SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 34

20. - 26.08.2000

 

L'ONU sous influence - son impartialité en question
Osman Hassan est depuis 1978 au service de l'ONU. Il a travaillé à la satisfaction de l'organisation à la CNUCED et dans plusieurs missions de maintien de la paix. De 1994 à 96 il est commissaire à l'identification de la MINURSO. Erik Jensen, représentant spécial du Secrétaire général, lui délivre en 96 un excellent certificat. A la reprise de l'identification des votants la MINURSO s'adresse à lui. Recruté en novembre 97, il apprend quelques jours plus tard par le service du personnel de l'ONU qu'il n'y a pas de place pour lui, le team étant soi-disant complet. C'est faux, du nouveau personnel sans expérience est engagé par la suite. Osman Hassan apprend qu'il est, avec Frank Ruddy, parmi les cinq commissaires accusés par le Maroc de partialité. Ceci figure dans un rapport que ce pays a fait parvenir à certains membres seulement de la 4ème commission de l'ONU, le 7 octobre 1996. La MINURSO lui demande encore à quatre reprises de revenir à son ancien poste, mais à chaque fois l'engagement ne se concrétise pas. Il tente sa chance dans d'autres opérations de l'ONU, même résultat: son dossier traîne, on «oublie» de le transmettre, finalement les réponses sont négatives sous des prétextes fallacieux.
Osman Hassan écrit à Kofi Annan, le 28 juin 2000, pour lui exposer son cas. Selon lui, les accusations qui figurent dans le document distribué par le Maroc en 1996 sont grotesques et sans fondements. Pendant son travail, personne ne lui a jamais rien reproché. Plus grave, l'ancien cadre de l'ONU relève que des informations ayant trait aux auditions de candidats qu'il a effectuées ont été transmises au Maroc. Il accuse un membre de la commission d'identification, ancien ambassadeur dans la région, connu pour être ouvertement pro-marocain.
Pour Osman Hassan, le Maroc a tout fait pour éloigner les commissaires qui ne lui convenaient pas en vue de l'identification des tribus contestées. En intervenant à New York, par des canaux privilégiés, le Maroc ne permettait pas aux accusés de se défendre et leur licenciement pouvait être obtenu plus facilement. Il souligne qu'aucun commissaire accusé par le Front Polisario d'être pro-marocain n'a été relevé de ses fonctions.
L'ex-fonctionnaire onusien accuse les responsables du recrutement de l'ONU d'abus de pouvoir, d'atteinte à l'impartialité et à l'intégrité de la MINURSO. Ces personnes ont pris en considération, sans enquêtes ni preuves, les accusations marocaines, elles en ont fait usage à l'insu de la MINURSO pour éliminer des commissaires trop honnêtes. Pour Osman Hassan, l'impartialité de l'identification est compromise.
C'est dans ces conditions que la MINURSO va aborder les opérations de recours. (
ARSO)

20.08.00
Maroc
A propos de la découverte d'importants gisements d'hydrocarbures dans la région de Talsint (sud-est du Maroc, à proximité de la frontière algérienne), qui se situeraient entre 1,5 et 2 milliards de barils, le quotidien marocain de l'Istiqlal,
L'Opinion, écrit: «L'Europe apportera un appui plus ferme au Maroc sur le plan international, régional et principalement concernant l'affaire de nos provinces du Sud. Il en est de même pour les USA. Désormais, ils seront enclins à rééquilibrer leur politique dans la région, ne serait-ce que du fait que c'est une société américaine qui a prospecté au Maroc et qui sera une des parties exploitantes de ces ressources. Washington renforcera donc son rôle dans le règlement de l'affaire du Sahara, pour qu'il n'y ait pas de dérapage dans les relations maroco-algériennes.»

22.08.00
Algérie
La Commission algérienne de solidarité avec le peuple sahraoui a tenu son assemblée générale à Alger, adopté ses statuts et élu les 10 membres de son bureau. Mme Anissa Boumediene a été désignée présidente d'honneur, tandis que Mme Saida Benhabyles a été nommée présidente exécutive. MM. Kamel Rezag Bara et Boudjemaa Souliah ont été désignés vice-présidents. Le président sahraoui Mohamed Abdelaziz lui a adressé un message de félicitations. (
aps)

23.08.00
Vatican
Le pape Jean-Paul a reçu une délégation d'enfants sahraouis en vacances en Italie. (
photos) http://www.arso.org/p/pape.htm)

23.08.00
Nigéria-Ghana
Le ministre marocain des Affaires étrangères s'est rendu à Abuja et à Accra dans le cadre de l'offensive marocaine pour le retrait de la reconnaissance de la RASD par les pays africains. Le Maroc et le Ghana vont prochainement réouvrir leurs ambassades respectives.
(PANA)

24.08.00
Sahara Occidental occupé
Le sit-in des chômeurs sahraouis se poursuit à El Ayoun. Les manifestants exigent non seulement de meilleures conditions de travail, mais aussi des compensations pour les personnes victimes de détentions arbitraires et des informations sur les disparus. Ils condamnent la politique de déplacement forcé des jeunes Sahraouis au Maroc et celle de colonisation systématique du Sahara Occidental par le Maroc.

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Arab

Castellano

English

Français


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]