SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 09

27.02. - 04.03.2000

26.02.00
Libération
Les 186 prisonniers de guerre marocains remis au CICR le 25 février à Tindouf sont arrivés le lendemain sur la base militaire d'Agadir à bord d'un Airbus belge. La plupart étaient détenus depuis au moins 20 ans. 85 parmi eux avaient été libérés en avril 97 déjà, lors de la visite de J. Baker, mais le Maroc refusait leur rapatriement. Le CICR précise qu'il y a toujours 1'686 prisonniers de guerre marocains en captivité, qu'il a pu les visiter régulièrement et leur fournir des médicaments et du courrier de leurs familles. (agences,
CICR).

27.02.00
Congrès de l'Union générale des travailleurs sahraouis
Mohamed Cheikh M'Ghaizlate a été élu nouveau secrétaire général de l'UGTSARIO. Il succède pour 5 ans à Chibani Abbas. Le congrès a adopté un certain nombre de résolutions élaborées en commissions concernant le fonctionnement et le rôle de la centrale syndicale. (SPS)

27.02.00
24ème anniversaire de la RASD
Les populations sahraouies des territoires occupés comme celles des zones libérées ont célébré le 24ème anniversaire de la RASD. Lors d'un rassemblement dans la wilaya de Smara, Mohamed Abdelaziz a fait le serment de poursuivre la lutte pour l'indépendance nationale et lancé un appel au roi du Maroc pour «effacer, la main dans la main, les séquelles du passé (..) et éviter à la région les affres de la guerre». Le Maghreb arabe ne peut se construire que si le peuple sahraoui se réapproprie ses droits nationaux à l'indépendance, a-t-il ajouté, annonçant que si le Maroc persiste dans son refus d'organiser le référendum, la RASD «demandera à être admise comme membre de l'ONU».

Dans une déclaration à la radio algérienne, le président sahraoui avait également déclaré qu'«il n'existe aucune alternative au plan de paix. (...) Le Front Polisario n'accepte que l'indépendance nationale comme objectif unique du peuple sahraoui.»

A Rabat des étudiants sahraouis ont organisé une marche de commémoration dans la nuit du 26 au 27 février.

A l'occasion de l'anniversaire de l'indépendance du Sahara, M. Salim Ahmed Salim, secrétaire général de l'OUA, a adressé un message au président Mohamed Abdelaziz, assurant le peuple sahraoui du soutien de l'OUA dans son droit à l'autodétermination et appellant la communauté internationale à oeuvrer dans le même sens.

Le drapeau sahraoui a été hissé dans les municipalités basques jumelées avec des localités sahraouies.
En Italie, le Comité de solidarité avec le peuple sahraoui de Reggio Emilia a organisé un débat sur la reconnaissance de la RASD et du Front Polisario, auquel ont participé les élus locaux, le sénateur Giovannelli (DS), le représentant du Polisario en Italie Omar Mih et le président de l'Association nationale L. Ardesi. Le vice-ministre des Affaires étrangères Rino Serri a envoyé un message dans lequel il réaffirme "le plein appui de notre pays au Plan de paix des Nations Unies et au référendum d'autodétermination".

REFERENDUM

29.02.00
Résolution du Conseil de sécurité
S/RES/1292 (2000).
Le Conseil de sécurité a décidé de prolonger le mandat de la MINURSO de trois mois et de charger James Baker de rechercher une solution «rapide, durable et concertée» au différend entre les parties. Le vote de la résolution a été retardé par la discussion d'amendements déposés par la Namibie et la France. La proposition française, visant à mentionner une autre solution que le référendum, n'a pas été retenue. Par contre la proposition namibienne, réaffirmant le plein appui du Conseil aux efforts réalisés pour l'application du plan de paix en vue d'un référendum d'autodétermination, a été inclue dans le texte final, adopté à l'unanimité.

