SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 38

17. - 23.09.2000

 

13.09.00
USA
La Sous-commission Afrique de la Commission des relations internationales du Congrès des Etats Unis a tenu un hearing sur le référendum au Sahara Occidental. En introduction le président de la commission, le député Ed Royce a fustigé la lenteur de l'opération onusienne, déclarant «qu'après 8 ans de retard (le référendum était prévu en 1992) et au prix de 440 millions de dollars US, la MINURSO est toujours loin du but.» Selon lui il est clair que ni les Etats Unis ni d'autres pays n'ont eu la volonté de faire pression sur le Maroc pour l'organisation d'un référendum juste et équitable.
Le député George Radanovich a quant à lui critiqué le gouvernement américain, qui n'a pas fait preuve de fermeté à l'encontre du Maroc, puissance d'occupation au Sahara Occidental, et qui ne soutient pas suffisamment James Baker dans sa difficile mission.
Le député Joseph Pitts, après avoir dénoncé les propositions américaine et française d'abandon des accords négociés et signés par les parties, a rappelé que les Etats Unis d'Amérique ont été fondés sur la base du droit à l'autodétermination et qu'il est arrogant et injuste de vouloir priver un autre peuple de ce droit. Il a conclu en disant qu'il est temps que l'ONU organise le référendum et en fasse observer le résultat.

13-15.09.00
Intergroupe parlementaire européen
Une délégation de membres de l'intergroupe parlementaire européen "Paix pour le peuple sahraoui", comprenant des députés français, espagnols et britanniques, a séjourné du 13 au 15 septembre dans les campements de réfugiés sahraouis. A son retour elle a adressé un appel au Conseil et à la Présidence française de l'UE leur demandant de jouer un rôle plus actif pour garantir l'application du plan de paix de l'ONU. Dans un communiqué la délégation fait part de l'inquiétude et de la déception qu'elle a observée parmi la population sahraouie, confrontée aux perpétuels reports du référendum. Elle souligne la nécessité pour l'UE de soutenir les efforts des Nations unies pour l'application des accords signés et demande un renforcement de l'aide humanitaire aux réfugiés. Elle conclut que seule une solution qui respecte le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination permettra à tous les peuples de la région, y compris le peuple marocain, de construire un avenir dans la paix et la stabilité. (
SPS)

ONU - Référendum
«Le plan de règlement (...) demeure l'option pratique et réaliste qui pourra assurer une solution juste et durable à ce conflit», a dit à la tribune de l'Assemblée générale le ministre algérien des Affaires étrangères Abdelaziz Belkhadem. (
14.09.00, aps)
«Mon pays tient à réitérer sa disponibilité à tout mettre en oeuvre pour faciliter l'application du plan de règlement des Nations unies en vue de résoudre le conflit du Sahara Occidental», a déclaré à son tour le ministre des Affaires étrangères mauritanien, M. Ahmed Ould Sid'Ahmed. (
16.09.00, ami)

18-21.09.00
Visite de Mohamed VI en Espagne
Lors du dîner de gala offert au roi du Maroc au premier jour de sa visite, le souverain espagnol Juan Carlos a renouvelé son appel «à ne pas lésiner sur les efforts pour résoudre les contentieux existants, et particulièrement le différend autour du Sahara Occidental.» L'Espagne est convaincue a-t-il ajouté, que «seule une véritable volonté de coopération entre les parties impliquées permettra de surmonter les difficultés qui empêchent encore l'application du plan de paix et de parachever le processus de construction maghrébine.»

Le représentant du Front Polisario en Espagne a accueilli avec satisfaction la demande du roi d'Espagne, espérant qu'elle a été bien entendue par Mohamed VI. «Il est temps de corriger les accords tripartites de Madrid (signés en 1975 par l'Espagne, le Maroc et la Mauritanie)» a-t-il ajouté. Interrogé sur les prochaines négociations marocco-sahraouies prévues à Berlin à la fin du mois, Ghali s'est montré pessimiste quant à un résultat. (El Mundo)

Cette visite a donné lieu à diverses manifestations de protestation organisées par le mouvement de solidarité avec le peuple sahraoui.
De nombreuses associations, institutions, syndicats, etc, ainsi que 114 municipalités formant la Coordination catalane des mairies solidaires avec le peuple sahraoui, ont signé une lettre ouverte au roi du Maroc, demandant l'organisation du référendum.
Un rassemblement pacifique devant la mairie de Madrid, où le roi du Maroc allait être reçu par la municipalité, a été dispersé mardi 19 septembre par la police, 15 participants arrêtés. Les manifestants protestaient contre les atteintes aux droits humains perpétrés au Sahara Occidental et contre les obstacles que le Maroc met au déroulement du référendum. Malgré la vigilance de la police six manifestants ont néanmoins pu brandir des pancartes à l'intérieur de la salle, au vu des invités marocains. Lors de la séance officielle au parlement des cris «Maroc hors du Sahara» ont rententi de la tribune du public.
La Ligue espagnole Pro Derechos Humanos a vivement protesté contre l'attitude des forces de police.
Les représentants de Izquierda unida ont boycotté la réception offerte par la ville de Madrid au souverain marocain en guise de protestation.
Dans la soirée plusieurs milliers de manifestants (entre 3000 et 5000 selon les sources) ont participé à une marche de protestation au centre de Madrid. Les manifestants demandaient le respect des droits humains dans les territoires occupés par le Maroc et la mise en oeuvre rapide du référendum d'autodétermination.
Une marche a également eu lieu à Barcelone. (
presse espagnole, SPS)

