SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 03

16. - 22.01.2000

13-19.01.00
Italie
Le président sahraoui a participé au congrès du parti de la gauche démocratique(DS), qui s'est tenu à Turin du 13 au 16 janvier. Mohamed Abdelaziz a pris la parole devant le forum de politique internationale pour évoquer la lutte du peuple sahraoui. Il a interpellé l'Europe, l'invitant à apporter un soutien «sans ambiguïté» à la mise en oeuvre du plan de règlement. «Il s'agit de récuser toute initiative visant à miner les efforts de la communauté internationale ou qui puisse affecter la crédibilité des Nations unies», a-t-il déclaré (
SPS).
La délégation sahraouie s'est ensuite rendue à Rome, où elle a été reçue le 19 par le président du Conseil régional, les secrétaires généraux de plusieurs partis politiques et les présidents des Commissions des affaires étrangères du parlement et du sénat. Le président sahraoui a exhorté l'Europe «à appuyer clairement (..) le référendum, qui constitue le cadre adéquat pour la solution pacifique et démocratique» du conflit (
ministère sahraoui de l'information).

15.01.00
Sommet UE-OUA
«Votre décision historique a enlevé le dernier argument à tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, ont voulu saborder un dialogue afro-européen fructeux et mutuellement bénéfique», répond Abdelaziz Bouteflika, président en exercice de l'OUA, au président sahraoui, après la décision unilatérale de la RASD de ne pas participer au sommet UE-OUA (
SPS).

16.01.00
Sommet UE-OUA
Le président algérien a transmis un «aide-mémoire complémentaire» aux chefs d'Etat concernés par le sommet OUA-UE, pour leur annoncer la «non-participation de la RASD». En satisfaisant ainsi l'une des exigences de la partie européenne, écrit le président en exercice de l'OUA, la RASD devrait attendre en retour «une réaffirmation du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui et une mise en application rapide et honnête des accords de Houston»
(APS).

17.01.00
Référendum
La MINURSO publie la deuxième partie de la liste des électeurs potentiels. Sur les 51'220 requérants des trois groupes tribaux dits "contestés", 2'130 personnes ont été reconnues comme habilitées à voter. Ajoutés à la première liste de 84'251 votants, le nombre total des votants est de 86'381 sur près de 200'000 requérants auditionnés.
La MINURSO a ouvert 14 centres pour recevoir les recours.

17.01.00
Référendum: contre tout report
Commentant les résultats globaux de l'identification lors d'une conférence de presse à Alger, le ministre sahraoui des Affaires étrangères a mis en garde contre tout report du référendum, précisant que la prochaine réunion du Conseil de sécurité en février sera déterminante: ou celui-ci décide de la tenue du référendum dans un proche avenir et rejette les blocages marocains, ou il se plie devant Rabat et à ce moment-là, une seule issue restera au peuple sahraoui: la reprise de la guerre.

18.01.00
Identification: étonnement et déception
Dans un communiqué, le gouvernement marocain fait état de son «étonnement et de sa déception». Il met en doute la procédure d'identification, qui n'aurait pas respecté «la neutralité, l'objectivité et l'équité». En particulier le rôle du témoignage oral aurait été «détourné» et le Front Polisario aurait «perturbé les travaux de la commission et influencé négativement ses délibérations». Le Maroc s'estime légitimé à déposer des recours et espère que les Nations unies les traiteront «avec impartialité et d'équité», «afin de restituer au processus toute sa crédibilité».
Une importante délégation, composée des ministres de l'Intérieur, du ministre des Affaires islamiques, du ministre de l'Economie et des Finances, du ministre délégué chargé des Affaires du Maghreb et du Monde arabe et islamique, du secrétaire d'Etat à l'Intérieur et d'autres responsables nationaux et régionaux, s'est déplacée à El Ayoun pour un meeting en réaction à la publication de la deuxième liste provisoire des votants.
Pour les officiels marocains, les résultats de l'opération d'identification «ne sont pas conformes aux réalités puisqu'excluant des citoyens dont les parents ont consenti d'immenses sacrifices dans la défense de leur patrie.» Le ministre de l'Intérieur a affirmé que «le Maroc ne saurait accepter un référendum sans la participation de l'ensemble des citoyens originaires des provinces du Sud, sans exclusion aucune», soulignant qu'il est du droit du Maroc de réclamer que les Nations unies prennent en compte l'appartenance tribale, principe, selon M. Midaoui, consacré par le droit international. «Si ces critères ne sont pas respectés, nous refuserons l'organisation de cette consultation».
Pour un autre ministre, la décision de la commission d'identification «constitue une aberration et révèle une collusion flagrante entre la commission onusienne et les adversaires de l'intégrité territoriale du Maroc.» D'autres orateurs ont appelé à la révision du mode d'application des critères d'identification (
Le Matin du Sahara, Rabat).

19.01.00
Grande Bretagne
Le gouvernement britannique a autorisé en 1998 l'exportation de 3000 balles en caoutchouc à l'intention de la gendarmerie royale marocaine. L'association de solidarité avec le peuple sahraoui de Grande-Bretagne, Western Sahara Campaign, estime que cette vente contrevient au code de conduite del'UE sur l'exportation d'armes.

20.01.00
RASD-ONU
Le premier ministre sahraoui a reçu M. Youssef Mahmoud, directeur de la section Afrique au service des affaires politiques de l'ONU. A cette occasion, M. Bouchraya Beyoun a appelé au «respect des délais fixés» pour l'organisation du référendum, «seul choix démocratique logique». Par ailleurs M. Beyoun a estimé que les résultats des opérations d'identification «sont logiques et confirment la crédibilité de la position de la partie sahraouie» (SPS).

22.01.00
AFAPREDESA
Dans un communiqué, l'association sahraouie de défense des droits humains condamne «énergiquement» les déclarations du ministre de l'Intérieur marocain, qui cherche à «discréditer l'intense travail de la commission d'identification de la MINURSO, qui concrétise les résolutions de l'ONU et les accords de Houston, souscrits par les deux parties en conflit.»

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]


Cliquez pour vous abonner à sahara-occidental


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]