La partie sahraouie, par la voix du représentant du Front Polisario à l'ONU, s'est déclarée rassurée. A. Boukhari a rappellé qu'il ne saurait y avoir de solution alternative, acceptable et raisonnable au plan de paix. «Nous croyons, a-t-il ajouté, que le chemin qui mène au référendum est la meilleure option politique, juridique et stratégique pour le règlement du conflit».

Pour l'ambassadeur marocain auprès de l'ONU, le Maroc demeure attaché au plan de paix mais veut «faire respecter le principe intangible du droit des candidats non recensés d'exercer leur droit d'appel».

«Après les inquiétudes suscitées par le dernier rapport du secrétaire général quant aux perspectives de règlement de la question du Sahara Occidental, souligne l'agence de presse algérienne APS, le Conseil de sécurité vient de replacer dans son contexte propre cette question de décolonisation, de manière à susciter de nouveau l'espoir quant à un règlement rapide sur la base des accords signés.»

02.03.00
Recours
Dans un communiqué la MINURSO annonce qu'un total de 135'000 recours ont été déposés. Le nombre provisoire d'électeurs est de 86'381.

DROITS HUMAINS

29.02.00 Agadir
Dans différentes villes du Maroc des étudiants sahraouis ont organisé des marches pacifiques en solidarité avec les détenus politiques sahraouis. A Agadir plus de 300 étudiants ont demandé la libération des trois Sahraouis arrêtés le 6 décembre dernier, actuellement en grève de la faim. Les manifestants avaient l'intention de se rassembler devant le tribunal, mais les forces de police les en ont brutalement empêchés. L'AFAPREDESA et
SPS ont publié une liste provisoire de 16 personnes arrêtées (25 dont 4 filles selon AFP) et de 12 blessées.

01.03.00 Smara
A Smara des diplômés chômeurs et des travailleurs sahraouis sont en sit-in depuis le 21 février. Ils réclament des emplois et de meilleures conditions de travail, d'une part, d'autre part ils se solidarisent avec les trois détenus sahraouis en grève de la faim et réclament la libération de
Mohamed Daddach, Sahraoui détenu depuis 1976. Ces manifestations ont débouché, en date du 1er mars, sur de violents affrontements avec les forces de police marocaines. Après une dizaine d'heures de confrontation on dénombrait 56 blessés parmi les manifestants sahraouis et treize parmi les forces de l'ordre. Une vingtaine de personnes, temporairement arrêtées, ont été remises en liberté par le gouverneur de la ville (AFAPREDESA, Delegacion saharaui para Espana). Bilan selon AFP: 20 manifestants blessés dont 9 grièvement et 9 policiers blessés dont 3 grièvement.

01.03.00
Visite privée de Mohamed VI à Madrid
Lors d'un déjeûner à Madrid avec le roi d'Espagne, en présence du président du gouvernement et du ministre des Affaires étrangères, le roi Mohamed VI aurait exposé sa proposition d'autonomie politique pour résoudre le problème du Sahara sans référendum. Après la France, l'Italie et le Portugal, le roi du Maroc se rendra en septembre en Espagne pour une visite officielle.

01.03.00
Maroc-UE
L'accord d'association Maroc-Union européenne est entré en vigueur. Cet accord comprend un dialogue politique régulier, une coopération économique, sociale, culturelle et financière, dans le cadre du programme MEDA, ainsi que la mise en place progressive d'une zone de libre-échange.

02-04.03.00
Maroc
Le roi du Maroc a inspecté les places d'armes d'Errachidia et d'Ouarzazate, ainsi que le commandement de la zone sud [Sahara Occidental] à Agadir.

02.03.00
Le roi Mohammed VI participera au Sommet Euro-africain, qui se déroulera les 3 et 4 avril prochain au Caire. Ce sommet a été rendu possible grâce au renoncement de la République sahraouie à y prendre part.

NOUVEAU SUR INTERNET

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]