurs sahraouis d'El Ayoun sont en grève de la faim depuis le 14 octobre. Ils ont organisé un sit-in illimité pour commémorer les événements sanglants d'El Ayoun de septembre 1999. Les grévistes demandent au gouvernement la réalisation des promesses faites il y a une année et le respect strict des droits humains dans les territoires occupés du Sahara Occidental. (AFAPREDESA). Selon un correspondant sur place, des grévistes de la faim auraient été transportés à l'hôpital suite à la détérioration de leur état de santé.

18.10.00
Les Sahraouis Cheikh Khaya, Brahim Leghzal et Laarbi Massoudi, condamnés le 2 juin à des peines de quatre ans de prison, ont été transférés de la prison d'Inezgane près d'Agadir à celle de Boulemharez, la prison civile de Marrakech. Cette nouvelle prison est connue pour son régime particulièrement sévère.
(AFAPREDESA)

18-19.10.00
Territoires occupés
Une délégation allemande, composée de MM. Eberhard Brecht et Christoph Moosbauer (SPD), membres de la commission des Affaires étrangères du parlement, accompagnée de l'ambassadeur d'Allemagne à Rabat, M. Scheel, s'est rendue à El Ayoun «en mission d'information». M. Brecht, ancien président de la commission des Affaires étrangères et auteur d'une motion qui demandait en 1996 déjà à l'Allemagne d'intensifier ses efforts pour faire progresser le plan de paix, a visité la région à plusieurs reprises.

19.10.00
ONU
Le Secrétaire général des Nations unies a reçu le président de la RASD Mohamed Abdelaziz pour un entretien au siège de l'ONU à New York. Ensuite c'est le Conseil de sécurité en session spéciale qui a entendu le dirigeant sahraoui. Celui-ci a informé le Conseil de la position constante du Front Polisario insistant sur la nécessité de la mise en oeuvre loyale et intégrale du plan de paix qui "doit être préservé des tentatives de dérive ou déviations". D'autres entretiens à l'ONU sont prévus, en particulier avec le président du Conseil de sécurité. Le mandat de la MINURSO se termine le 31 octobre prochain et un rapport du SG sur la situation est imminent. Le Conseil de sécurité se réunira le 27.10. pour prendre une décision.(
Ministere sahraoui de l'information, SPS, UN news)

SOLIDARITE
47 responsables politiques figurent parmi les 140 participants des Iles Baléares qui se rendront prochainement dans les camps de réfugiés dans le cadre d'un vol charter humanitaire.

 

INTERNET

Sitio Avanzar en la Solidaridad con el Pueblo saharaui - Avançar en la Solidaritat amb el Poble saharauí
Barcelona , 28.10.00 : Asamblea de reflexion sobre la Solidaridad con el Pueblo saharaui - la Solidaritat amb el Poble saharauí. Contact
asps80@hotmail.es

VOLS CHARTER

Murcia
Vuelo charter a los campamentos de Tindouf desde Alicante del 02 de diciembre a las 19h20 al 08 de diciembre 2000 a las 19h25. Informacion: Federacion de amig@s del pueblo saharaui, Pedro Cobacho: 968/192092, 968/192093, 609368902.
http://www.accesosis.es/~sahara/viaje.htm, E-mail: pedroj@accesosis.es

Barcelona
Vol xàrter als campaments de Tinduf del 5 al 10 de desembre de 2000, ACAPS, seccións Montmelo- La Llagosta: tels. 677 01 13 02, 606 77 63 93, 667 98 40 53, 616 73 94 05.

 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

Castellano

English


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]