SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 06

06. -12.02.2000

04.02.00
Disparition
La famille du sous-officier sahraoui de l'armée marocaine Babitou Hamdi Ould Belkheir, enlevé le 21.12.99 à Amgala par la Sécurité militaire marocaine (voir semaine 51/99), a déposé une plainte auprès du procureur du tribunal d'El Ayoun le 24 décembre dernier. Elle est toujours sans nouvelle du disparu et la plainte est restée jusqu'ici sans suite. (
SPS)

05.02.00
Manifestations
Des étudiants sahraouis au Maroc ont manifesté à Marrakech et à Rabat contre les atteintes aux droits humains au Sahara Occidental. Des survivants des bagnes de Kalaat M'Gouna, Agdz et Derb Moulay Cherif ont participé aux manifestations, ainsi que d'autres Sahraouis victimes d'atteintes aux droits humains. (
SPS)

05.02.00
Justice
Lors de leur comparution devant le juge d'instruction, le 3 février dernier, les trois inculpés sahraouis Brahim Laghzal, Cheikh Khaya et Laarbi Massoudi,ont rejeté toutes les accusations portées à leur égard. Un deuxième interrogatoire est prévu le 14 février. Les Sahraouis sont assistés de trois avocats marocains. (
ministère sahraoui des Territoires occupés)

07.-08.02.00
Visite du président sahraoui à l'ONU
A la veille de la décision de l'ONU sur la poursuite du mandat de la MINURSO, Mohamed Abdelaziz a rencontré à New York successivement Kofi Annan, le président du Conseil de sécurité l'Argentin Listre et le président de l'Assemblée générale, le Namibien Theo-Ben Gurirab.
«Nous sommes venus poser une question claire: est-ce que l'ONU est toujours aussi déterminée à organiser un référendum d'autodétermination au Sahara Occidental ?», a déclaré Mohamed Abdelaziz. «Pour nous, le référendum doit être organisé avant la fin de l'année 2000, au plus tard», a insisté le président de la RASD. Si les Nations unies continuent à repousser la date de l'organisation du référendum, nous leur disons que leur présence dans le territoire n'a plus de sens et qu'elles doivent par conséquent déclarer l'échec de leur travail et en tirer les conclusions et notamment se retirer du territoire», a-t-il déclaré.
En revanche, a poursuivi M. Abdelaziz, si l'ONU opte pour un règlement démocratique du conflit à travers un référendum d'autodétermination libre, juste et transparent avant la fin de l'an 2000, elle «pourra compter sur le soutien du Front Polisario et sur son entière coopération». Le président sahraoui a enfin constaté qu'«abandonner la voie référendaire est une idée dangereuse (...) Au lieu d'apporter la paix, elle ouvre la voie au retour à la déstabilisation et à la tension dans la région.» (
SPS, AFP, Reuters)

08.02.000
Maroc - Référendum
«L'évocation périodique du sujet du Sahara devant l'Union européenne (UE) à l'initiative de quelques députés «n'est pas innocente et s'inscrit souvent dans un programme de dénigrement systématique du Maroc et dans un plan de propagande en faveur des thèses du Polisario», a indiqué à Rabat Abdelouahed Radi, président de la Chambre des Représentants, dans une allocution prononcée à l'occasion du dîner officiel offert en l'honneur de Mme Nicole Fontaine, présidente du Parlement européen, en visite au Maroc. M. Radi a encore déclaré que «les opérations d'identification ne se sont pas déroulées conformément aux critères convenus dans le plan de règlement, ce qui prive des dizaines de milliers de Sahraouis authentiques d'être inscrits sur les listes». (
Le Matin du Sahara)

8.-11.02.00
Droits humains
Dans le cadre de la 1ère Rencontre euroméditerranéenne des familles de disparus organisée par la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l'Homme (FIDH) à Paris, Genève et Bruxelles du 8-11 février, deux anciens disparus sahraouis Daoud El Khadir et Ballagh Brahim, ont apporté le
témoignage de leurs 25 années de "disparition" forcée dans les geôles secrètes du Maroc.
L'AFAPREDESA dans un
communiqué publié à Paris rapelle sa vive préoccupation sur la disparition ou détention extrajudiciaire de plusieurs ressortissants sahraouis: le militaire Babitou Hamdi Ould Belkheir, disparu depuis décembre, Brahim Laghzal, Cheikh Khaya et Laarbi Massoudi, enlevés le 6 décembre et disparus pendant 10 jours.

12.02.00
Maroc-USA
Lors de sa visite au Maroc, le ministre de la Défense américain, William Cohen, a fait clairement état de son intention de renforcer la coopération militaire bilatérale. (
La Tribune, Alger)

DIPLOMATIE

04.02.00,
Honduras
Dans un communiqué de son secrétariat aux relations extérieures publié le 17 janvier, le gouvernement du Honduras «maintient actuellement» ses relations diplomatiques avec la RASD, dans l'attente des résultats du vote. Certains médias marocains avaient annoncé dernièrement le retrait de la reconnaissance de la RASD par ce pays. (
SPS)

06.02.00,
Mauritanie
Mme Diyé Ba, Ministre mauritanienne de la santé et des affaires sociales, a reçu son homologue sahraoui. Au cours de cette audience, les deux parties ont exprimé le souhait de renforcer la coopération sanitaire entre les deux peuples frères. (
ami)

07.02.00,
Mali
M. Omar Mansour, ministre sahraoui de la Santé, a été reçu par M. Modibo Keita, Secrétaire général de la Présidence, auquel il a remis un message à l'intention du Président du Mali, M. Omar Konaré, sur les derniers développements de la question du Sahara Occidental.(
SPS)

07.02.00,
Afrique du Sud
Le Président de la République d'Afrique du Sud a reçu le ministre sahraoui des Affaires étrangères et réaffirmé le soutien ferme de son pays au plan de règlement et à son application prompte et intégrale. Il a rappelé la nécessité, pour l'OUA, de «s'employer, conjointement avec l'ONU, à trouver un règlement définitif au conflit du Sahara Occidental, ultime colonie en Afrique». (
SPS)

09.02.00,
Reconnaissance
La République du Paraguay et la RASD ont annoncé, dans un communiqué conjoint, l'établissement de relations diplomatiques. Le Paraguay est le 24ème pays d'Amérique latine et des Caraïbes à reconnaître la RASD. (
ministère sahraoui des affaires étrangères)

NOUVEAU SUR INTERNET

L'Association Australia Western Sahara Association (AWSA): http://www.awsa-westernsahara.org/

PROCHAINEMENT

Western Sahara Update: Reviewing the Status of a Neglected North African Conflict

Colloque sur le conflit du Sahara Occidental au Center for Contemporary Arab Studies (CCAS), Georgetown University, Washington D.C., le 16 février 2000.

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]