La section espagnole d'Amnesty international a remis une lettre au roi Juan Carlos et au ministre espagnol des affaires étrangères, à l'intention du roi du Maroc Mohamed VI. AI s'inquiète de ce que l'amélioration des droits humains au Maroc ne s'étende pas aux habitants du Sahara Occidental et dénonce le peu de liberté d'association, de mouvement et d'expression accordée aux Sahraouis. L'association de défense des droits humains relève que beaucoup d'entre eux souffrent de ce que les autorités se refusent à reconnaître les violations dont ils ont été victimes dans le passé, elle relève aussi que bon nombre des 450 Sahraouis disparus ne sont pas reconnus comme tels. Elle est aussi préoccupée par le fait que les bourreaux et les tortionnaires restent impunis.

18.-21.09.00
Afrique du Sud
M. Mohamed Cheikh, Secrétaire Général de l'UGTSARIO, Union générale des travailleurs sahraouis, a participé au 7ème congrès national des syndicats sudafricains COSATU. Les 3000 délégués sudafricains lui ont réservé un accueil chaleureux et ont réaffirmé le soutien et la solidarité de leur mouvement avec la cause sahraouie. Ils ont décidé dans une résolution d'entreprendre une campagne de solidarité en faveur de l'UGTSARIO et du peuple sahraoui. (
corr., SPS)

Soutien au plan de règlement ONU-OUA
Divers émissaires sahraouis se trouvent en mission dans le cadre d'une campagne diplomatique menée actuellement par le Front Polisario et le gouvernement de la RASD, pour sensibiliser l'opinion internationale sur la question de la décolonisation du Sahara Occidental et l'alerter sur les dangers que représentent le blocage par le Maroc de l'application du plan de paix et la tentative d'abandonner le référendum pour une autre voie.

Venezuela: Le président du Conseil national sahraoui (parlement), Salem Sidi Brahim a été reçu par le président de l'assemblée nationale, le Dr William Lara.(SPS 16.09.00)

Kenya: L'Ambassadeur de la RASD en Éthiopie et Représentant permanent auprès de l'OUA a entamé une tournée dans plusieurs pays d'Afrique. Porteur d'un message du Président Mohamed Abdelaziz, M. Fadel Ismail s'est rendu d'abord au Kenya. (SPS 18.09.00)

Afrique du Sud: Recevant l'émissaire du président de la RASD, M. M'Hamed Khaddad, le vice-ministre sud africain des affaires étrangères a exprimé l'attachement de son pays au respect du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui. (SPS 19.09.00)

Mexique: Le gouvernement du Mexique a réaffirmé son appui au référendum lors d'un entretien du ministre et directeur général pour l'Afrique M. Federico Urruchua Durand avec le diplomate sahraoui M. Khatri Addouh. (SPS 19.09.00)

Madagascar: Le ministre de la communication et vice-ministre des affaires étrangères malgache a réitéré, lors d'un entretien avec l'émissaire de la RASD M. Mohamed Bouzeid, ministre de la Justice et des affaires religieuses, le soutien de son pays au plan de paix ONU-OUA. (SPS 20.09.00)

Lesotho: M. M'Hamed Khaddad, membre du secrétariat national du Front Polisario et coordinateur avec la MINURSO, a été reçu au ministère des affaires étrangères du Lesotho. Les responsables ont exprimé leur soutien au droit à l'autodétermination et leur appui total à la cause sahraouie. (SPS 20.09.00)

Botswana: Le président du Botswana a réitéré l'appui vigoureux de son pays au droit à l'autodétermination du peuple sahraoui lors d'un entretien avec l'émissaire de la RASD M'Hamed Khaddad. (SPS 23.09.00)

20.09.00
Italie
Le ministre des affaires étrangères Lamberto Dini, répondant à une lettre que lui avaient adressée plus de 100 parlementaires italiens qui invitaient le gouvernement à appuyer le plan de paix de l'ONU, a écrit que l'Italie continue d'appuyer avec fermeté le processus référendaire aussi bien aux Nations unies que dans le cadre de l'Union Européenne. Il a ajouté que le gouvernement italien suit avec attention les efforts de l'envoyé personnel du SG de l'ONU et est conscient des difficultés rencontrées, ajoutant qu'il est évident qu'un abandon explicite de la voie référendaire pour une "troisième voie" risque d'augmenter les tensions dans le difficile rapport entre l'Algérie et le Maroc, point de repère fondamental pour toute perspective d'intégration régionale au Maghreb et pour la stabilité même de la Méditerranée occidentale. (
corr.)

PROCHAINEMENT

Marche sur Tazmamart
Le Forum pour la vérité et la justice (Maroc) organise le 6 octobre une marche sur Tazmamart, le bagne secret de Hassan II.

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

English

Castillano

Catala


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]