SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 07

13. - 19.02.2000

29.01.00
Droits humains
Dans un
communiqué en douze points publié à Rabat par les représentants de six groupes de Sahraouis, anciens disparus ou victimes de la répression au Maroc, ceux-ci s'insurgent du manque de sérieux dans le traitement du dossier des violations des droits humains au Sahara Occidental parles autorités marocaines. Ils considèrent comme «dangereuses et dilatoires» les «indemnisations» accordées par le Conseil Consultatif des Droits de l'Homme et exigent l'éclaircissement du sort des disparus sahraouis, «condition indispensable pour fermer définitivement le dossier des violations des droits humains au Sahara Occidental».

12.02.00
Référendum - Mémorandum marocain
Mohamed Benaïssa, ministre marocain des Affaires étrangères, a remis à Kofi Annan, «sur les Hautes instructions de S.M. le Roi», un mémoire sur la question du Sahara. «Le document fait le point de tous les reproches qui ont été émis par les candidats à l'encontre de la manière dont le plan de règlement a été appliqué, en contradiction avec les règles établies et malgré les résolutions du Conseil de sécurité et de l'accord de Houston qui n'a pas été respecté.» M. Benaïssa a encore déclaré «qu'en acceptant ce référendum le Maroc demeure immuablement attaché à l'intégrité de son territoire et à sa souveraineté». (
Le Matin du Sahara et du Maghreb, Rabat).

12.02.00
Mauritanie
La Mauritanie a expulsé le représentant du Polisario en Mauritanie, Hamotti Ould Rabani, rapporte l'hebdomadaire Le Calame. «Nos relations restent excellentes et le Polisario a toujours une représentation en Mauritanie», a déclaré à la BBC M'Hamed Khaddad, qui a réfuté l'accusation d'ingérence dans les affaires intérieures de la Mauritanie, attribuée à Ould Rabani.

14.02.00
Droits humains
Les trois Sahraouis emprisonnés à Inezgane ont comparu à nouveau devant le juge d'instruction. Leur état de santé donne lieu à de sérieuses préoccupations. Un examen médical afin d'examiner les conséquences des tortures et des mauvais traitements subies n'a pas été autorisé.
A Tan-Tan, les familles des prisonniers et disparus sahraouis ont organisé, le 8 février, une manifestation devant le siège de l'administration provinciale, pour exiger la libération immédiate des trois prisonniers et des informations sur le sort des disparus sahraouis. Le lendemain les étudiants sahraouis se sont réunis dans le même but devant la prison d'Inezgane, de 8 h du matin à 19 h. (
AFAPREDESA)

15.02.00
Référendum - Union européenne
L'intergroupe du parlement européen "Paix pour le peuple sahraoui" s'est réuni à Strasbourg en présence de M. Sidati, ministre conseiller à la présidence sahraouie et de Pierre Galand, président de la coordination des comités européens de soutien au peuple sahraoui. Ce dernier a rappelé aux parlementaires que «l'échéance référendaire ne peut être reportée. La tenue du référendum dans des délais raisonnables est la seule façon, pour le Maroc, d'éviter de se trouver dans une situation similaire à celle de l'Indonésie lors de l'accession du Timor à l'indépendance".
Mohamed Sidati, pour sa part, a indiqué que «la procédure (des recours) doit respecter les règles proposées par le secrétaire général de l'ONU en mai 1999, acceptées à la fois par le Maroc et le Front Polisario. Seuls les candidats qui peuvent présenter un élément nouveau pour appuyer l'examen de leurs cas seront acceptés». Ce n'est visiblement pas le cas «des dizaines de milliers de personnes pour lesquels le Maroc demande un recours en appel», a-t-il ajouté.
La présidente de l'intergroupe, Mme Margot Kessler, a mis l'accent sur «l'impérieuse nécessité pour l'Europe de soutenir le plan de paix et l'organisation d'un référendum d'autodétermination libre et démocratique». «Il est temps», a-t-elle ajouté, «de se départir d'une attitude ambiguë car les perspectives pour la restauration de la paix et de la stabilité dans la région sont "fragilisées". Il faut donc que le référendum soit envisagé dans les délais prévus», a-t-elle encore précisé. (
SPS)

Une délégation de députés marocains a effectué, du 15 au 17 février, une visite au parlement européen à Strasbourg pour sensibiliser les euro-députés sur la question du Sahara «marocain», dans le but de contrecarrer "la campagne" que comptent mener les lobbies pro-Polisario en Europe et les comités européens de soutien au Polisario. (Le Matin du Sahara et du Maghreb, Rabat)

17.02.00
L'ONU sur le point d'abandonner le plan de paix - Rapport du secrétaire général
S/2000/131
Après neuf ans de difficultés, reports, concessions, etc., l'identification des votants a été parachevée et le corps électoral déterminé. Pierre d'achoppement: les recours, déposés en masse par les candidats marocains déboutés (près de 140 000). Annan se demande «si une mise en oeuvre ordonnée et consensuelle du plan de règlement et des accords adoptés par les parties sera possible». Il estime que «le calendrier envisagé n'a plus de raison d'être et que la date du référendum ne peut toujours pas être fixée avec certitude». La question des recours pourrait même empêcher la tenue du référendum. La voie référendaire semble abandonnée et l'ONU devra maintenant rechercher une autre solution. Car même si la consultation avait lieu, aucun mécanisme n'est prévu pour imposer le résultat du vote, si l'une des parties ne l'accepte pas, reconnaît Kofi Annan. Le S.G. va donc demander à James Baker, son émissaire personnel, de reprendre sa médiation et d'explorer les voies et moyens d'un «réglement rapide, durable et concerté» du conflit. James Baker a trois mois pour réussir.
A noter que le Maroc a finalement accepté d'accueillir les prisonniers libérés en signe de bonne volonté en novembre 1999 par le Front Polisario. Il s'agit de 191 personnes dont 5 ont déjà été rapatriés. (
semaine 47/99)

18.02.00
Annan en Australie
A l'occasion de la visite officielle du secrétaire général de l'ONU Kofi Annan en Australie, l'Association australienne pour le Sahara Occidental, AWSA, lui a adressé une lettre dans laquelle elle exprime sa préoccupation quant aux nombreux reports du référendum et estime, maintenant que l'identification des votants a enfin été achevée, qu'il n'y a pas de raisons pour de nouveaux reports. Elle dénonce les manoeuvres marocaines, appelle M. Annan à ne pas abandonner le peuple sahraoui et à organiser sans délai un référendum libre et régulier. (
communiqué en anglais)

PROCHAINEMENT

24.02.00, New York: Réunion du Conseil de sécurité sur le Sahara Occidental.

25-26.02.00, Sydney, Australie: fundraising concert for the Western Sahara, organised by AWSA, at St. Andrews Church, Darling St. Balmain. Various artistic groups will take part.

28.02.00, Genève, Suisse: 24ème anniversaire de la RASD, réception dès 19 h., Hôtel Le Grenil, 9, avenue Ste Clotilde, 1205 Genève-Jonction.

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Pour la totalité de la presse espagnole voir le site de la représentation du Front Polisario à Madrid (mise à jour quotidienne) : http://www.nodo50.org/fpolisario/Prensa.htm


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]